Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Si on nous demandait, “Voulez-vous suivre Dieu?” je pense que la plupart entre nous diraient, “Oui.”

Si Dieu nous posait la même question, “Voulez-vous me suivre?” on dirait aussi peut-être, “Oui,” pour la plupart d’entre nous.

Mais si on pose la question, “Dieu, est-ce que je marche réellement avec toi, tous les jours?” je me demande si la réponse serait toujours, “Oui.”plan de lecture juin ppql week 3

Il est facile pour nous de dire que nous voulons marcher avec Dieu, en suivant Ses voies, en plaçant notre confiance en Lui pour notre vie quotidienne.  Mais c’est bien autre chose, que de suivre pas à pas, d’une façon cohérente, les instructions de Dieu.  Mes émotions m’éloignent de Sa voie.  Mes désirs charnels me tentent à suivre de fausses pistes.  Et plus je marche avec le Seigneur, plus ma fidélité envers Lui peut ressembler à une montagne russe.

Dans notre lecture pour les prochains jours, nous voyons que le peuple de Dieu s’enfonce de plus en plus dans le péché.  Le royaume d’Israël n’a que des rois méchants qui éloignent  les cœurs du peuple loin de Dieu.  En Juda nous voyons des rois fidèles, mais pas tout à fait.  Entre ses rois et le peuple nous voyons aussi des prophètes, ces messagers fidèles à Dieu qui cherchent à ramener les cœurs vers Dieu et Sa Parole.  Dans ces groupes de personnes, je vois trois groupes qui cherchent à suivre Dieu, avec des différents degrés de succès.

Que pouvons-nous apprendre de leurs marches avec Dieu, pour ne pas tomber dans les même pièges, et pour suivre Dieu pleinement tous les jours?

Avec Dieu, mais pas tout à fait…

Nous voyons dans ces récits des rois en Juda qui ont cherché à suivre Dieu, mais pas tout à fait.  Avec plusieurs des règnes, nous lisons ces paroles:

Il fait ce qui est droit aux yeux de l’Éternel…seulement, les hauts lieux ne disparurent point; le peuple offrait encore des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux.  2 Rois 15,3-4

Ces rois ont fait ce qui était droit aux yeux de Dieu, mais il y avait encore des choses dans leurs vies qui n’étaient pas en règle avec Dieu.  Ils n’offraient pas de parfums sur les hauts lieux, mais ils ne les ont pas fait disparaître non plus.  En tant que rois, ils avaient le pouvoir de régler ces choses une fois pour toute, mais ils ne l’ont pas fait, pour quelque raison que ce soit.  Peut-être  craignaient-ils le peuple?  Peut-être toléraient-ils  le péché dans le pays pour une autre raison.

Dans ma marche avec Dieu, je dois faire attention de balayer le péché complètement de ma vie, sans laisser des “hauts lieux” dans ma vie, des endroits qui me tenteront de suivre mes propres désirs au lieu de suivre pleinement les voies de Dieu.  Ces hauts lieux sont devenus une occasion de chute pour les générations futures de Juda , et cela est aussi vrai dans ma vie.  Le meilleur moyen de ne pas être tentée plus tard dans ces domaines est de détruire toute trace d’impureté dans mon cœur.

Avec Dieu, jusqu’à ce que… 

Parmi les rois en Juda qui ont suivi droitement la voie de Dieu, nous avons la mention du roi Ozias, qui suivait Dieu fidèlement au début de son règne.  Mais malheureusement, il n’a pas toujours continué avec Lui.

Il s’appliqua à rechercher Dieu pendant la vie de Zacharie…et dans le temps où il rechercha l’Éternel, Dieu le fit prospérer…Mais lorsqu’il fut puissant, son cœur s’éleva pour le perdre.  Il pécha contre l’Éternel, son Dieu: il entre dans le temple de l’Éternel pour brûler les parfums sur l’autel des parfums.  2 Chroniques 26,5 et 16

Souvent, quand on est petit à nos yeux, on reste plus fidèle à Dieu, parce qu’on reconnait nos limites et nos faiblesses.  Le moment où nous commencerons à avoir de la réussite, ou quand Dieu commence à nous bénir largement, nous devons faire attention à ne pas nous attribuer ce succès .  Tout ce que nous avons et nous faisons, viennent de la main de Dieu.  Soyons toujours vigilantes quant aux attitudes qui nous tentent à montrer notre valeur au regard des autres.

Avec Dieu, en reconnaissant mes limites

Nous avons dans le prophète Esaïe un bon exemple pour répondre à l’appel de Dieu.  Esaïe était déjà au service de Dieu quand Dieu lui donna une vision de Lui-même dans toute Sa gloire.  Quand Esaïe a vu Dieu comme Il est, il s’est rendu compte de qui il était réellement à la vue de Dieu:

Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Eternel des armées.  Esaïe 6,5

Reconnaître notre juste place devant Dieu est le premier pas d’une vie de service pour Lui.  Quand l’ange a écarté son péché de lui, Esaïe pouvait répondre à l’appel de Dieu pour sa vie:

J’entendis la voix du Seigneur, disant:  Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous?  Je répondis:  Me voici, envoie-moi.  Esaïe 6,8

Marcher pleinement avec Dieu exigera que j’éloigne le péché, tout péché, loin de moi, que je m’humilie, et que je suive fidèlement les commandements de Dieu dans chaque domaine de ma vie.  C’est seulement en faisant cela que je pourrais espérer marcher étroitement dans la compagnie de mon Dieu.

Et vous, où en êtes-vous dans votre marche avec Dieu ce matin?  Est-ce que cela ressemble à une marche fidèle, ou à un grand-huit?  Laissons de côté le péché dans nos vies, pour continuer fidèlement avec Dieu, jour après jour.

A bientôt pour une nouvelle marche avec Dieu en Sa Parole!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s