Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Déjà la fin du mois!  Comment cela est-il possible?  Dans quelques jours seulement les grandes vacances,  les enfants de retour à la maison, et les projets estivaux commenceront!

Je dois l’ avouer…j’ai hâte de commencer cette période de l’année, et en même temps, les défis pendant les vacances s’accumulent aussi!  Les vacances sont souvent le moment où garder de bonnes habitudes est plus difficile.  Faisons des projets pour cet été, en gardant en perspective l’éternité dans notre planning, pour nous et nos enfants.

Le plan de lecture pour le mois de juillet, Marchons vers la Lumière, se trouve à télécharger  ici.  N’hésitez pas à l’imprimer et à le glisser dans votre Bible pour garder précieusement votre temps avec le Seigneur.  Si vous restez à la maison ou partez loin de chez vous, continuez votre habitude de lecture!  Vous serez contentes de l’avoir fait!

plan de lecture juin ppql 1 week 4Je ne sais pas pour vous, mais plus les années passent, plus j’ai des trous de mémoire.  Si je n’écris pas d’ instructions, de consignes, les numéros de téléphone, les plannings, j’ai du mal à m’en rappeler.  Si mes enfants n’écrivent pas leurs sorties sur le calendrier, c’est tout comme si cela n’existait pas pour moi.  Combien je serai contente une fois au ciel, de ne plus avoir besoin de me rappeler des choses…

Parfois, être oublieuse peut être très dangereux.  Je ne parle pas des oublis de style, “Où ai-je laissé mes lunettes de soleil?” (sur ma tête), mais plutôt du genre, “Où ai-je laissé mes bonnes priorités de la vie?” ou “Où sont passé, mes bonnes résolutions de marcher avec le Seigneur?” ou “Où est passé le temps que je voulais partager avec mon mari, mes enfants, et le Seigneur?”

Si on ne fait pas attention, on met de côté, d’une façon inconsciente, les bonnes choses de la vie, et on oublie de garder précieusement ces choses à la première place dans notre vie.  Pire encore, est de CHOISIR délibérément de mettre de côté les bonnes choses, pour laisser place au péché dans nos vies.

Vous direz peut-être, “Cela ne m’arriverait jamais!  Je ferai toujours attention à bien marcher avec Dieu, et ne pas laisser Sa Parole loin de mon cœur.” Je peux vous dire, de par mon expérience personnelle, que personne n’est à l’abri de faire de mauvais choix dans les priorités qu’on établit dans nos vies.  Le peuple d’Israël est un bon (ou mauvais, si vous voulez) exemple pour nous.

Dans notre lecture pour les prochains jours, nous lisons le récit de la vie du roi Achaz, et de son règne impie sur le royaume de Juda.  Il n’y avait pas eu, depuis le premier roi en Juda, quelqu’un qui ait si mal agi envers Dieu.  Quelles étaient les crimes dont il était coupable?

  • Il échangea un culte pour Dieu pour un culte de faux dieux.
  • Il prit ce qui appartenait à Dieu pour servir les idoles.
  • Il partagea ce faux culte avec les autres.
  • Il  approuva les choses expressément défendues par Dieu.
  • Il forma des alliances avec les puissances païennes.
  • Il ferma les portes du Temple, empêchant le véritable culte de Dieu d’avoir lieu.

Comment le peuple de Dieu et ses chefs sont-ils arrivés aussi bas?  Comment s’éloignaient-ils aussi loin  du modèle d’un peuple saint devant Dieu dans leurs pensées?

Car tu as oublié le Dieu de ton salut, tu ne t’es pas souvenu du rocher de ton refuge.  Esaïe 17,10

Ils avaient oublié deux choses importantes sur Dieu:

Dieu seul était la source de leur salut.

Lorsqu’on devient grand à nos yeux, ou avec le passage du temps, on oublie ce que nous étions sans Lui.  La Bible ne dit pas que nous étions des personnes avec quelques faiblesses, mais  bonnes en général, comme le disent les philosophies de ce monde.  La Bible nous dit que nous étions des ENNEMIS de Dieu, sans aucun mérite qui nous était propre, et que notre cœur courait toujours après le péché.  Si le peuple de Dieu à l’époque d’Achaz avait quelque mérite, c’est parce que Dieu Lui-même les avait choisi comme peuple, et ils ont obtenu la grâce de Dieu dans leurs vies.

Dieu seul était la source de leur sécurité. 

Non seulement avaient-ils le salut pour leurs âmes grâce à Lui, mais aussi la paix avec leurs ennemis terrestres, parce que Dieu combattait pour eux.  Quand ils avaient oublié Dieu dans leurs cœurs, Dieu les livrait aux mains de leurs ennemis.  Il n’était plus leur rocher, ni leur refuge.  Dieu est devenu un vague souvenir du passé, une figure loin dans leur histoire, mais Il n’occupait plus la première place dans leurs vies.  Cela s’est produit graduellement, avec le temps, mais il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que le peuple et leurs chefs ne se soucient plus de Ses commandements.

Quel rappel pour nous!  On n’est jamais trop haut placé, trop mature spirituellement parlant, trop avancés dans notre marche avec Dieu, pour qu’on ne puisse pas tomber nous-mêmes.  Que Dieu puisse nous aider à surveiller bien notre marche avec Dieu pour ne pas oublier Sa bonté envers nous.

Des jours tristes s’annoncent pour le peuple de Dieu, mais nous savons que Dieu reste toujours Celui qui a le dernier mot dans l’histoire, et dans notre vies.  Que ces rappels nous aident à toujours regarder vers Celui qui dirige tout, et plaçons notre confiance en Lui.

Des commentaires et des réactions au sujet d’aujourd’hui?  N’oubliez pas de nous laisser un petit mot avant de partir.

A mercredi pour une nouvelle marche avec Dieu!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s