Défrichage

“Car ainsi parle l’Éternel aux hommes de Juda et de Jérusalem: Défrichez-vous un champ nouveau, et ne semez pas parmi les épines.” Jérémie 4,3

Photo: thecareyadventures
Photo: thecareyadventures

Bonjour, mes chères amies,

Chaque printemps, j’aime bien feuilleter les magazines de jardinage et maisons, pour rechercher des idées pour mon jardin.  Bien sûr, quand je regarde la magnifique photo de la couverture, j’ignore tous les efforts qui ont été fournis pour avoir ce jardin extraordinaire.  Il y a eu beaucoup d’heures de planning, de préparation, et de mise en oeuvre avant d’avoir le résultat final.

En tant que débutant jardinier, je passe beaucoup plus de temps AVANT d’entamer un projet, qu’à réaliser le projet lui-même.

Je passe le temps au magasin du jardinage, choisissant la bonne combinaison de fleurs et de buissons. Je dois choisir les bonnes sortes de plantates qui pousseront dans mon sol très calcaire, tout en respectant mon budget de départ.  Si mon budget n’était pas limité ou si notre sol était plus fertile, cela ne serait  peut-être pas une tâche aussi difficile, mais tout cela prend du temps.

Après avoir fait mes choix, il est temps de labourer la terre.  Cela n’est pas du tout amusant, mais nécessaire.  Si seulement je pouvais lancer les plantes vers le sol avec les racines en bas et espérer que cela pousse, ce serait parfait, mais malheureusement il faut creuser, enlever les cailloux et bien s’appliquer.

Après avoir labouré, il faut enlever les mauvaises herbes.  Un terrain envahi de mauvaises herbes va suffoquer chaque bonne plantation que je voudrais faire pousser.  Encore une fois, combien ma tache serait plus facile si seulement je pouvais lancer ma semence et la laisser germer, sans m’occuper de ces mauvaises herbes!

La partie la plus laborieuse en installant les plantations n’est pas le fait de planter en lui-même, mais tous les préparatifs qui précédent la plantation!

Mon jardin a été beaucoup dans mes pensées ces dernier temps, et ce matin, en lisant en Jérémie, le verset en haut de ce blog a attiré mon attention: “Car ainsi parle l’Éternel aux hommes de Juda et de Jérusalem: Défrichez-vous un champ nouveau, et ne semez pas parmi les épines.” (Jérémie 4,3) Dieu était-Il en train de donner des conseils de jardinage à Son peuple, ou s’intéressait-Il plutôt à l’état de leurs cœurs envers Lui?

Bien évidemment, le peuple d’Israël savait bien comment semer et comment récolter.  Ils savaient aussi qu’il faut beaucoup travailler pour pouvoir beaucoup récolter, et le “fruit de leur travail” consistait en un fruit qu’ils pouvaient manger!  Mais ils ignoraient le même principe dans leur façon de servir l’Éternel.

Pendant de longues années, le peuple d’Israël servait les faux dieux, et pratiquait la religion vaine des peuples qui les entouraient.  Le moment du jugement de Dieu s’apprêtait de tomber sur eux, mais ils avaient encore le temps de se repentir pour éviter ce jugement.  Malheureusement, le fait de servir des dieux étrangers a endurci leurs cœurs jusqu’au point où il aurait fallu beaucoup d’effort, pour pouvoir revenir à Dieu.

Je trouve intéressant le fait que Dieu dit qu’ils sont eux-mêmes responsables de défricher leurs cœurs.  Les outils que Dieu met à leur disposition sont les mêmes outils que Dieu place entre mes mains, lorsque je laisse mon cœur s’endurcir par le péché:

Il faut se repentir.  Le premier verset de ce passage en Jérémie 4 me donne le premier pas vital pour revenir à Dieu:  un changement de cœur:  “Israël, si  tu reviens, si tu reviens à moi, dit l’Éternel…” Ils ne pouvaient pas continuer à suivre les chemins du péché, et je ne le peux pas non plus.  Si je continue à exclure Dieu et Sa Parole de mon cœur, je ne peux espérer avoir une vie qui produit autre chose que le péché.

Il faut abandonner le péché: “…si tu ôtes tes abominations de devant moi…” (Jérémie 4,1)  Ils devaient se mettre accord avec Dieu que leurs péchés les séparaient de Dieu.  Il fallait ôter le péché, et le remplacer par une adoration de Dieu et Lui seul.  Moi aussi, je dois renoncer au péché dans ma vie.

Il faut reconnaître que Dieu est le seul Seigneur de ma vie.  “Si tu jures: L’Eternel est vivant! Avec vérité, avec droiture et avec justice, alors les nations seront bénies en lui, et se glorifieront en lui.” (Jérémie 4,2) Le peuple d’Israël ne pouvait plus continuer de reconnaître d’autres “dieux” dans leurs vies.  Ils devaient s’humilier complètement devant Dieu.  Tous les jours, moi aussi, je dois reconnaître que Dieu est le seul maître de ma vie, et me soumettre à Lui et Lui seul.

Ces versets me rappellent aussi la parabole du semeur en Luc 8,11, où Jésus explique que la semence est la Parole de Dieu.  Je ne peux pas grandir et mûrir en Christ si je ne passe pas du temps dans la Parole de Dieu.  Pour que la Parole puisse grandir et porter du fruit dans ma vie, je dois la laisser bien pénétrer dans mon cœur, laissant ses racines se répandre, et agir dans ma vie.  Je ne peux espérer avoir la Parole de Dieu enracinée dans mon cœur, si je laisse la “terre” de mon cœur s’endurcir par le péché.

Que Dieu m’aide aujourd’hui à bien défricher tout mon cœur, pour que ma vie soit productive et abondante en bonnes œuvres,  pour que mon Dieu reçoive tout l’honneur et toute la gloire à travers ma vie.

Il est temps, de labourer mon champs un peu…et attendre avec impatience la récolte…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s