Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Je suis tellement rassurée, lorsque je pense au fait que Jésus marche avec moi, tous les jours, en communion proche avec moi.  Je ne suis jamais seule! J’ai toujours quelqu’un à mes côtés qui traverse cette vie avec moi, qui me comprend, qui peut m’aider à naviguer dans les moments difficiles.

Ce matin, en préparant ce blog, j’ai lu ces mots en Esaïe 27,4, où Dieu se place comme gardien de Sa vigne, Israël:

Il n’y a point en moi de colère; mais si je trouve à combattre des ronces et des épines, Je marcherai contre elles, je les consumerai toutes ensemble…

Cela doit être une chose terrible, d’avoir le Dieu vivant marchant à l’encontre d’une personne, ou d’une nation.  Si la présence d’un Dieu Tout Puissant, plein d’amour et de grâce me rassure autant, combien cela doit être terrible, lorsque Dieu marche contre vous.

juillet week oneJe me demande :  où vous trouvez-vous ce matin?

Si vous êtes nouvelle à suivre ce blog, bienvenue!  Nous sommes en train de suivre une lecture à travers la Bible de façon chronologique dans notre étude, Le Temps d’Une Pause.  Le plan du mois de juillet, Marchons vers la lumière, peut être téléchargé ici.  Rendez-vous tous les lundis, mercredis et vendredis pour une méditation tout en suivant notre lecture quotidienne.

Dans notre passage pour ces prochains jours, nous voyons des exemples de personnes dans deux cas de figure:  l’homme qui marche avec Dieu, Ézéchias, rois de Juda, et les hommes contre lesquels Dieu marche: Sanchérib, le roi d’Assyrie, et son messager Rabschaké.  Regardons leurs vies, et la fin de leurs vies, et voyons les leçons qu’on peut en tirer.

Quand Dieu marche contre nous

Le roi Sanchérib pensait que son succès face aux autres nations reposait sur lui-même  sur la puissance de son armée, et que nulle nation ne pouvait lui résister.  Il envoie Rabschaké pour semmer la peur dans le cœur du peuple d’Israël, pour en faciliter la conquête.  Il faisait une erreur fatale:  il comparait le Dieu vivant d’Israël avec les faux dieux des autres nations:

Les dieux des nations ont-ils délivré chacun son pays de la main du roi d’Assyrie?  Où sont les dieux de Hamath, et d’Arpad? Où sont les dieux de Sepharvaïm, d’Héna et d’Ivva? Ont-ils délivré Samarie de ma main? Parmi tous les dieux de ces pays, quels sont ceux qui ont délivré leur pays de ma main, pour que l’Éternel délivre Jérusalem de ma main? 2 Rois 18,33-35

Dieu Lui-même donne Sa réponse à travers le prophète Esaïe:

Il s’en retournera par le chemin par lequel il est venu, et il n’entrera point dans cette ville, dit l’Éternel.  Je protégerai cette ville pour la sauver, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur.  Esaïe 37,34-35

Dieu défend  la cause de Son peuple, et Son nom, par ceux qui l’invoquent avec sincérité et foi, selon Ses promesses.  C’est Dieu qui Lui-même est allé au combat contre l’armée des Assyriens:

L’ange de l’Éternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes.  Et quand on se leva le matin, voici, ils étaient tous morts.  Esaïe 37,36

Quand on s’oppose au Dieu vivant, il faut s’attendre à perdre.

Quand Dieu marche avec vous

Le roi Ézéchias avait une marche complètement opposée  de celle de Sanchérib et Rabschaké.  Quand Ézéchias s’approchait de la mort à cause d’une maladie, il pria devant Dieu:

O Éternel! Souviens-toi que j’ai marché avec fidélité et intégrité de cœur, et que j’ai fait ce qui est bien à tes yeux!  Esaïe 38,3

Je me demande si je pourrais en dire autant de ma vie, et de ma marche sur la terre?  Ézéchias alla devant Dieu avec assurance, parce qu’il entretenait une relation tellement proche de Dieu, en observant Ses commandements et en dirigeant le peuple à suivre Dieu.  De ce fait, Dieu lui accorda non seulement quinze années de vie en plus, mais aussi la promesse de garder la nation contre les attaques des Assyriens, pendant toute sa vie.

La réponse d’Ézéchias?

Que dirai-je? Il m’a répondu, et il m’a exaucé.  Je marcherai humblement jusqu’au terme de mes années, après avoir été ainsi affligé….Voici, mes souffrances mêmes sont devenues mon salut; tu as pris plaisir à retirer mon âme de la fosse de la destruction, car tu as jeté derrière toi tous mes péchés.  Esaïe 38,15-17

Une réponse favorable à nos prières de la part de Dieu devrait inspirer dans nos cœurs le désir de marcher humblement avec Lui.  Dieu lui accorda non seulement sa vie physique, mais la vie pour toute une nation, et lui a donné la promesse d’une marche continuelle avec Lui.

En lisant les récits de ces deux hommes, je sais de quelle côté j’aimerais me retrouver, pas vous?  Cela dépend de nous: Nous pouvons  Choisir la marche AVEC Dieu, ou que Dieu marcher CONTRE nous:…

Si vous êtes l’enfant de Dieu, vous savez déjà que Dieu marche avec vous, tous les jours, comme Il l’a promis dans de nombreux passages à travers Sa Parole.  Si vous n’avez pas l’assurance de marcher avec Dieu, je vous encourage vivement de ne pas rester dans le doute.  Il vous attend aujourd’hui, les bras ouverts, prêt à vous recueillir dans Sa famille.  Prenez quelques instants pour lire la rubrique, Vers une Place Pavée d’Or en haut de ce blog, ou en cliquant ici.  Vous pouvez nous contacter aussi en nous laissant vos coordonnées dans la rubrique “Commentaires” en bas!

Merci d’avoir partagé cette escale avec nous aujourd’hui!  Continuons notre marche vers la lumière!

A mercredi pour une autre promenade dans la Parole de Dieu!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s