Bonjour, mes chères lectrices fidèles,

Que vous partiez à la mer ou à la montagne, en famille ou  en balade toute seule, nous espérons que ce mois d’août s’annonce reposant et vous accorde des occasions de changer de rythme, et de renouveler vos forces pour continuer avec le Seigneur.

Le plan pour notre mois d’août, Marchons à travers les Vagues, se trouve à télécharger ici.  Mettez-le dans votre Bible avant de partir!  Nous vous accompagnerons pendant tout ce mois tous les lundis, mercredis et vendredis.  Nous avons hâte de voir comment le Seigneur vous guidera  ce mois-ci!

plan de lecture aout ppql premiere semaineJ’ai grandi tout près d’une plage de l’Océan Atlantique, à une trentaine de kilomètres de la maison il y avaient des côtes ensablées.  On n’y allait pas trop souvent pendant l’été, parce qu’il y avait trop de monde pour mes parents, mais on aimait y faire des virées en septembre ou en mai, quand il y avait moins de monde.  On ne se baignait pas, mais on construisait des châteaux de sables, on cherchait des coquillages et des crabes, et surtout, on regardait les vagues, toujours les vagues, qui partaient et revenaient sans cesse.

Chassées, et puis elles revenaient.  Dispersées, et puis elles se rassemblaient, dans un rythme fixe et bien ordonné.

En lisant les passages de cette semaine en Jérémie, nous trouvons des chapitres entiers qui ont servi d’encouragement pendant des générations.  Ce même Dieu qui a prononcé un châtiment à Son peuple, est le même Dieu qui promet de le ramener à la fin de sa captivité.

Le Dieu qui chasse, qui disperse, est le même qui ramène, et restaure.

Ainsi parle l’Éternel, qui a fait le soleil pour éclairer le jour, qui a destiné la lune et les étoiles à éclairer la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots, lui dont le nom est l’Éternel des armées…  Jérémie 31,35

Nous qui voyons des vagues arriver, nous pouvons être consternés, surpris, ou même anxieux face à leur puissance, à leur rythme constant.  Et pourtant, le même Dieu qui a mis l’océan en mouvement, est le même Dieu qui m’aide à tenir ferme face à ses flots.

Voyons quelques exemples dans notre lecture pour ces prochains jours.

Chassés, et dispersés

Récemment, nous avons eu des problèmes avec un de nos chats qui terrorisait les autres chats du quartier.  Pour le bien de tous, on l’a fait castrer et forcé à devenir un chat d’intérieur.  Lui qui avait vécu toute sa vie dehors, avait du mal à s’adapter au changement.  Pour l’aider à sortir, on l’attachait à un harnais et l’avons tenu en laisse.  Vous pouvez imaginer qu’il n’était pas très impressionné, et on avait du mal à le “promener.” Cela n’était pas dans sa nature, et bien sûr en tant que bête, il n’avait qu’une pensée en tête: échapper, et fuir.  Cela restait son seul choix:  il fallait le soumettre à cette laisse pour sortir, sinon on se sentait obligé de l’anesthésier.

Le peuple de Dieu passa par une étape similaire dans son histoire.  En Jérémie 27, Dieu rappelle au peuple que ce jugement  était permis par Dieu, et pour son bien:

…Pliez votre cou sous le joug du roi de Babylone, soumettez-vous à lui et à son peuple, et vous vivrez.  Pourquoi mourriez-vous, toi et ton peuple… Jérémie 27,12-13

Dieu avait permis au peuple de passer à travers ce châtiment, pour son bien.  C’est Lui qui en est l’auteur, qui les a chassés, et qui les a dispersés.

…dans tous les lieux où je les chasserai… Jérémie 24,9

…Celui qui a dispersé Israël…  Jérémie 31,10

…de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l’Éternel…  Jérémie 29,14

Il est difficile pour un enfant de reconnaître dans le parent qui corrige, un parent qui aime.  Dieu sait combien cela sera difficile pour Son peuple de passer par cette épreuve, mais Il sait aussi combien cela serait pire encore si Son peuple ne revenait pas à Lui.  Quand Dieu nous châtie à cause de notre péché, ou quand Dieu permet aux circonstances difficiles de nous éprouver, puissions-nous reconnaître Sa main derrière les épreuves.  Tout comme nous châtions nos enfants pour leur bien, Dieu nous guide dans des moments sombres pour notre bien, aussi.

Ramenés, et délivrés

Les deux derniers versets cités en haut sont incomplets.  “Un verset tiré hors de son contexte est un prétexte,” mon mari me rappelle souvent.  Le Dieu qui chasse, et qui disperse, est le même Dieu qui ramène et délivre.

Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, Et il le gardera comme le berger garde son troupeau.  Car l’Eternel rachète Jacob, Il le délivre de la main d’un plus fort que lui.  Jérémie 31,10b-11

…Je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés.  Jérémie 29,14

Dieu châtie Son peuple, mais pour un temps.  Il fixe les limites de son châtiment:

Dès que soixante-dix ans seront écroulés par Babylone, je me souviendrai de vous, et j’accomplirai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu.  Jérémie 29,10

Les versets qui suivent sont un encouragement pour tout peuple, en tout temps.  Les vagues sur l’océan ne changent jamais leur course, et Dieu non plus ne laisse pas Ses enfants marcher dans les flots sans être avec eux.

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.  Vous m’invoquerez, et vous partirez; vous me prierez, et je vous exaucerai.  Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur.  Jérémie 29,11-13

Que Dieu puisse utiliser ces versets dans les prochains jours pour vous rassurer de Son amour, de Sa protection, et de Sa direction.  Si nous devons passer par des épreuves (même celles qui sont le résultat de notre péché), nous pouvons nous confier en Celui qui tient toute Sa création–y compris nous–entre Ses mains capables.

A bientôt pour une nouvelle marche avec le Seigneur dans Sa Parole!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s