Pas à pas

“Lorsqu’ils virent l’assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c’étaient des hommes du peuple sans instruction; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus.” (Actes 4,13)

Photo: freewallpaper
Photo: freewallpaper

Bonjour, mes bien-aimées en Christ,

Pour celles qui se demandent où sont passé les blogs, moi aussi!  Le mois de septembre a filé entre mes doigts, et je ne peux pas croire que les vacances de Toussaint sont déjà à moitié terminées!  Il est si facile de remplir mes jours d’activités, que j’oublie vite combien mes jours sont comptés devant le Seigneur.  Qu’Il puisse m’aider, à bien racheter le temps et à bien vivre mes journées.

Recommençons avec de bonnes habitudes, comme ce blog, par exemple…

Je dois avouer, que l’automne doit être ma saison préférée (ainsi que l’hiver, le printemps et l’été.) J’aime tout ce qui va avec l’automne:  les matinées fraîches et le brouillard, les feuilles qui changent de couleur, l’arôme du terreau humide et les champs qui se préparent pour les prochaines récoltes.  Fini les vêtements légers d’été–c’est la saison des pulls et des bottes.  Même la pluie me gène moins en automne–c’est plutôt saisonnier qu’embêtant.

J’ai téléchargé un fond d’écran pour mon ordinateur de bureau que vous voyez en haut de ce blog.  Je dois avouer, qu’en regardant cette image, j’étais plutôt attirée par les jolies couleurs d’automne, plus que par la scène en elle-même.  Je pourais facilement m’imaginer dans cette image à marcher entourée des bonnes odeurs de l’automne, respirant l’air frais et renouvelé, entendant le craquement des feuilles mortes en-dessous de mes pieds.  Si seulement, je pouvais me mettre dans cette photo, juste pour quelques instants…

Depuis quelques semaines, je suis des études sur la vie de prière du chrétien, avec l’aide d’un livre de méditations sur ce sujet.  Le thème pour une des méditations était, “Prendre le pas de la foi,” cela m’encourageait à prier, et ensuite agir comme si Dieu avait déjà répondu favorablement à cette requête.  C’était personnellement une nouvelle façon de regarder la prière.  Après tout, la foi consiste à croire en ce que nous n’avons pas vu, avec l’espérance d’un “fait accompli,” n’est-ce pas?

Si seulement, je pouvais vivre ma marche chrétienne de cette manière-là.

A la fin de mon temps avec le Seigneur, alors que je levais les yeux,  j’ai vu la photo sur l’écran de mon ordinateur.  Mes yeux fixaient non seulement les couleurs d’automne, mais la clairière à l’autre bout du tunnel dans cette image.  J’avais été tellement distraite par l’ambiance de cette image, que j’ignorais que cette photo représentait un chemin à suivre.  Il y avait un point de départ, et une destination.

Pour la toute première fois, j’avais envie de traverser ce tunnel, jusqu’à la clairière de l’autre côté.  Pour pouvoir faire cela, il aurait fallu faire le premier pas.

C’est comme si l’Eternel me soufflait :  Cela est exactement “le pas de la foi.”  Si dans ma vie chrétienne, tous ce que je fais est de rester immobile comme spectateur de ce monde, je ne connaîtrais jamais la joie de marcher avec mon Dieu.  Si je prie pour mes besoins et les besoins des autres, et après avoir prié, je reste inchangé et insensible à ce moment de prière, je suis comme la personne qui prend cette photo, mais n’entre jamais dans la scène devant lui.

Combien j’ai besoin de grandir dans ma marche avec le Seigneur.

Un verset dans le livre des Actes, chapitre 4, m’est venu à l’Esprit.  Ce sont les paroles des chefs religieux,  à propos des disciples:

“Lorsqu’ils virent l’assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c’étaient des hommes du peuple sans instruction; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus.” (Actes 4,13)

Le temps que ces hommes ont passé avec Jésus avait eu un impacte sur chaque aspect de leurs vies.  Leur zèle et leur conviction pour le Seigneur est venu de leur temps passé avec Jésus, et du travail du Saint-Esprit dans leurs vies.

Ils avaient la foi pour faire des pas en avant pour leur Seigneur, d’être fidèles à Son enseignement, et pour suivre le chemin que Dieu leur avait préparé d’avance.  Même les personnes qui leur étaient hostiles ont dû reconnaître la différence que leur temps avec Jésus avait fait dans leur vies.

Que cela puisse être aussi vrai pour ma vie.  Lorsque les gens regardent ma vie et mes œuvres, qu’ils puissent reconnaître, que moi aussi, j’ai passé du temps avec Jésus, et que je sois prête à Le suivre, en faisant des pas pour Lui, par la foi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s