Le mois des mamans

“Que ton père et ta mère se réjouissent, que celle qui t’a enfanté soit dans l’allégresse!” Proverbes 23,25

Photo: etcpb
Photo: etcpb

Bonjour, mes chères amies!

En vue de la fête des mères à la fin de ce mois, nous avons décidé de mettre en premier rang les mamans extraordinaires dans nos vies, et surtout celles qui se trouvent dans la Bible.  Après tout, on a toutes une maman, sinon on ne serait pas ici en train de lire ces articles, n’est-ce pas?

Les mamans que nous trouvons dans la Bible ont beaucoup en commun avec nous.  Nous avons peut-être un environnement différent, des coutumes et des occupations différents, mais je trouve que malgré les différences qui existent entre nous et elles, nous ne sommes pas très différentes.

Voici quelques vérités que Dieu a mis sur mon cœur ce matin, pour montrer que malgré nos différences, celles qui sont appelées à être des mamans ont des rôles et des désirs communs à travers le monde, et à travers les âges.

Les mamans ont reçu ce titre de maman de la main de Dieu.  Que les femmes veulent le reconnaître ou non, c’est Dieu qui rend chaque femme capable d’enfanter .  La Bible nous dit que dès la toute première grossesse, la main de Dieu opérait dans la vie d’Ève, qui disait de son enfant, “J’ai acquis un homme de par l’Éternel.” (Genèse 4,1)  Plusieurs fois dans la Bible Dieu me rappelle que c’est Lui qui rend les femmes capables d’enfanter: “L’Éternel vit que Léa n’était pas aimée; et il la rendit féconde, tandis que Rachel était stérile.” (Genèse 29,31)

Les mamans ont toutes un désir commun:  voir leurs enfants réussir et prospérer dans la vie.  Peu importe la définition de succès ou de réussite qu’on emploie dans nos vies, toutes les mamans veulent voir leurs enfants devenir des adultes matures et prospères.  Personne ne veut être la maman d’un voleur, d’un meurtrier, ou de quelqu’un qui n’est pas digne de confiance.  Au fond d’elle même, chaque maman sait que les efforts qu’elle fournit (ou ne fournit pas) chez son enfant aboutiront un jour dans la personnalité, les attitudes, et la conduite de cet enfant.  3 Jean 4 est un rappel constant pour moi:  la réussite de mes enfants sera le plus grand sujet de joie pour mon cœur de maman:  “Je n’ai pas de plus grande joie que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.”

Toutes les mamans veulent être fières de leurs enfants! Proverbes 29,15 me rappelle que ma responsabilité envers mon enfant est pour son bien, et pour le mien, aussi: “La verge et la correction donnent la sagesse, mais l’enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.”  Si je veux voir de bonnes caractéristiques chez mon enfant, cela ne va pas se faire tout seul.  C’est ma responsabilité de m’assurer que mes enfants aient un bon chemin à suivre, dès leur jeunesse!

Peu importe le nombre d’enfants qu’on a, ou le nombre d’années que nous sommes mamans, ces vérités ne changeront pas.  Pendant les semaines qui viennent, que Dieu puisse nous aider à regarder dans la vie de ces mamans dans la Bible avec un œil neuf, pour comprendre les leçons qu’on voit dans leurs vies, apprendre de leurs défauts, pour qu’on soit les meilleurs mamans possibles pour nos enfants.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s