Ce qui nous empêche d’aimer les autres

“C’est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.” Jean 15,12

Photo: pokeychan pixabay
Photo: pokeychan pixabay

Bonjour, mes chères amies en Christ,

Je voudrais rester très honnête avec tout le monde, en écrivant ces blogs.  Je sais que Jésus a dit très clairement dans les Écritures que je dois aimer les autres. (Jean 15, 12-14)  Il a également dit que je dois aimer même les personnes qui me sont difficiles à aimer.  (Matthieu 5, 43-48).  Alors, pourquoi ai-je autant de mal à aimer les autres, surtout les personnes qui me maltraitent ou m’enquiquinent?

Voilà cinq pensées qui me sont venues à l’esprit.

  • « Je n’en ai pas envie. »  Tout simplement, je m’empêche d’aimer les autres, parce qu’au fond de moi, je n’ai pas envie de le faire.  Combien il est triste, lorsque je me laisse influencer par mes propres émotions, de choisir de ne pas aimer quelqu’un, basé sur quelque chose de si changeant que mes sentiments.   Philippiens 2, 13 me rappelle que Dieu seul me rend capable de faire Sa volonté dans ma vie:  “car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.”
  • « Cette personne ne le mérite pas. »  Il existe peut-être des gens que j’ai jugé “non-méritant”de l’amour de Dieu.  (Je dis cela à ma honte.)  Avant de connaître Christ, il n’y avait rien d’aimable en moi-même, et s’il existe quelque chose de “louable” en moi maintenant, ce n’est pas à cause de moi, mais le résultat de Christ qui vit en moi.  I Corinthiens 6 :9-11 donne une liste des catégories des personnes “non-méritantes” dans la Parole de Dieu, en me rappelant à la fin de ce passage:  “…et c’est là ce que vous étiez, quelques uns d’entre vous.  Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu.”
  • « Cette personne n’est pas digne de mon temps ou attention. »  Parfois, je ne veux pas prendre le temps d’aimer une autre personne, juste parce que je ne veux pas prendre le temps nécessaire d’aimer mon prochain!  Aimer, c’est un s’ investir dans l’autre, et cela prendra forcement du temps .  Je dois constamment me rappeler que d’autres personnes se sont investies en moi, lorsque moi non plus je n’avais rien en moi d’aimable! En Luc 6, 34-35, Jésus dit qu’aimer même ceux que j’ai du mal à aimer, me fait aimer comme Dieu les aime:  “Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer.  Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.
  • « Je fais le nécessaire, mais l’autre ne répond pas comme moi j’aurais voulu. »  Dans notre chair humaine, il est normal qu’on veuille voir des résultats pour nos efforts fournis!  Parfois, lorsqu’on investit beaucoup dans une autre personne, et qu’on ne voit pas les résultats visibles de notre amour, on se dit que cela ne vaut pas la peine.  Matthieu 5,43-48 est un beau passage à méditer pendant ces moments.  Je devrais aimer, même si je ne reçois rien en retour:  “Si vous aimez ceux qui vous aiment, que faites-vous d’extraordinaire?  Les païens n’agissent-ils pas de même?  Soyez donc parfaits (matures), comme votre Père céleste est parfait.”
  • « Cette personne m’a fait tellement de mal que je ne supporte plus sa présence. »  Ceci est grave, mais pas une situation impossible!  Il existe aussi des gens, qu’on ne veut pas aimer, à cause des maux qu’ils nous ont faits. Ce n’est pas pour rien que Jésus, en parlant en Matthieu 5, 43-48, dit qu’il faut aimer ceux qui nous maudissent, haïssent, maltraitent ou nous persécutent.  Lorsque je pense à ces situations, je dois me rappeler sans cesse que moi aussi, je figurai dans la catégorie de ceux qui ont fait ces choses, à Jésus, et Il m’aima encore.  Dans des blogs suivants, je vais adresser ce sujet, mais pour l’instant, il faut me rappeler que Jésus ne me demande jamais de faire des choses qui sont impossibles.  Difficiles, souvent, mais pas impossibles.

Un passage bien connu dans la Bible qui parle de l’amour se trouve en I Corinthiens 13.  Je parlerai plus en détail des caractéristiques d’un amour Biblique, mais voici deux idées qui doivent me motiver à aimer les autres :

  • Toutes les chrétiennes peuvent aimer. (I Corinthiens 13 :1,2)

L’amour ne vient pas de mes capacités, ni de ma connaissance ou mes années d’expérience.  Je peux faire mes meilleurs efforts, mais sans l’amour de Dieu qui réside en moi et qui me guide, « je ne suis rien. » C’est Dieu qui rend l’amour possible dans ma vie.

  • Toutes les chrétiennes doivent aimer. (I Corinthiens 13,3)

C’est l’amour qui doit être à la base de mes actions et gestes envers les autres.  Si je fais le nécessaire pour les autres sans l’amour, « cela ne me sert à rien. »

A Toi Maintenant….

Réfléchis aux attitudes mentionnées en haut.  Toutes ces idées sont fausses et ce sont des péchés que nous avons besoin de confesser.    Avant de continuer dans ces études, lis Philippiens 4,8, pour voir si tes pensées envers les gens « difficiles » rentrent dans une façon de penser qui plaît à Dieu.  Prends le temps de prier, en demandant l’aide de Dieu pour aimer les autres comme il se doit.

Vendredi:  L’amour est…patient

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s