Bonjour, chères lectrices fidèles,

J’aime tellement me promener en famille.  C’est plus qu’une activité organisée pour que la tranquillité règne à la maison.  Ce n’est pas non plus juste pour faire de l’exercice ou aider à digérer le repas.  C’est un moment de détente, de partage, de communication loin des choses qui nous distraient à la maison.

Pendant les balades, la conversation s’impose.

Nous continuons notre lecture à travers la Parole de Dieu, en suivant notre étude “Le Temps d’une Pause.”  Si vous n’avez pas encore téléchargé le plan pour le mois, vous pouvez le faire en cliquant ici.  ppql fevrier sem2

Aujourd’hui, nous commençons le livre de Lévitique, un livre qui pour plusieurs, ralentit la lecture, à cause de son sujet:  les détails pour les sacrifices offerts par le peuple d’Israël à Dieu.  Quoi qu’il est vrai que Dieu ne demande plus à ce qu’on Lui offre des sacrifices–Jésus a tout payé sur la croix–il y a quand même des leçons pour nous dans ces passages un peu laborieux.

Il faut garder en tête que les enfants d’Israël n’avaient pas le même privilège que vous et moi, d’aller directement vers Dieu et de pouvoir s’entretenir avec Lui.  Jésus nous a ouvert cet accès à Dieu, quand il est mort sur la croix:

“Car nous n’avons pas une souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.  Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.” Hébreux 4,16-17

Nous qui avons cette bénédiction de venir directement à Dieu avec nos paroles, nous ne devrions jamais prendre cela à la légère.  Le prix que Jésus a dû payer pour cela est incommensurable! Le peuple d’Israël, à part Moïse, ne s’entretenait pas directement avec Dieu.  Il devait toujours passer par un intermédiaire.

Voyons un peu plus en détail leur façon de communiquer avec Dieu.

Une conversation joyeuse

Souvent, pendant nos balades en famille, la conversation tourne autour de sujets joyeux.  Les enfants partagent les choses intimes de leur vie avec nous.  Ils s’expriment sur pleins de sujets, font des blagues, et rigolent beaucoup. C’est un moment de joie.

Les sacrifices offerts par les Israélites étaient leur façon de communiquer avec Dieu.  Parfois leur communication avec Dieu pendant leur marche sur terre étaiafrica-713336_960_720t positive.   Quand le peuple était dans la joie, ils offraient des sacrifices.  Quand ils étaient bénis matériellement, ils offraient des sacrifices.   Quand ils voulaient montrer de la reconnaissance, ils offraient des sacrifices.  Quand ils voulaient faire une promesse à Dieu, ils offraient des sacrifices.

Combien Dieu prend plaisir dans les sacrifices offerts de bon cœur, dans le but de montrer notre amour (et notre obéissance) envers Lui!  Plusieurs fois dans ces chapitres nous lisons,

“C’est une offrande d’une agréable odeur à l’Éternel.” (Lévitique 2,2)

Avez-vous jamais pensé à l’odeur que toute cette viande rôtie a du faire monter vers Dieu?  J’aime tellement l’odeur des grillades.  Je pense que même pour les enfants d’Israël, cela a dû sentir bon.   Ce qui rendait cela encore plus agréable à Dieu était la disposition du cœur. Au le roi Saul, qui était en train de désobéir au commandement de Dieu, Samuel rappela que Dieu s’intéresse toujours et premièrement à l’attitude du cœur:

“Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.” I Samuel 15,22

Quand tout va bien pendant notre marche sur terre, n’oublions jamais de communiquer cela à Dieu, par nos louanges, nos chants, et notre adoration.  Offrons à Dieu le sacrifice d’un cœur content et reconnaissant pour Ses bénédictions. Voilà une communication qui sera toujours “d’une agréable odeur” à Dieu.

La conversation difficile

Il y a des moments pendant nos balades en famille, où la conversation tourne plus vers des sujets difficiles.  On corrige les attitudes rebelles.  On adresse les penchants du cœur vers des choses mondaines. On doit rappeler aux enfants nos règles, et on doit de nouveau fixer les limites de bonne conduite.  Pendant ces moments difficiles, la conversation s’impose, et cette conversation est toute aussi importante que notre partage des moments joyeux.

C’était la même chose pour le peuple de Dieu.

Quand ils avaient péché dans l’ignorance et qu’ils voulaient avoir leur relation avec Dieu restaurée, ils demandaient pardon en offrant des sacrifices.  Quand ils avaient délibérément désobéi aux commandements de Dieu, ils offraient des sacrifices, et Dieu pardonnait leurs offenses.  C’étaient des occasions beaucoup pénibles pour eux et pour Dieu, mais tellement nécessaires.

Là encore, Dieu regarde à l’attitude du cœur.  Nous avons tous jugé quelqu’un qui s’excusait pour un tort d’une façon hypocrite.  Tout le monde peut dire, “Je suis désolé” avec les lèvres.  David nous rappelle en Psaume 51,18-19,

“Si tu avais voulu des sacrifices, je t’en aurais offert; mais tu ne prends point plaisir aux holocaustes.  Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé: O Dieu!  tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit.”

Je trouve intéressant que Dieu n’appelle pas ces sacrifices d’une “agréable odeur.”  Mais Il dit quelque chose d’aussi merveilleux à leur sujet:

“…et il lui sera pardonné.” (Lévitique 5,13)

N’est-ce pas merveilleux, le pardon de Dieu?  Savoir que nos péchés ne font plus obstacle à notre relation avec Dieu?  Avoir la paix qui vient quand il n’y a rien entre nous et Dieu? Marcher main dans la main avec notre Créateur, en communion étroite avec Lui?

Comme dit une campagne de publicité populaire, “Cela n’a pas de prix.”

Que montre conversation avec Dieu, lors de notre marche sur la terre?  Prenons-nous le temps tous les jours de communiquer nos joies, nos peines, nos péchés et notre reconnaissance?  Que nous puissions Lui offrir des sacrifices agréables de nos lèvres, et de notre coeur de plus en plus, tous les jours.

Des réactions à la lecture pour cette semaine?  N’oubliez pas de nous laisser vos commentaires.

A bientôt pour de nouvelles conversations sur la route…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s