Bonjour, nos chères lectrices fidèles!

Nous les avons tous, ces personnes dans nos vies qui rendent notre marche sur terre infiniment plus riche et plus agréable.  Parfois Dieu nous donne des personnes qui nous accompagnent pour une saison de notre vie, comme des amis d’enfance ou d’école, et ensuite on prend des chemins différents.  D’autres personnes comme notre conjoint ou notre famille, font route avec nous pendant toute notre vie, jusqu’au moment où nous sommes séparés par la mort.

plan de lecture juin ppql 1 week 2Dans les deux cas, ces séparations sont difficiles et pénibles.  Quand une personne déménage ou quitte notre fréquentation, il y a une vide qui reste pendant un moment.  On doit changer nos habitudes et notre façon de communiquer.  On n’a pas les mêmes attentes envers cette personne, et notre vie continue, avec la distance nous séparant qui n’existait pas avant.  Quand une personne quitte cette vie, la séparation est plus prononcée, et toute notre vie est bouleversée.  La vie continue mais jamais comme avant.

Dans les deux situations, Dieu peut et veut nous donner Sa grâce pour nous aider à continuer notre chemin, sans notre proche.  Heureusement, Il nous laisse de bons exemples à suivre dans Sa Parole pour nous aider dans ces séparations difficiles.

Dans notre lecture pour aujourd’hui, nous sommes témoins d’un moment extraordinaire dans la Parole de Dieu:  le passage d’un témoin de relais entre Elie et Elisée.  Elie a fait du chemin pendant sa marche sur terre, et quelle marche fidèle!  Sa vie n’était pas facile, mais il est resté malgré les épreuves plus que vainqueur dans sa marche.  Le moment est venu pour lui de quitter cette terre et de laisser son ministère à Elisée.  Comment allaient-ils vivre des derniers moments ensemble, et comment pouvons-nous encourager les autres à rester fidèles dans leur marche, aussi?

Fidèle jusqu’au bout

A partir du moment où Elie appela Elisée et jeta son manteau sur lui, nous supposons qu’ils avaient fait route ensemble.  Elisée de son côté n’eût aucune intention de quitter Elie depuis ce jour.

Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, et je te suivrai…Puis il se leva, suivit Elie, et fut à son service. 1 Rois 19,19-21

Elisée a accompagné Elie pendant les moments difficiles de sa vie, quand il a dû confronter Achab dans la vigne de Naboth pour lui annoncer sa mort.  Ensuite, Elisée est témoin de la puissance de Dieu sur Elie, lorsqu’il appelle le feu du ciel pour détruire les ennemis de Dieu.  Mais de leur quotidien, nous ne savons pas grande chose.  Cependant, leurs marches étaient inséparables, depuis le jour où Elisée fut appelé.  Il est devenu un compagnon de marche fidèle pour Elie.

En plus de cela, Elisée a choisi de se mettre en marche avec Elie, non comme son égal, mais en tant que serviteur.  Il a tout quitté, non pour sa propre gloire, mais dans le but de rendre service à l’homme de Dieu, et à Dieu.  Il n’y a aucune mention d’Elisée de nouveau jusqu’à notre passage d’aujourd’hui.  Elisée a choisi de rester en arrière plan,  fidèle, mais dans les coulisses.

Je me demande:  suis-je une supportrice fidèle pour mes sœurs et compagnons de marche, comme Elisée l’était envers Elie?  Suis-je prête à sacrifier mes désirs, mes ambitions, pour devenir une servitante et supportrice de quelqu’un d’autre?  Renoncerais-je à ma gloire, pour aider quelqu’un d’autre à achever son oeuvre, comme Elisée l’ a fait envers Elie?  Que je puisse apprendre à m’effacer autant possible, pour que Dieu et les autres reçoivent la gloire, et non moi-même.

Quand le moment de séparation approche…

Voir des amis ou des proches partir n’est jamais chose facile, que cela soit dû à un déménagement ou à un décès.  Dans les deux cas, il reste beaucoup d’incertitudes et d’anxiétés pour l’avenir.  Les choses seront différentes, mais nous ne savons pas à quel point.  Elie et Elisée arrivent à ce moment crucial de leur vie.  La séparation était imminente.  Quand Elie se met en marche, c’est son dernier passage sur terre.  Mais il n’est pas tout seul.  Elisée resta fidèlement à le suivre.

Trois fois ils changèrent d’endroit, et trois fois la réaction d’Elisée fut la même:

L’Éternel est vivant et ton âme est vivante! je ne te quitterai point.  Et ils poursuivirent tous deux leur chemin. 2 Rois 2,2-11

Quand un moment de séparation vient, parfois il est difficile de continuer ensemble jusqu’au bout.  Souvent il y a deux réactions face à une séparation.  Les gens se préparent à la séparation en mettant de la distance (mentalement au moins) entre eux et l’autre personne, parce qu’ils ne veulent pas partager la douleur liée au moment-même, dans le but de se protéger.  Une autre réaction humaine est de nier l’existence du départ, en voulant s’agripper à la situation actuelle pour que les choses restent les mêmes.  Ces réponses sont humaines, mais fausses.

Dans notre passage, nous avons un bon exemple en Elisée.  Si Elisée avait quitté Elie à ce moment de sa vie, il n’aurait pas vu le départ d’Elie, et il aurait raté pour toujours ce moment de bénédiction.   En plus, il n’aurait pas reçu la puissance et la consolation de Dieu qui accompagnèrent ce moment précis dans sa vie.

Malgré la peine que cela peut nous faire, restons fidèles à nos proches lors de ces moments de séparation.  Pour ceux qui déménagent, assurons-les de notre amour et nos prières.  Pour ceux qui quittent ce monde, restons leurs fidèles pour les aider à faire la transition de ce monde vers le prochain.

Et poursuivons notre route…

Quand une séparation vient dans notre vie, que ce soit à cause d’un déménagement physique ou d’un décès, il est parfois difficile de savoir comment continuer à vivre sans l’autre personne.  Elisée a trouvé cette séparation extremement difficile, mais il n’est pas resté inactif.

  • Il a pris le temps de faire son deuil.  En 2 Rois 2,12, il a exprimé la tristesse de la séparation, et cette étape est très importante pour nous aussi.  Après le départ d’un être cher, que cela soit pour un temps ou pour toukours, prenez le temps pour prendre connaissance du départ.   Pleurez, priez, entourez-vous d’amis, et laissez la place à votre tristesse. C’est une étape indispensable, et si nous essayons d’éviter cette étape, on ne va jamais pouvoir continuer comme Dieu nous souhaite de le faire sur cette terre.
  • Il a repris ses responsabilités en main.  A un moment donné, la vie doit reprendre son cours.  Le deuil laisse place aux responsabilités de la  vie.  Elisée aussi avait des responsabilités de prophète qui l’attendaient.  En 2 Rois 2,13, nous lisons qu’il “releva le manteau qu’Elie avait laissé tomber…” et continua sur le chemin qu’Elie avait laissé derrière lui.  Il arrive un moment où il faut continuer sur le chemin.  Il est vrai que le chemin sera différent sans notre proche, mais nous ne sommes jamais seul.  Dieu marche toujours avec nous.

Quand Elisée arriva au bord du Jourdain, là où Elie avait frappé l’eau, Elisée dit, “Ou est l’Éternel, le Dieu d’Elie?” (2 Rois 2?14) et quand il frappa l’eau, il sut où Dieu se plaça:  juste à côté de lui.  Si nous perdons de vue des compagnons de marche pendant notre voyage sur terre, restons assurés de la présence de Dieu.  Il ne nous quittera jamais.

Il y a beaucoup d’autres choses à relever dans ces passages, mais je voudrais vous encourager:  vous n’êtes jamais seule.  Que cela puisse nous réconforter pendant notre marche aujourd’hui, et tous les jours.

Des réactions ou des commentaires face à notre lecture?  N’oubliez pas de partager avec nous une petite pensée avant de continuer votre journée.

A bientôt pour une nouvelle marche avec Dieu!

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s