Sur le Mont du Calvaire

Sur le Mont du Calvaire.

moineruminant.wordpress.com
moineruminant.wordpress.com

1 : Sur le mont du Calvaire il était une croix,

Où Jésus souffrit tant de douleurs.

Oui, c’est là qu’Il mourut, sur cet infâme bois,

Pour sauver le plus vil des pécheurs.

 

Cette croix me sera toujours chère,

Elle est gloire et victoire pour moi

Et par elle en la maison du Père,

La couronne est offerte à ma foi.

 

2 : Cette croix ou Jésus du monde est rejeté,

A pour moi le plus grand des attraits.

C’est là que, Saint Agneau, mon Sauveur a porté

Mes fardeaux, mes douleurs, mes forfaits.

 

3 : Sur la croix où Jésus a versé tout son sang,

Je contemple ébloui sa beauté.

Sur la mort et l’enfer, son combat triomphant

Fait de moi son heureux racheté.

 

4 : M’appuyant avec foi sur la croix de Jésus,

Son opprobre je veux le porter

Jusqu’au jour bien heureux où, parmi les élus,

Dans le ciel je pourrai l’exalter.

 

 « Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. » 1 Pierre 2 :24

Ce chant que beaucoup d’entre nous connaissons bien a été composé en 1913 par un homme du nom de George Bennard.

Après avoir travaillé au sein de l’armée du Salut, Bennard est devenu prédicateur itinérant, encourageant le Réveil Spirituel surtout dans les états du Michigan et de New York aux Etats Unis.

Au cours d’un de ses voyages, il a connu une grande épreuve qui l’a poussé à réfléchir sur la signification de ce que l’apôtre Paul voulait dire lorsqu’il parlait de « prendre part aux souffrances de Jésus Christ ».

Alors qu’il étudiait ces vérités, il a été de plus en plus convaincu que la croix, n’est pas seulement un quelconque symbole religieux, mais bel et bien le cœur même de l’Évangile !

Il dira plus tard que les paroles de ce chant ont répondu au besoin profond de son cœur.

Très rapidement ce chant est devenu extrêmement populaire et l’un des favoris dans nos assemblées.

Ce chant me parle de l’amour infini de Dieu envers moi. Il n’a pas hésité à envoyer son Fils bien aimé, parfait et sans défaut pour mourir d’une mort atroce afin de prendre la punition de mes péchés, mais aussi des péchés du monde entier !

Que je puisse montrer toute ma reconnaissance  envers Lui pour la liberté qu’il me donne, la délivrance de la culpabilité de mes péchés, et la promesse de l’Eternité avec Lui !

Oui, son sacrifice a été immense !

Qu’aujourd’hui, je puisse lui montrer toute ma gratitude en l’imitant, en comptant sur ses promesses et en portant chaque jour ma croix.

Damaris est femme de missionnaire et maman 2 garçons dont elle s’occupe à plein temps. Elle aime cuisiner, lire, et jouer du piano, tout en chantant! Quelle joie de pouvoir servir le Seigneur et de pouvoir le louer par la musique!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s