Bonjour nos chères lectrices fidèles,

Bienvenue à celles qui se joignent à nous pour la première fois aujourd’hui!  Nous sommes en train de marcher avec le peuple de Dieu à travers la Parole de Dieu, d’une façon chronologique.  Si vous voulez suivre cette piste avec nous, pourquoi ne pas télécharger le plan de lecture pour mars en cliquant ici.plan de lecture mars 2016 ppql semaine 3

Quel chemin le peuple de Dieu a fait pendant leur marche jusqu’ici!  En quittant l’Egypte, ilsuivait la promesse de Dieu pour arriver à la porte de la Terre Promise.  Ensuite, à cause de sa désobéissance, il a dû rebrousser chemin et errer pendant 40 ans dans le désert.Leur chef Moïse et les autres de sa génération ont perdu leur vie dans le désert.

Dieu n’a pas abandonné son peuple.  Il a suscité un nouveau chef en Josué, et par la puissance de Dieu sur sa vie, le peuple commença à faire des exploits.  Si le temps dans le désert était comme les douleurs de l’accouchement de cette nouvelle nation, nous voyons à Canaan leurs premiers pas de bébé.  Ces pas de bébés vont vite devenir des pas de géants.

Regardons un peu plus leur marche en suivant les promesses de Dieu…

Des pas de bébés

Les premiers pas d’un bébé sont si mignons, n’est-ce pas?  D’abord, ils se mettent debout, et ils lâchent prise de ces objets familiers qui les stabilisent.  Ensuite, ils prennent un premier pas.  Avec chaque pas vient la confiance.  Les bébés n’arrivent pas à marcher droit, et leurs pas vont un peu partout.  Ils trébuchent et tombent.  Peut-être il y a des larmes à sécher, et ensuite il faut relever ces bébés pour qu’ils marchent de nouveau.

Ces premiers pas de bébés me font penser aux premiers pas de la nation d’Israël en Canaan.  Ils ont déjà fait preuve de foi en livrant bataille contre le peuple de Jéricho!  Quelle marche excitante pour eux autour de cette ville impressionnante!  Les murailles se sont effondrées, et leurs pas de bébés ont pris de la confiance en leur Dieu.  Ils marchent de plus de plus d’un pas assuré…

…et ils tombent.  D’abord, à Aï, à cause de leur confiance en leurs propres capacités, et le péché d’Acan.  Dieu les relève de cette chute, et une grande victoire s’opère à Aï:

“L’Éternel dit à Josué, Ne crains point, et ne t’effraie point…Vois, je livre entre tes mains le roi d’Aï et son peuple, sa ville et son pays.” (Josué 8,1)

Ensuite, il y a l’histoire de l’alliance avec le peuple de Gabaon, qui par tricherie trompe le peuple de Dieu.  Au lieu de chercher la volonté de Dieu, ils se sont fiés aux apparences:

“Les hommes d’Israël prirent de leurs provisions, et ils ne consultèrent point l’Éternel.” Josué 9,14

Lorsque nous sommes confrontés au difficultés devant nous, où nous avons besoin de prendre des décisions, prenons-nous le temps de rechercher la force et la sagesse de Dieu, ou plaçons-nous notre confiance dans nos capacités?  Peut-être devrions-nous nous humilier comme un petit enfant, et nous laisser guider par la main puissante de notre Père, celui qui guide et fortifie nos pas, et nous aide à marcher avec assurance.  Peu importe la situation, grande ou petite à nos yeux, que nous apprenions à tout mettre devant Lui!

Des pas de géant

Après ces premiers pas, le peuple part en courant.  Au lieu de faire des pas hésitants de bébés, ils marchent en pas de géant, faisant toujours de plus en plus d’exploits pour Dieu!  La conquête de ce pays n’était pas tâche facile, mais Dieu marchait et combattait pour eux, tout comme Il le leur avait déjà promis!  Des villes tombent, des rois sont pris et tués, même le soleil s’arrête en chemin, lors de leur bataille contre les Amoréens en Josué chapitre 10!

Même les géants qui restent dans le pays ne sont rien comparés à Dieu.  Tous les Anakim, ce peuple de géants qui avait fait trembler le peuple de Dieu 40 ans auparavant ne résistent pas:  “Il ne resta point d’Anakim dans le pays des enfants d’Israël: il n’en resta qu’à Gaza, à Gath (d’où viendra un jour un certain Goliath), et à Asdod.” (Josué 11,22)

Peut-être les plus grands “pas de géant” sont ceux de Caleb, ce fidèle serviteur de Dieu qui marcha pendant 85 ans en suivant les pas de géant de Son Dieu.  Combien je suis émerveillée devant son courage et sa foi en Dieu:

“Je suis encore vigoureux comme au jour où Moïse m’envoya; j’ai autant de force que j’en avais alors, soit pour combattre, soit pour sortir et entrer.  Donne-moi donc cette montagne dont l’Éternel a parlé dans ce temps-là…” Josué 14,11-12

Que Dieu puisse renouveler mes forces et mon courage, comme Il l’a fait pour Caleb.  Cet homme a fait preuve d’une foi géante de nombreuses fois , et d’une confiance totale dans les promesses de Dieu.  Que les succès passés m’encouragent aujourd’hui lorsque je suis de nouveau confrontée à une bataille:

“Avec Dieu, nous ferons des exploits; Il écrasera nos ennemis.” Psaume 60,12

Marchons, nous aussi en faisant ces pas de géants, marchant toujours de progrès en progrès, de victoire en victoire avec notre Dieu.

Des commentaires à faire sur ce passage?  N’hésitez pas à nous faire part de vous réactions.

A bientôt pour une nouvelle marche avec Dieu!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s