Une marche, malgré lui

marchemarlgrelui

Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Nous vous remercions pour votre fidélité pendant la semaine!  Notre site atteint de plus en plus de monde, et vous continuez à nous encourager par vos commentaires et vos réponses à la lecture biblique!  Continuons notre marche avec le Seigneur à travers Sa Parole pour cette année 2016.

PPQL janvier semaine quatreNous arrivons dans notre lecture cette semaine au récit d’un personnage qui, après notre Seigneur Jésus et le serviteur fidèle Job, a subi les plus grands crimes contre sa personne…tout en montrant une obéissance et une soumission totale à Dieu.  Si jamais il y avait quelqu’un qui aurait pu se demander, “Pourquoi moi, Seigneur?” c’était Joseph.

Tout comme nous l’ avons découvert ensemble avec notre ami Job, Joseph n’avait commis aucune injustice contre Dieu pour mériter de tels traitements aux mains de ses frères.  Et pourtant, tout ce que Joseph a enduré pendant sa vie m’oblige à me poser la question:

Si Dieu m’appelle à Le suivre, même dans les circonstances les plus difficiles, comment réagirais-je?  Renoncerais-je à ma foi en Jésus?  Chercherais-je à me venger, ou à m’apitoyer sur mon sort?

Si Dieu m’appelle dans cette année 2016 à être mal-vue de ma famille, mes amis, mes professeurs à l’école, mes collègues de travail, pour la cause de Christ, continuerais-je sur le bon chemin?

Parfois le chemin que Dieu place devant moi sera un chemin que je n’aurais jamais choisi pour moi-même.  Si Dieu m’appelle à marcher “malgré moi,” Lui serais-je fidèle ?

Examinons un peu plus en détail la marche de Joseph dans ces circonstances difficiles de sa vie.

Des “faux-frères”

Nous avons déjà vu que la famille dans laquelle Joseph était né n’était pas une famille sans de graves problèmes.  Et c’était par cette famille que Dieu a choisi de bénir toute l’humanité!  De cette famille dysfonctionnelle est né Joseph, différent de ses frères de par sa naissance–lui et son frère Benjamin étant les seuls enfants d’Israël et Rachel–et de sa position bien aimée:  Joseph était le chouchou de son père. Depuis son jeune âge, Dieu lui a confié aussi des rêves extraordinaires, qui ont provoqué une jalousie croissante chez ses frères:

“Est-ce que tu régneras sur nous?  est-ce que tu nous gouverneras?  Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles.” Genèse 37,8  traces-1025017_960_720

Faire la volonté de Dieu est souvent un chemin solitaire.  Il y aura toujours des détracteurs et des personnes même parmi notre entourage le plus proche qui vont essayer de nous dénigrer ou de nous décourager à faire ce qui est bien.  Souvent cela vient des personnes qui nous sont les plus
chères!  Comment devons-nous réagir, quand Dieu nous demande de Le suivre, et que les autres essaient de nous décourager?

Trahi par les siens…

On peut comprendre humainement parlant le fait que les frères de Joseph n’appréciaient guère le traitement favorable de Joseph dans la famille.  Ce qui est difficile à imaginer, c’est ce qui s’est passé ensuite:  ils se sont débarrassés, une fois pour toutes, de leur frère!  Avoir de la jalousie ou du mépris pour quelqu’un est une chose, mais choisir de l’éliminer de leurs vies d’une façon permanente en est une autre.

Il faut toujours être sur nos gardes, dans la manière dont l’on traite les autres.  Combien il est facile de nous laisser nous emporter par nos sentiments de jalousie, d’amertume, et de manque de pardon.  C’est pourquoi l’auteur du livre des Hébreux nous rappelle:

“Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.  Veillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés…” Hébreux 12,15

Si les frères de Joseph avaient pris de temps de rechercher la face de Dieu, quelle différence cela aurait fait dans leurs cœurs!  Soyons toujours prêtes à nous remettre en question devant le Seigneur, en passant nos attitudes et nos réactions à la lumière de Sa Parole.

Une marche bien péniblestrong-171976_960_720

Nous avons le privilège de connaitre la fin de la vie de Joseph, mais lui il n’en avait pas le luxe!  Les événements qui ont suivi ne font pas juste partie d’une histoire racontée pour notre bien, c’est un récit des faits réels qui se sont produits dans sa vie!  Il ne faut jamais oublier que les personnages bibliques ont bel et bien vécu les choses que nous lisons dans le confort de notre salon aujourd’hui!  Joseph a enduré des traitements infâmes aux mains de ses maîtres d’esclavage, de la femme de Potiphar, pendant son temps passé au prison.  Même si Dieu l’a béni, et lui a donné un meilleur traitement pour sa fidélité envers Lui, Joseph restait quand même esclave et un prisonnier.

Malgré les circonstances difficiles que Joseph a enduré, il continuait à marcher fidèlement avec son Dieu.  Face à des accusations à tort, des injures contre sa réputation, et à l’isolation après avoir été oublié pendant deux ans par l’échanson du roi, Joseph aurait pu se sentir seul et abandonné de Dieu. (Je pense que ma foi aurait flanché dans des circonstances pareilles!)  Deux fois dans les moments les plus difficiles de sa vie, la Bible fait mention:

“L’Eternel fut avec lui, et la prospérité l’accompagna…L’Eternel fut avec Joseph, et il étendit sur lui sa bonté.” Genèse 39,2 et 21

Quand Dieu nous fait passer par des épreuves, il faut se rappeler que Dieu aime les Siens, et qu’Il agit toujours pour leur plus grand bien.  La marche que nous faisons avec Dieu peut sembler parfois inimaginablement difficile et incompréhensible, mais il ne faut pas perdre courage en chemin.  Dieu accompagnait Joseph pendant ses difficultés, et Il nous accompagnera nous aussi à travers les nôtres.

Ne perdons pas courage, mais continuerons dans notre marche avec le Seigneur!  Lui Seul connait toute l’histoire, et nous ne verrons pas la fin, si nous abandonnons en chemin.

Des réactions à cette lecture?  N’oubliez pas de nous laisser vos commentaires en bas!

One thought on “Une marche, malgré lui

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s