Marchons de victoire en victoire

Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Si vous n’avez pas encore vu le film War Room, je vous le recommande vivement!  C’est un film puissant qui parle de la meilleure façon de mener une guerre spirituelle:  sur nos genoux.  L’une de mes citations préférées de ce film est la suivante:

Savons-nous comment vraiment combattre contre notre ennemi, marchant de victoire en victoire dans nos vies, ou menons-nous un combat spirituel qui est perdu d’avance?

plan de lecture juin ppql 1 week 2Cette semaine dans notre lecture, nous voyons les deux nations d’Israël s’affronter dans des luttes, non pour une puissance territoriale, mais dans des batailles spirituelles pour le cœur de leurs nations.  Qui régnera suprême lors de ces combats?  Comment les rois de cette nation divisée  vont-ils réagir face à leurs défaites?  Comment pouvons-nous suivre (ou ne pas suivre, selon le cas) les exemples qu’ils mettent devant nous?

Regardons ces batailles, et ces victoires, ensemble…

Deux nations, et deux rois

Si vous vous perdez souvent dans cette portion des Écritures, vous n’êtes pas les seules.  La division de la nation d’Israël en deux peuples, et la listes des rois de chaque pays peut nous poser quelques difficultés en chemin.  Pour la nation d’Israël, il est facile à s’en rappeler:  aucun des rois d’Israël ne reconnut Dieu en tant que Dieu unique sur le peuple.  En Juda, il y avait des rois qui suivaient Dieu de tout leur cœur, mais pas tous.

Dans des deux cas, nous voyons le même cycle se reproduire:  quand les rois étaient bons, le peuple les suivait, et la terre était en repos.  Quand les rois étaient mauvais, le peuple les suivait, et le jugement de Dieu tombait sur eux aussi.

Nous trouverons le même cycle dans nos vies.  Quand nous reconnaissons Dieu en tant que Maître dans chaque domaine de notre vie, nous trouverons la paix pour nos cœurs, et du repos pour nos âmes.  Quand nous nous reposons sur nos propres forces, nous menons des combats spirituels voués à l’échec, et le jugement de Dieu (ou, au moins, la correction de Dieu) suivra.

Deux façons de faire la guerre

Nous passerons plus de temps à regarder la meilleure façon de mener les campagnes de guerre, mais regardons d’abord comment NE PAS s’engager dans une guerre , en suivant l’exemple des mauvais rois en Israël:

  • Ils suivaient l’exemple d’un homme et non la direction de Dieu.  A plusieurs reprises dans ces passages, nous lisons que les rois, au lieu de marcher en suivant Dieu, ont “marché dans la voie de Jéroboam.” (1 Rois 16,2)
  • Ils oubliaient Dieu totalement dans leurs œuvres. Le résumé de ces méchants rois est le suivant:  “Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel.”  Les œuvres variaient, mais le plupart de temps, ils  construisaient des temples d’idolâtrie, et incitaient Israël à suivre  d’autres dieux.
  • Ils mettaient leur confiance dans des alliances, des traités, et en leur propre force militaire.

Tous leurs efforts étaient purement humains, sans avoir recours à Dieu.  Je me demande , combien de fois j’essaie de mener une guerre spirituelle dans ma vie, armée de ma propre force?  Si tel est le cas, je ne devrais jamais m’ étonner de ne pas avoir de résultats spirituels lors des combats.

Si tout cela ne marche pas, comment puis-je  efficacement me battre dans le combat spirituel?  En 2 Chroniques 13, nous avons un bon exemple en Abija, un des bons rois de Juda.  Dans son discours au roi Jéroboam, il détaille son plan d’attaque:

  • Il se souvenait des promesses de Dieu (v. 5)
  • Il voyait la situation en face correctement, sans exagération (v. 6-7)
  • Il réalisait ses propres capacités insuffisantes pour mener l’attaque (v. 8-11)
  • Son seul recours:  se confier en Dieu (v.12)

Asa, un autre bon roi en Juda qui figure dans notre lecture cette semaine, prononça une prière pleine d’assurance et de confiance envers Dieu:

Asa invoqua l’Éternel, son Dieu, et dit: Éternel, toi seul peux venir en aide au faible comme au fort: viens à notre aide, Éternel, notre Dieu! car c’est toi que nous nous appuyons, et nous sommes venus en ton nom contre cette multitude. Éternel, tu es notre Dieu: que ce ne soit pas l’homme qui l’emporte sur toi! 2 Chroniques 14,10

Voilà une façon efficace de mener un combat spirituel.  Mettons notre confiance entièrement entre les mains de Dieu, et laissons Dieu combattre à notre place.  Lui seul peut vaincre tous nos ennemis.

Deux résultats biens différents

Si les combats sont complètement opposés, il ne faut pas s’ étonner que les résultats soient complètement contraires, aussi.

Le prophète Azaria est venu vers Asa, pour l’encourager à rester fidèle à Dieu en Le suivant d’un coeur entier.  Voilà ses conseils venant de Dieu:

L’Éternel est avec vous quand vous êtes avec lui; si vous le cherchez, vous les trouverez; mais si vous l’abandonnez, il vous abandonnera.   Pendant longtemps il n’y a eu pour Israël ni vrai Dieu, ni sacrificateur qui enseigne, ni loi…dans ce temps là, point de sécurité pour ceux qui allaient et venaient, car il y avait de grands troubles parmi tous les habitants du pays.  2 Chroniques 15, 2-5

Le peuple aussi pouvait se réjouir en Dieu pour les victoires que Dieu avait opéré pour eux:

…tout Juda se réjouit de ce serment, car ils avaient juré de tout leur cœur, ils avaient cherché l’Éternel de plein gré, et ils l’avaient trouvé, et l’Éternel leur donna du repos de tous côtés.  2 Chroniques 15,15

Marchons toujours de victoire en victoire avec Dieu.  Laissons nos combats entre Ses mains, en suivant Ses instructions, et non notre propre sagesse.

Des commentaires ou des réactions à propos de cette lecture?  Merci de nous laisser un petit mot avant de partir!

A bientôt pour une nouvelle marche victorieuse avec Dieu!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s