Marchant de malédiction en bénédiction

Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Quel est pour vous le plus grand miracle que Dieu ait fait dans votre vie?

Pour la plupart d’entre nous,  ce serait le moment où nous sommes venues à Christ, et qu’Il a changé la direction de notre vie, pour toujours.  Avec les années qui passent, souvent nous perdons de vue l’étendue de ce miracle, et le changement radical que cela a fait dans notre vie.

Aujourd’hui, dans notre lecture, j’aimerais revisiter ce moment clé…

blessing

Nous approchons de la fin de ce livre de Deutéronome, et le moment est venu pour le peuple de prendre possession de la Terre Promise!  Quel long chemin ils ont fait, littéralement et physiquement, pour en arriver là.  Les meilleures promesses sont à leur portée, mais pour accéder à ces promesses, des derniers rappels sont obligatoires! Moïse redit les commandements de Dieu à leur ouïe, avec une précision qui me donne presque des frissons:

“…et l’Éternel, ton Dieu, a changé pour toi la malédiction en bénédiction, parce que tu es aimé de l’Éternel ton Dieu.”  Deutéronome 23,5

plan de lecture mars 2016 ppql semaine 2Comment Dieu a-t-il réussi à opérer un tel changement dans leurs vies?  Et comment Dieu en a-t-il fait de même dans nos vies?  Regardons tous cela un peu plus en détail…

 

Ôtons le mal loin de nous…

Dans ces chapitres que nous lisons aujourd’hui, nous retrouvons au moins cinq fois que Dieu répète la même consigne à son peuple:

Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi, afin que tout Israël entende et craigne. Deutéronome 21, 21

Le choix de mettre à part les gens et les objets qui étaient les obstacles à leur sainteté était un choix délibéré de la part du peuple.  Ils avaient un choix à faire:  soit ils pouvaient tolérer le péché dans le camp, et rater la bénédiction de Dieu, soit ils pouvaient éloigner d’eux toute souillure.

Dans nos vies, nous avons dû à un moment donné reconnaître qu’il y avait du péché dans notre camp, aussi.  Chaque personne qui veut recevoir la bénédiction de la vie éternelle doit voir son état naturel comme Dieu le voit:

“Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre.  Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter.” Esaïe 59,1-2

Pour appartenir entièrement à Dieu, le peuple devait reconnaître la présence du péché dans leur camp, et comparaître devant Lui avec les coupables, tout en admettant leurs fautes.  Souvent, il fallait la mort d’une personne ou la destruction total de l’objet en question pour que le peuple se remette de nouveau en règle avec Lui.

Cela me fait penser à quelque chose…

 

Laissons Dieu agir pour changer la malédiction en bénédiction

Il y a deux passages dans notre lecture d’aujourd’hui qui me rappellent cette oeuvre de Dieu de changer une malédiction en bénédiction.  Le premier se trouve en Deutéronome 25, 1-4:

“Lorsque des hommes, ayant entre eux une querelle, se présenteront en justice pour être jugés, on absoudra l’innocent, et l’on condamnera le coupable. Si le coupable mérite d’être battu, le juge le fera étendre par terre et frapper en sa présence d’un nombre de coups proportionné à la gravité de sa faute.” 

Voyez-vous la situation?

Il y a deux hommes, l’un est jugé coupable, l’autre jugé innocent.  Ensuite, on laisse en liberté l’innocent, et on condamne le coupable.  Celui qui est coupable est battu proportionnellement au crime commis.

En Esaïe 53,5 nous lisons,

“Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.”

Jésus a échangé de place avec nous.  Lui qui était innocent de tout crime, a pris sur Lui mon châtiment pour mes péchés.  Mais cela n’est pas tout…

En Deutéronome 21,22-23, nous lisons,

“Si l’on fait mourir un homme qui a commis un crime digne de mort, et que tu l’aies pendu à un bois, son cadavre ne passera point la nuit sur le bois; mais tu l’enterreras le jour même, car celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu, et tu ne souilleras point le pays que l’Éternel ton Dieu, te donne pour héritage.”

La personne pendue sur le bois est devenu “un objet de malédiction auprès de Dieu.”  Jésus est devenu cette malédiction en portant mes péchés sur la croix:

“Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié.” Esaïe 53,4

Ensuite, comme nous dit le passage en Deutéronome, le coupable était enterré le jour même, et l’affaire était close.  On ne parlait plus de ce crime, parce que le prix de la punition avait été payé.

“On a mis son sépulcre parmi les méchants, son tombeau avec le riche, quoiqu’il n’ait point commis de violence et qu’il n’y ait point eu de fraude dans sa bouche.” Esaïe 53,9

Jésus est mort et a été enterré.  La punition pour mes péchés a été payée.  Toute malédiction associée avec ces péchés a disparu, pour toujours…

Voici l’étendue du miracle de la grâce que Jésus m’offre en mourant à ma place:  le coupable devient l’innocent.  L’Innocent prend la malédiction sur Lui, et Il meurt, et avec Sa mort, toute punition pour ce crime est payée, et pour toujours.

Dieu seul peut changer une telle malédiction en bénédiction pour Son peuple…

…et tout cela, à cause de Son amour:

“…et l’Éternel, ton Dieu, a changé pour toi la malédiction en bénédiction, parce que tu es aimé de l’Éternel ton Dieu.”  Deutéronome 23,5

Avez-vous pris le temps récemment de Le remercier pour cette si grande bénédiction?  Ne ratons pas l’occasion aujourd’hui de Le louer pour une chose si merveilleuse envers nous.  (Peut-être vous aimeriez partager ce moment avec nous dans les commentaires en bas.)  Surtout, partageons cette bonne nouvelle avec les personnes qui nous entourent…

 

La prochaine fois, Dieu voulant, nous verrons enfin la fin du voyage du peuple de Dieu vers la Terre Promise!  Ils ont hâte d’y être, et nous aussi!  Continuons ensemble notre marche dans la lecture de la Parole de Dieu.

A bientôt!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s