La maman de tous

“Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.  Dieu les bénit…” Genèse 1,27-28a

Photo: vaniaraposo pixabay publicdomain
Photo: vaniaraposo pixabay publicdomain

Bonjour, mes chères amies,

Normalement, quand on veut lire un livre ou regarder un film, on commence au début, n’est-ce pas?  Lorsqu’on pense aux mamans dans la Bible, je ne peux pas faire autrement que de commencer au début de notre histoire sur terre, et passer un peu de temps à regarder notre maman à tous: Eve.

Je sais que souvent, quand on pense à Eve, on n’a pas les meilleurs souvenirs.  Après tout, c’est Eve qui a provoqué la chute de l’homme, le péché qui détruit nos vies actuelles, et toute la tristesse et toutes les douleurs qui nous arrivent aujourd’hui.  Evidemment, si on ne regarde que ces actes d’Eve, on la verra toujours d’un mauvais œil.  Quand on pense à toutes les joies et les peines qu’elle a dû expérimenter pendant sa longue vie sur terre, moi non plus, je ne serais jamais à la hauteur.

Au lieu de se fixer sur le pire moment de sa vie–le péché et la chute de l’humanité dans le péché–j’aimerais prendre le temps aujourd’hui de visionner Eve en tant que maman, et la maman de tous les humains sur la terre.  Quelle lourde tache, quelle responsabilité, et quelle joie l’attendait!  Voyons un peu la vie de cette femme remarquable.

Personne n’a jamais vécu la vie de maman comme Eve!  Elle était littéralement la première de son espèce!  Elle, avec Adam son mari, a eu la responsabilité donnée par Dieu de peupler la terre entière:  “Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre…” (Genèse 1,28) Elle n’avait pas le luxe comme vous et moi avons aujourd’hui de décider du nombre d’enfants qu’elle allait avoir:  elle (et les enfants qu’elle enfantait) devait peupler toute la terre!  Elle a fait toute sa part du travail sans la moindre aide d’autres femmes, parce qu’il n’y en avait pas! Elle ne pouvait pas assister à un accouchement (au moins, d’un accouchement humain), ou demander des conseils auprès d’ autres mamans, ni se confier dans des livres ou des avis médicaux!  Ses seuls aides dans cette affaire étaient son mari, et Son Dieu!

L’accouchement n’est jamais une partie de plaisir, mais imaginons un peu accoucher sans avoir la moindre idée de ce qui se passait.  Certes, elle a vu des animaux donner naissance, mais elle n’avait pas la moindre base humaine pour savoir comment cela allait être pour elle.  Peut-être Dieu l’a conseillé et a guidé Adam en tant que sage-femme, mais pour lui aussi, c’était un premier bébé humain, et son premier enfant!  En plus de tout cela, pendant l’accouchement même, Eve a dû être peinée en plus de savoir que toutes les douleurs occasionnées à ce moment étaient le résultat de son péché et de sa désobéissance.  (Genèse 3,16)

Après l’accouchement, Eve se trouvait avec pleine de questions sur comment élever cet enfant, et encore une fois, elle n’avait pas la moindre autre maman avec qui elle pouvait partager ses expériences, ni observer d’autres parents avec leurs enfants!  Elle ne pouvait même pas se confier sur ses expériences en tant que petite fille, parce qu’elle n’avait jamais été la fille de sa maman!  Tous ce qu’elle faisait, elle apprenait “sur le tas,” et à part Son Dieu, et son mari, elle n’avait pas la moindre aide sur terre dans cette tache.

Il n’y a pas de maman sur terre qui espère voir des problèmes graves dans la vie de leurs enfants, mais personne ne veut connaître la tristesse de perdre un enfant, encore moins que la mort de son enfant vienne des mains de son autre fils!  Je ne peux pas imaginer la profonde tristesse qu’Eve a dû subir avec le décès de son fils Abel, et la rébellion de Caïn, en sachant que tout cela était la conséquence de sa rébellion contre Dieu.  Même la naissance de Seth après n’était qu’un petit soulagement:  après tout, un enfant ne peut jamais remplacer un enfant perdu, voire deux enfants perdus, parce que Caïn a été banni pour sa désobéissance.

Il manque de temps pour voir la vie de tous les enfants d’Adam et d’Eve, mais il y a des leçons à tirer de cette femme remarquable:

Il n’y a jamais eu des parents parfaits sur la terre.   Dieu est le Créateur parfait, qui a tout créé bien et sans défaut, mais même Ses enfants se sont rebellés contre Lui.  Adam et Eve ont laissé la perfection derrière eux au moment de leur désobéissance, et tous les hommes qui sont nés après ce fait sont nés avec cette nature pécheresse.  Eve était loin d’être une maman parfaite, parce que cela est impossible, à cause de sa désobéissance.  Au lieu de chercher à être la maman parfaite, on doit rechercher à plaire à Dieu dans notre vie, et rester le plus possible éloignée du péché.

Il y aura toujours des enfants rebelles.  Il est vrai que les parents ont la responsabilité de bien élever et éduquer leurs enfants, mais nos meilleurs efforts sont cela:  des meilleurs efforts.  Après tout ce temps passé auprès de ses enfants–surtout du premier-né Caïn–les enfants d’Eve ont dû faire leurs propres choix, et d’assumer les responsabilités de leurs actes.   Caïn a choisi la désobéissance, la jalousie, et le meurtre.  Abel a choisi de son côté de louer Dieu par son offrande.  Ces deux fils avaient les mêmes parents, et pourtant ont fait des cas bien différents de leurs vies!  Au lieu de critiquer les mamans qui ont des enfants rebelles et désobéissants, on devrait prier les unes pour les autres, et épauler ces mamans dans leurs détresses.

Dieu se trouve toujours auprès des mamans.  Même les mamans seules, ou veuves, peuvent venir devant Dieu avec leurs fardeaux et leurs soucis pour bien éduquer et élever leurs enfants.  Dieu n’a pas abandonné Eve même après sa chute dans le jardin.  Eve continuait à reconnaître la main de Dieu dans sa vie, et la vie de ses enfants (Genèse 4,1 et Genèse 4,25).  La Bible promet que Dieu est à mon écoute, si seulement je tourne mes yeux et mon cœur vers Lui.  Paul en Actes 17,27, rappelle au peuple d’Athènes, que Dieu “a voulu qu’ils cherchent le Seigneur, et qu’ils s’efforcent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous…”

Que la vie d’Eve, au lieu de nous décourager par sa désobéissance et son péché, puisse m’encourager aujourd’hui à rechercher l’aide de Dieu pour être la meilleure maman possible.  Eve a connu des tristesses et les joies dans sa vie de maman, et moi aussi.

Finalement, on n’est pas si différente que cela dans nos vies, elle et moi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s