Bien choisir sa voie

chosir sa voie

Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Nous étions jeunes mariés,  dans notre première excursion de camping.  Mon mari me demanda si je voulais me promener avec lui.  Il sait que j’aime bien marcher, donc j’ai cherché mes baskets et nous sommes partis.

Ce que je ne savais pas:  ma définition de “marcher” et la sienne n’étaient pas les mêmes.  Pour moi, marcher voulait dire une petite excursion sur des chemins plus ou moins bien dégagés: pour lui, c’était un safari dans des zones impassibles.  Mes petites baskets de ville n’ont pas tenu la route, et il a dû m’aider à plusieurs endroits.

Après cette expérience, lorsque mon mari me demande si je veux me promener, je demande toujours “Où allons-nous?” avant.

Bien choisir sa voie, est très importante.  Cela nous évite de ruiner nos chaussures, mais aussi  nos vies.plan lecture avril ppql semaine deux

Aujourd’hui nous marchons avec David dans le livre des Psaumes.  Il y a tellement de choses encourageantes dans chaque psaume, qu’il est difficile pour moi d’en faire le tri. Heureusement notre thème de la marche m’aide à cibler des vérités clés dans ces passages.  Combien notre marche avec le Seigneur est importante, et bien choisir sa voie constitue une grande partie du travail!

Regardons un peu ce que nous apprenons sur la bonne voie de Dieu, à travers ces instants passés dans les Psaumes.

Quelle voie prendre?

Nos vies sont remplies de décisions qui doivent être prises presque instinctivement, tous les jours.  Comment savoir si nous marchons dans la voie que Dieu veut pour nous?

On peut Lui demander:

“Je t’instruirai, et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.” Psaume 32,8

Mais il faut lui demander en toute humilité de cœur:

“Il conduit les humbles dans la justice, Il enseigne aux humbles sa voie.” Psaume 25,9

Il faut aussi venir devant Lui avec une crainte respectueuse de Sa Personne:

“Quel est l’homme qui craint l’Éternel? L’Éternel lui montre la voie qu’il doit choisir.” Psaume 25,12

Je trouve intéressant dans ce passages qu’il s’agit de “sa voie,” et “la voie qu’il doit choisir.”  Cela veut dire pour moi, que la voie de Dieu decrait être assez évidente , si on part à sa recherche.  Dieu ne nous cachera pas sa voie ; au contraire, Il veut qu’on se mette sur sa voie:

“L’Éternel est bon et droit: c’est pourquoi il montre aux pécheurs la voie.”Psaume 25,8

Quand nous prennons des décisions aujourd’hui, qu’elles soient “grandes” ou “petites” à nos yeux, que Dieu puisse nous aider à lui demander quelle est Sa voie, et de diriger nos pas dans cette voie seulement.

Comment marcher fidèlement dans Sa voie?

Plusieurs fois dans ces psaumes nous voyons le verbe, “conduire:”

“Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi…” Psaume 25,5

“Il conduit les humbles dans la justice…” Psaume 25,9

“Conduis-moi dans le sentier de la droiture, à cause de mes ennemis…” Psaume 27,11

“A cause de ton nom tu me conduiras, tu me dirigeras…” Psaume 31,4

Le verbe “conduire” a le même sens pour nous aujourd’hui qu’à l’époque:  transporter, ou mener à destination, comme les conducteurs d’une voiture.  L’idée est simple pour nous:  on enlève nos mains du volant, on met le Saint Esprit en place comme conducteur, et on se met sur la banquette arrière et on se laisse conduire par Dieu.  Sur la route, le Saint Esprit nous guide “dans la vérité,” “dans la justice,” “dans le sentier de la droiture,” “à cause de son nom.”

Sommes-nous prêts à abandonner notre siège de conducteur, pour laisser la place au Saint Esprit? Lui seul peut nous conduire dans la voie de Dieu.

Un pied ferme sur la voie?

Il n’y a pas de garanties, même en choisissant la bonne voie, et en se laissant guider par le Saint Esprit, que l’on ne connaîtra pas des marches difficiles.  Dans notre chair, nous allons faire de “faux pas,” et nos pieds peuvent trébucher sur les obstacles.  Bien sûr, il y aura des personnes qui nous accuseront pendant ces moments:

“Puis, quand je chancelle, (mes ennemis) se réjouissent et s’assemblent…” Psaume 35,15

Si l’ on pèche en suivant la voie de Dieu, cela veut-il dire que l’on n’est pas “sur la bonne piste?”  Bien sur que non.  Dans cette vie, nous allons faire de faux pas, à cause de notre ancienne nature.  Je dois confesser mes péchés,  me relever, et continuer à marcher avec Dieu:

“Rends-moi justice, Éternel! car je marche dans l’intégrité, je me confie en l’Éternel, je ne chancelle pas.” Psaume 26,1

Après ces moments de chute, il faut se remettre debout et continuer, en laissant les faux pas derrière nous.  Dieu ne les garde pas en tête, et moi, je ne le devrais pas non plus.  Continuons sur la bonne voie avec Dieu, pas à pas.

Quel est le résultat d’une vie marchant sur la bonne voie avec Dieu?  Le nom de Dieu est exalté, et Il reçoit toute la louange:

“Mon pied est ferme dans la droiture: Je bénirai l’Éternel dans les assemblées.” Psaume 26,12

Que Dieu puisse m’aider aujourd’hui, à rechercher Sa voie, et me laisse guider par le Saint Esprit dans ma marche.  Si mes pieds chancellent, que je puisse admettre mes faux pas, et reprendre le chemin avec Lui.  Voilà une marche qui plaira à Dieu, et me mènera saine et sauve à ma destination finale.

Des réactions ou des commentaires sur cette marche?  N’oubliez pas de nous en faire part en bas!

A bientôt pour une nouvelle marche en suivant la voie de Dieu!

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s