Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Une nouvelle semaine, et un nouveau mois, s’ouvrent devant nous aujourd’hui!  Merci pour votre fidélité pendant toutes ces semaines!  Poursuivons notre Temps d’une Pause jusqu’à la fin de l’année, marchant tous les jours un peu plus près du Seigneur!

Le plan de lecture pour le mois de mai, Marchons en nouveauté de vie, se trouve à télécharger ici.  N’oubliez pas de faire la lecture tous les jours, et vous rendre ici tous les lundis, mercredis et vendredis pour une méditation qui suit cette lecture.  Vous pouvez également participer en laissant des commentaires en bas.

Avec ce mois de Mai vient également…un cadeau pour vous!  Nous offrons gratuitement par tirage au sort un cadeau spécialement conçu pour toutes nos dames:

warroom

Pour vous inscrire, il suffit de remplir le coupon en bas de ce blog (une fois est suffisante), et voilà!  Nous vous annoncerons les gagnantes dans le blog du 30 mai.  Bonne participation à toutes!

Poursuivons notre lecture d’aujourd’hui…ppql plan pour mai semaine 1

Quand mes enfants étaient petits, et nous faisions des promenades près de rivières, ils aimaient bien se rendre sur les ponts sur notre chemin, juste pour le plaisir de faire des pas les plus bruyants possibles, et écouter l’ écho de leurs pas.  Cet écho pour eux était un mystère: comment cela marchait?  Pourquoi entendaient-ils le bruits de leurs pas, après le fait?

On leur expliquait, que le bruit qu’ils entendaient, était l’effet de leurs pas.  Leurs pas avaient fini de sonner sur le pont, mais le bruit arrivait APRES le fait.

Il en est ainsi avec les pas que nous faisons pendant notre marche avec Dieu.  Chaque pas que nous faisons, que cela soit avec le Seigneur, ou un “faux pas” en dehors de Sa volonté pour notre vie, laissera derrière lui un écho qui sera entendu par tout le monde sur notre passage.  Pendant notre lecture aujourd’hui, nous entendrons l’ écho des pas de David–les conséquences de ses mauvais actes avec Bathschéba–et comment David a vécu ces instants douloureux de sa vie.

Des échos d’une longue durée…

Quand mes enfants marchaient sur le pont, le bruit de leurs pas ne s’entendait que brièvement, et prenait fin.  Nous savons cependant que les conséquences de nos mauvaises décisions peuvent nous poursuivre…pendant des années.

Cela était le cas pour David.  Dieu avait déjà promis à David qu’il allait subir des conséquences pour ses décisions, mais David ne connaissait pas l’étendue de ces conséquences.  Quel moment triste dans sa vie, de savoir que tout ce mal était le résultat de ses mauvaises décisions…et cela durerait longtemps.  Remarquons bien le temps qui s’est écoulé dans nos passages:

  • Le viol de Tamar, et deux ans après, le meurtre d’Amnon (II Samuel 13,23)
  • Le fils de David, Absalom, prend la fuite, pendant trois ans (II Samuel 13,38) et reste éloigné de son père pendant deux ans de plus (II Samuel 14,33)
  • Le restant de sa vie, jusqu’au moment de sa mort, David subit les conséquences dans sa famille pour ses mauvais choix.

Que Dieu nous aide tous les jours, à nous souvenir de ce fait: l’échos de nos décisions, prises sur le moment, résonneront bien longtemps après, et affecteront notre vie, parfois jusqu’à notre mort.

Des échos pour nous, mais pas seulement…

Quand mes enfants marchaient sur le pont, les échos qu’ils entendaient étaient pour le “plaisir” de tout le monde qui passait par là.  Cela est aussi vrai pour les échos de nos choix.  Les conséquences de nos décisions sur terre n’affectent pas que nous, mais toutes les personnes qui nous entourent.

Voici quelques exemples dans la vie de David:

  • David a du prendre la fuite devant son fils Absalom, mais aussi les hommes qui étaient avec lui. (II Samuel 15,13-15)
  • Les concubines que David laissait au palais n’étaient pas en sécurité.  (II Samuel 16,22)
  • Son fils Absalom se rebelle contre son père, et meurt en conséquence de ses mauvais choix.  (II Samuel 18, 9-18).

Que cela puisse servir de rappel pour nous, aussi.  Parfois, lorsqu’on est tenté de mal agir, nous disons en nous-mêmes, “Cela n’affecte que moi.  Personne d’autre ne saura…” Nous savons cependant que Dieu sait toutes choses, et nos mauvais choix peuvent entrainer des répercussions sur nous, sur notre famille, sur nos proches, et surtout sur l’oeuvre de Dieu.  Nathan lui avait dit d’avance, combien David souffrirait publiquement à cause de ses mauvais actes:

Car tu as agi en secret; et moi, je ferai cela en présence de tout Israël et à la face du soleil. II Samuel 12,12

La meilleur façon d’éviter les échos dans nos vies n’est pas de marcher plus silencieusement, en essayant de faire le moins de bruit possible, mais de ne pas prendre faire de pas, du tout. Que Dieu nous aide à nous rappeler de cela, lorsqu’on est tenté de faire des pas en dehors de Sa volonté pendant notre marche.

Revenons sur nos pas…

Il n’est jamais trop tard pour revenir sur nos pas, en demandant le pardon de Dieu pour nos mauvais choix.  On ne peut pas reprendre nos pas et leurs échos, mais on peut faire rebrousse chemin pour retrouver Dieu et repartir avec Lui.  En Psaume 3, David remet son sort entre les mains de Dieu, et retrouve la paix qui vient d’une relation rétablie avec Lui.

Je me couche, et je m’endors; Je me réveille, car l’Éternel est mon soutiens.  Je ne crains pas les milliers de personnes qui m’assiègent de toutes parts.  Psaume 3,6-7

En Psaume 7, écrit quand David apprend la mort de son fils Absalom, David se réjouit d’une marche rétablit avec Dieu:

Mon bouclier est en Dieu, qui sauve ceux dont le cœur est droit. Psaume 7,11

Lorsque mes pieds s’égarent et  que je me retrouve loin de la main de Dieu dans ma marche, je dois retourner à l’endroit où je l’ai quitté, et me remettre en marche avec Lui.  Il faut prendre le temps d’examiner mon cœur, confesser mes péchés, et chercher à restaurer de bonnes relations avec Lui et ceux envers qui j’ai mal agi.  C’est seulement de cette façon que Dieu et moi pouvons reprendre une marche agréable à Ses yeux.

Si vous vous trouvez loin de Dieu ce matin, en train de subir les échos de vos mauvaises décisions, il n’est jamais trop tard pour revenir sur vos pas, et marcher de nouveau étroitement avec Dieu.  Faites le nécessaire pour vous remettre sur le chemin et reprendre une marche favorable avec Dieu dès maintenant.  Je vous encourage:  il n’y aura jamais un moment plus propice pour se remettre en règle avec Dieu, que ce moment-même.

Des réactions ou des commentaires sur ce passage?  N’oubliez pas à  les partager avec nous avant de partir.

A bientôt pour une autre marche avec Dieu en Sa Parole…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s