Priez sans…

“Priez sans cesse…” I Thessaloniciens 5,17

Photo: lovetotakephotos pixabay
Photo: lovetotakephotos pixabay

Bonjour, mes chères amies en Christ,

Tout comme je relatais mercredi, j’ai toujours du progrès à faire dans la cuisine.  Je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes, nouvelles façons de préparer mes plats préférés, et des nouveaux “gadgets” qui m’aident à mieux préparer, ou gagner du temps dans la cuisine.

Un de mes outils préférés en cuisine pour ma famille que j’ai récemment découvert?

Une mijoteuse.

Je dois avouer, que cela m’a pris bien du temps avant d’être à l’aise avec ma mijoteuse, mais depuis…je me demande comment j’ai pu cuisiner sans.  Mes plats préférés?  Des ragoûts, des soupes, et des rôtis. Plus la température baisse dehors, plus j’ai envie de m’asseoir autour d’un repas tout fait, sans beaucoup d’attention de ma part.

Miam, miam.

L’un des meilleurs aspects de ma mijoteuse est l’aisance et l’utilité avec lequel je peux préparer la nourriture.  Ma mijoteuse me donne l’occasion de partir le matin, en sachant qu’à midi (ou le soir, cela dépend des cas) je vais revenir à un repas chaud prêt à être dégusté.  Ma mijoteuse m’a permis de servir un grand nombre de personnes sans trop de peine.  Peu importe mes activités de la journée, si ma mijoteuse fait bien son travail, moi, ma famille, et les gens qui m’entourent, en tirent les bénéfices.

En réfléchissant à ma vie de prière avec le Seigneur, je passais du temps à relire et à méditer des passages clés de la Bible qui concernent la prière.  Le verset cité en haut de ce blog m’a toujours inspiré, malgré le fait que je voyais du mal comment je pouvais le mettre en pratique.  Peut-être vous vous êtes posés la même question:

Est-il réellement possible de prier sans cesse?

Il existe très peu de choses que j’arrive à faire, sans cesse.  (Le ménage semble souvent comme une tâche qui ne finit jamais, n’est-ce pas?)  Quelles sont les choses que je fais, tous les jours, sans cesse?

Respirer.  Avoir le cœur qui bat. Penser.

Prier?

Est-il possible de faire de mes prières une action involontaire, tout comme respirer, avoir un cœur battant, ou penser?

C’était en préparant à manger avec ma mijoteuse que le Seigneur m’a donné quelques pensées simples sur ce verset.

Quand je me suis levée cette journée-là, je savais que j’allais être absente de la maison toute la journée, donc je devais planifier mon repas avant de partir.  Malgré le fait qu’une mijoteuse fait bien son travail, je dois quand même faire un peu de travail à l’avance.  (Je ne crois pas dans la théorie de l’évolution, où les bonnes choses s’auto-produisent.)  Si je veux manger le repas, il faut faire la préparation.  Souvent, je dois préparer mon repas tôt le matin, pour donner le temps nécessaire à bien cuire.

L’un des plus grands obstacles à une mentalité “prier sans cesse” est un manque de préparation de ma part, tôt le matin.  Je ne prends pas le temps de bien préparer mon cœur devant le Seigneur.  Je flotte d’activité en activité, parfois en faisant de bonnes choses et des choses nécessaires, mais en oubliant les choses les plus importantes.  Si je ne prends pas le temps avec le Seigneur, comment pourrais-je espérer à ce qu’Il bénisse mes efforts?  Je dois prendre le temps de confesser et renoncer aux péchés dans ma vie, lire Sa Parole, et prier pour moi-même et les autres.  Si je prenne le temps de bien me préparer, mes meilleurs efforts seront SES meilleurs efforts.  Sans Lui, je ne peux rien faire de profitable de ma journée.

Je peux allumer la mijoteuse, mais si je n’ai rien mis à l’intérieur, je ne peux pas espérer avoir quelque chose à manger plus tard.

C’est tout aussi vrai pour ma vie de prière.

Une fois la mijoteuse bien préparée, je n’ai qu’à attendre le résultat.  Ceci est la partie préférée pour moi:  savoir que la mijoteuse est maintenant en train de remplir les fonctions pour lesquels elle était conçue.  Elle mijote.  Elle attendrit et adoucit la viande.  Elle mélange et relève les épices.  Plus le temps passé, plus le repas devient savoureux et donne envie d’être dégusté.  Les mets se préparent tous seuls, et les résultats sont délectables.

Je voudrais dire de même pour ma vie de prière.  “Prier sans cesse” devrait ressembler de plus en plus au fait d’allumer la mijoteuse.  Ma journée pourrait ensuite devenir une conversation constante et savoureuse avec Mon Seigneur.

Je dois vous confesser quelque chose, Mesdames.  Je me parle.  Tout le temps.  Sans cesse.  Parfois à voix haute, mais aussi à l’intérieur de moi.  Mon mari et mes enfants se moquent de cette habitude, mais j’ai du mal à m’empêcher.

Mais si, au lieu de faire une monologue inutile avec moi-même, je tournais cela en conversation perpétuelle avec Mon Dieu? Le louant sans cesse?  Demandant Sa sagesse et Son aide pendant mes taches quotidiennes?  Ouvrant ma bouche pour bénir Son Saint Nom?  Confessant mes fautes?  Méditant Sa Parole?

Quelle différence cela produira dans ma vie, et dans la vie des personnes qui m’entourent.

Tout comme ce repas qui passe sa journée à la mijoteuse, combien sera plus “appétissante” ma vie à tous ceux qui m’entourent.  Combien mon cœur serait plus “attendri,” si je passais mes journées avec Dieu.  Combien je serais plus une bénédiction à ceux de mon entourage, si seulement je prenais le temps de “prier sans cesse.”

Que Dieu m’aide, tous les jours, à bien prendre le temps de me préparer, et de passer ma journée en contact constant avec Lui, et la chaleur douce de Son Amour…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s