La Maman de Toute Bénédiction

“Ses fils se lèvent, et la disent heureuse …” Proverbes 31:28

Photo: lovetotakephotos pixabay
Photo: lovetotakephotos pixabay

Bonjour, mes chères amies en Christ!

Je souhaite à chacune une merveilleuse Fête des Mères ce dimanche!  J’espère que cette journée sera incroyable pour vous, et que vous ferez beaucoup de souvenirs spéciaux aujourd’hui.   Pour celles d’entre vous dont les mamans ont été «promues» au ciel, je prie pour que Dieu puisse vous réconforter par son grand amour aujourd’hui.  Pour celles qui ne sont pas mamans, ou pas encore mamans, j’espère que Dieu vous encouragera par les exemples de ces femmes bibliques, a travers les autres domaines de leurs vies.

Lorsque je réfléchis aux les femmes spéciales qui ont eu un tel impact dans ma vie ,j’ai été bénie par au moins trois mamans: ma mère, ma belle-mère, et ma maman adoptée, ma mère dans la foi. Toutes les trois ont eu un impact durable dans ma vie! Je suis tellement reconnaissante pour les heures qu’elles ont investi dans ma vie, et j’espère que je vais les rendre fières.

J’ai laissé la maman la plus spéciale dans la Bible pour aujourd’hui, et je dois admettre que je ne suis certainement pas qualifiée pour parler beaucoup sur cette maman.  Après tout, il n’y a jamais été, et n’y aura jamais, une autre maman comme Marie, la mère terrestre de Jésus. Il est vrai que je ne passe pas beaucoup de temps à parler de Marie ici en France. Dans le pays où nous vivons, Marie est indûment exaltée dans la perfection sans péché, faisant d’elle l’égale sinon supérieure à Christ. Passer beaucoup de temps à parler de Marie,c’ est courir le risque de renforcer ces idées fausses au sujet de Marie chez les gens à qui nous essayons de témoigner.   Marie était une femme comme moi: ordinaire. En fait, elle a été choisie par Dieu pour être la mère terrestre pour son fils, à cause de sa banalité. Qui est Marie en mettant à part dans sa banalité?”

1. Elle était disponible. Sa réponse au message de l’ange, après avoir questionné le «comment» de sa conception? “Voici la servante du Seigneur; qu’il me soit fait selon ta parole.” (Luc 1,38) Le mot “servante” dans ce verset? Une femme esclave, celle qui est totalement obéissante à Son Seigneur. Pour dire qu’elle n’avait pas le choix de ses circonstances est une idée fausse. Plutôt, Marie a choisi de se mettre sous l’autorité de Dieu comme Sa servante, mettant de côté ses propres désirs, ses plans et ses souhaits, de sorte à être obéissante à Dieu.  Ne suis-je pas appelée à la même obéissance dans ma vie? Si je dis que Dieu est mon Seigneur, alors tout ce qu’Il me demande, grand ou petit, ne devrais-je pas être prête à le faire?  Marie faisait face à de nombreux obstacles et chagrins à cause de son obéissance au Seigneur. Sa vie ne fut pas une tâche facile.  Elle a été mal comprise, calomniée, et ridiculisée pour sa croyance en la promesse de Dieu. Ceux qui ont cru son histoire pouvaient être comptés sur les deux mains: son mari (qui devait lui-même être convaincu par un ange), Zacharie et Elisabeth, les bergers, les mages, Anne et Siméon. Plus le temps passait, plus ce nombre croissait, mais au début de la vie de son enfant, comme la vie était dure pour elle!   Marie souffrit injustement aux mains de tant de proches!  Dieu ne promet pas que la foi en Lui sera une partie de plaisir, et qu’il n’y aura pas de persécutions pour être son serviteur. En fait, Il promet tout le contraire: «Or, tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés…» (2 Timothée 3,12)

Marie a reçu la confirmation de l’identité de Jésus de la part d’Anne et de Siméon dans le Temple, quand elle et Joseph l’ ont présenté. En même temps, il y avait aussi un avertissement pour elle, quelque chose qui a probablement déclenché les sonnettes d’alarme dans son propre cœur de maman: «Voici, cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de beaucoup en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction; et à toi-même une épée te transpercera l’âme…» (Luc 2, 34-35). Elle savait que son fils  était destiné à de grandes choses, mais à quel coût personnel pour elle-même? La promesse que Marie souffrirait est dite avec la même assurance que l’identité de son Fils.  Aurais-je eu la foi pour marcher dans cette voie, comme l’a fait Marie?

2. Elle était fidèle. Chaque enfant pense savoir mieux que sa mère, mais imaginez le cas de Jésus! C’était réellement le cas! Et pourtant, la Bible m’assure que Jésus “leur était soumis.  Sa mère gardait toutes ces choses dans son cœur.” (Luc 2,51) Mary connaissait l’histoire miraculeuse de la conception de Jésus, la naissance et l’appel de Dieu sur la vie de son Fils.   Quelle lourde responsabilité Dieu avait confié à Marie d’être la mère terrestre et éducatrice de Jésus, responsable de ses soins physiques, aussi bien que sa formation spirituelle.  Je souhaite parfois que la Bible ait plus à dire sur les années formatrices de Jésus. J’ai hâte une fois au ciel de parler avec Marie à ce sujet. Ce qui est évident pour moi, est que Joseph et Marie ne faillirent pas à leur tâche, et à leur responsabilité d’élever Jésus dans la voie qu’il devait suivre.

Et pourtant, ce n’était pas une maman parfaite qui l’élevait.  Jésus avait une mère imparfaite, mais un Père céleste parfait. Même avec une mère imparfaite, Jésus est resté parfait.  Si jamais il y a un encouragement pour mon cœur de maman, le voici: je n’ai pas besoin d’être une mère parfaite.  Je vais faire des erreurs. Je vais échouer dans la compréhension, dans l’amour, dans la patience, dans la prière. Dieu peut toujours se servir de moi en tant que maman, pour élever mes enfants à Le suivre, si je me rends disponible pour Lui.

Il y a tellement plus de choses à partager sur l’histoire de Mary qu’il faudrait plus d’un blog pour ​​penser à sa vie. Si je peux juste retenir ces deux choses – que Marie était disponible et fidèle à l’appel que Dieu avait mis sur sa vie –alors je serais sur le bon chemin vers l’accomplissement du plan de Dieu pour moi en tant que mère.   Je ne sais pas toutes les bénédictions et les charges que Dieu placera sur mon cœur pendant que mes enfants grandissent, mais je peux me rendre disponible et fidèle. Je veux être prête à élever mes enfants à aimer Dieu, et à leur donner tout ce dont ils ont besoin pour grandir et Le servir. Je veux être fidèle à cette tâche, tous les jours de ma vie terrestre.  Je sais qu’il y aura des joies et des chagrins, des célébrations et de la tristesse, mais si je peux faire ces choses dans ma vie, je crois que j’aurais fait tout ce que Dieu m’a appelé à faire entant que maman.

Que Dieu nous aide toutes les mamans ( et les papas) aujourd’hui.  Combien j’ai besoin de Lui, pour faire tout ce que je suis censé faire aujourd’hui …

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s