Aimer celles qui ne sont pas…aimables

“Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu, et connait Dieu.  Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.”  I Jean 4, 7-8

Photo: frejka pixabay
Photo: frejka pixabay

Bonjour, mes chères amies,

Les vacances arrivent, et comme toi, mon emploi du temps change radicalement avec le retour des enfants à la maison.  J’aurai moins de temps pour formuler une pensée cohérente, et quand je partirai avec ma famille dans quelques semaines, la connexion Internet sera quasi-inexistante.

Pendant les prochaines semaines, j’aimerais partager avec toi des études bibliques que j’ai fait pour une conférence de dames il y a quelques années.  Ce sont des études très personnelles, qui sont tirées de mes études bibliques personnelles.  J’espère que ces études seront aussi bénéfiques pour toi, qu’elles l’ont été pour moi.

Quand tu as lu le titre de ce blog aujourd’hui, peut-être il y avait déjà l’image d’une personne ou des personnes dans ta vie que tu as du mal à supporter.  Si cela est le cas, tu n’es pas la seule.

Cette étude m’est venue à l’esprit justement parce que je me trouvais dans une situation où, si j’étais honnête avec moi-même, j’essayais en vain d’aider une personne dont j’avais du mal à supporter la présence. Le désir de faire le bien était présent, mais il manquait cruellement d’un amour véritable pour m’aider dans mes relations avec cette femme.

Il n’est pas étonnant que la femme ait rejeté tous mes efforts.  Je suis sure qu’elle ressentait que je ne l’aimais pas comme j’aurais dû, et tous mes actes et gestes étaient vides.

Donc, je me suis tournée vers la source de tout amour—Dieu—pour apprendre de Lui, en quoi et comment j’avais failli a l’un des plus grands commandements:  « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »  De cette expérience Dieu m’a montré dans Sa Parole que, finalement, il est possible d’aimer les autres—même les personnes difficiles à mes yeux—comme Lui Il m’aime aussi.

Ma prière pour toi, lorsque tu embarques avec moi dans cette étude, est que l’amour de Dieu, si richement déversé sur nous par Jésus sur la croix, soit si suffisant et abondant, que cela nous aide à faire plus que supporter les personnes difficiles dans nos vies, mais trouver la grâce de les aimer en retour.

Aujourd’hui, j’aimerai tourner mon attention vers ce que l’amour n’est pas :

  • L’amour n’est pas quelque chose que j’ai envers une personne. (I Jean 3,18)

Parfois on dit qu’on a de l’amour envers une personne, qui peut aussi dire qu’à un autre moment ou envers une autre personne, on ne l’aurait pas. Aimer, c’est une action, pas seulement un nom commun.  (D’ailleurs, il n’y a rien de commun dans l’amour!)

  • L’amour n’est pas une émotion sentimentale. (Matthieu 22, 37-40)

L’amour est un choix qu’on fait, basé sur le fait que Jésus nous a aimés le premier.  Si on est comme Jésus, on aime parce qu’Il nous a aimés.  Les sentiments peuvent jouer un rôle dans notre amour, mais même sans le sentiment romantique et affectif, nous pouvons aimer les autres.

  • L’amour n’est pas lié avec mon état d’esprit, ma santé physique, ma fatigue, mon compte en banque, ou le temps qu’il fait. (I Corinthiens 13,8a, Proverbes 17,17)

Comme nous allons voir plus tard dans cette étude, l’amour véritable est inconditionnel. Parfois il nous faut si peu pour décider de ne pas aimer quelqu’un, basé sur des conditions instables et variantes.

  • L’amour n’est pas une réaction à la personne en face de nous. (Matthieu 5 :43-48)

C’est comme cela que le monde aime les siens.  Jésus a vivement encouragé ses disciples à aimer tout le monde, comme Lui Il aime tout le monde, non seulement les personnes qui sont gentilles avec nous.  Nous sommes appelés à aimer comme Christ nous a aimé.

  • L’amour n’est pas une facette de mon expérience chrétienne, ni un trait de caractère, ni un aspect de ma personnalité. (I Corinthiens 13,1-3)

L’amour est LE principe unique qui doit gouverner mes relations avec Dieu et avec les autres.  Avec tous ce que nous avons vu, de ce que l’amour n’est pas, comment pouvons-nous savoir ce qu’est l’amour véritable de Christ?  Rendez-vous mercredi, pour voir la suite.  En attendant, voici quelques questions qui méritent notre méditation.

A Toi Maintenant….

Y-a-t-il des personnes dans ta vie que tu as du mal à aimer ?  Sois honnête dans tes réflexions!

Es-tu d’accord avec les propositions données en haut ?  Lesquelles des affirmations en haut t’as choqué ou t’as surpris le plus ?  Pourquoi ?

Lis Matthieu 5, 43-48.  Es-tu coupable d’aimer seulement les gens qui te sont « gentils » en retour ?  Comment cette attitude nous empêche-t-elle d’ aimer comme Christ nous aime ?

Et toi, comment définis-tu l’amour ? 

Mercredi:  Ce qui nous empêche d’aimer les autres

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s