Des provisions pour le voyage

provide

Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Dans quelques jours, ce sera encore les vacances pour nous dans le zone B!  Il me semble qu’on vient juste de terminer les vacances, et nous y sommes de nouveau.

J’espère que cette semaine de lecture vous est utile pour votre marche avec Dieu.  Pour vous aider à continuer votre marche, nous offrons gratuitement deux livres indispensables de Gary Chapman:  Les Cinq Langages d’Amour, et Une Famille Qui S’Aime.  Pour profiter de cet offre, n’oubliez pas de remplir le lien de contact en bas.  Nous annoncerons les gagnantes le 29 février.  Bonne participation à toutes!

Si vous êtes comme moi, et vous vous préparez à partir, vous savez combien c’est important de bien planifier…pour toute éventualité!  J’ai toujours trop d’affaires “indispensables,” pour lesquelles mon mari doit par la suite trouver une place dans la voiture. Si on ne connait pas bien le lieu où l’on va, on ne sait pas non plus ce qu’il faut prendre, et donc j’ai tendance à déménager, chaque fois qu’oppql fevrier bible plan sem1n veut partir.

Dans les passages que nous lisons cette semaine, nous voyons le peuple de Dieu entreprendre le plus grand trajet de leur vie…sans avoir le luxe de bien se préparer à l’avance.  Heureusement pour eux (et par conséquent pour nous, aussi) Dieu connaissait leurs besoins d’avance, et Il a pourvu, dans Son amour, tout ce dont ils avaient besoin.

De quoi avaient-ils réellement besoin?  Poursuivons notre route avec le peuple de Dieu aujourd’hui.

De pain, et de repos

Il n’est pas étonnant, que le peuple de Dieu, dont le nombre était de 600 000 hommes, plus les femmes et les enfants, manqua après deux mois d’eau et de nourriture. Leurs manques physiques révélaient aussi ce qui manquait dans leur cœur: une foi ferme dans la personne de Dieu.  Il est facile à dire, quand tout va bien, “Oui, j’aime Dieu et je le suivrai partout où Il m’emmènera” jusqu’aux premiers “hic” sur le trajet.  Je ne vais pas non plus minimiser leur besoin; c’était un besoin réel.  Mais leur Dieu était tout aussi réel:

“L’Éternel dit à Moïse: Voici, je ferai pleuvoir pour vous du pain, du haut des cieux.  Le peuple sortira, et en ramassera, jour pour jour, la quantité nécessaire, afin que je le mette à l’épreuve, et que je vois s’il marchera, ou non, selon ma loi.” Exode 16,4

Peu d’entre nous avons jamais manqué de nourriture comme le peuple de Dieu.  Mais, si on est honnête, il y a eu des moments où on a ressenti les mêmes choses que les enfants d’Israël:  Dieu ne prend pas soin de moi, Il m’a oublié, etc.  Pendant ces moments d’épreuve, que Dieu nous aide à nous rappeler Ses promesses, et à continuer à marcher avec Lui.

En plus de pourvoir à leurs besoins physiques, Dieu a instauré quelque chose qu’ils n’avaient pas encore reconnu comme un besoin:  le repos.  Quand nous sommes fatigués et épuisés, nous faisons toujours preuve de moins de foi.  Dieu a insisté sur le repos pour leurs corps et leurs âmes, pour mieux Lui être fidèle.  Que Dieu nous aide aujourd’hui de profiter du temps mis à part pour nous ressourcer pour le voyage.

De l’eau, source de rafraîchissement

Il n’y a très peu de sensations plus désagréables que d’avoir soif et de manquer d’eau!  Dans nos vies actuelles, où l’eau est disponible partout, je pense que peu d’entre nous aient jamais ressenti le besoin de boire, sans pouvoir le satisfaire.  Cependant, les enfants d’Israël ont éprouvé cela à plusieurs reprises dans le désert.  Comment réagirons-nous, quand Dieu nous met à l’épreuve?  Quand notre famille manque des choses “essentielles” pour la vie?  Quand il semble que Dieu nous prive de Ses bénédictions?  Quand Dieu pourvoit “enfin” à nos besoins, quelle est notre réaction?  Sommes-nous reconnaissants, ou indifférents?

Quand Dieu a pourvu aux besoins du peuple, ils ont donné les noms de Massa et Mériba à ce lieu:

“…parce que les enfants d’Israël avaient contesté, et parce qu’ils avaient tenté l’Éternel, en disant: L’Éternel est-il au milieu de nous, ou n’y est-il pas?” Exode 17,7

Que Dieu puisse nous aider, même pendant les moments d’épreuves très pénibles, à placer notre foi dans la Personne et les Promesses de Dieu.

Des compagnons de voyage

Le voyage s’annonce très difficile pour tout le peuple de Dieu, mais plus encore pour Moïse.  Il ne faut jamais oublier d’intercéder pour ces hommes que Dieu met en place en tant qu’autorités spirituelles.  Dieu pourvoit une aide supplémentaire pour le voyage:  un compagnon pour l’épauler dans le ministère: Jéthro, son beau-père.  Jéthro a reconnu un besoin que Moïse avait ignoré:  le besoin de déléguer les taches lourdes qui pesaient sur lui:

“Tu t’épuiseras toi-même, et tu épuiseras ce peuple qui est avec toi; car la chose est au-dessus de tes forces, tu ne pourras pas y suffire seul.” Exode 18,18

On oublie souvent, que Dieu n’attend pas que l’on voyage seul sur la terre.  Il est bon d’ être entouré de sa famille, d’amis, d’autres femmes, de pasteurs, qui nous encouragent et nous fortifient pendant notre marche quotidienne.  Ne négligeons pas les compagnons de voyage, qui nous aident à être plus forts en Christ, et passons du temps à s’encourager mutuellement dans l’oeuvre de Dieu.

Une direction pour leurs pieds

En plus de leurs besoins physiques, le peuple avait un besoin beaucoup plus important: celui de connaître Dieu.  Jusque là, Dieu ne leur est pas apparu dans Sa puissance, mais Celui qui a pourvu à tous leurs besoins se révélera maintenant comme Celui qui prend soin de leurs âmes.  Souvent les gens ne veulent recevoir que des bénédictions de la main de Dieu, et non Son instruction, mais on ne peut pas avoir accès à l’un, sans obéir à l’autre.  Les commandements et les bénédictions de Dieu sont étroitement liés.  Le même Dieu qui bénit est aussi Celui qui a l’autorité de nous prescrire des commandements à suivre.

Souvent les gens disent qu’un Dieu qui insiste pour qu’on obéisse aux commandements est un Dieu méchant et toujours en colère.  Il faut reconnaître que Dieu en effet déteste le péché, mais a toujours une grande compassion envers Ses enfants.

“Je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité…et qui fais miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.” Exode 20,5-6

Nous allons passer plusieurs jours à voir les commandements que Dieu a donné à Son peuple, mais j’aimerais faire une pause pour méditer sur notre voyage jusqu’ici.  Dieu dans Son grand amour pour l’homme, pourvoit à leurs plus grands besoins, à cause de Son Nom, parce que Dieu est amour, et agit toujours pour notre plus grand bien.  Acceptons-nous cet amour, dans les moments d’épreuves aussi bien que dans des moments de bénédictions ou d’instruction dans les choses spirituelles?

Que Dieu nous aide à Le reconnaître dans les trois.

J’espère que vous continuez avec nous dans ce voyage passionnant !  Il y a tellement de chemin qui reste à faire.  N’oubliez pas de laisser vos commentaires en bas.

2 thoughts on “Des provisions pour le voyage

  1. Merci pour cette lecture ! That’s what I needed today (sorry, I just can’t pull that sentence out of French today). 🙂

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s