Bonjour, nos chères compagnons de marche!

Cette photo fait rêver, n’est-ce pas? Je peux bien me mettre à la place de cette femme dans la photo, seule, en train de me balader sur la plage,  seule avec les vagues, le soleil…

Pour certaines personnes comme moi, ce mot “solitaire” est une bénédiction.  Les mamans recherchent désespéramment cinq minutes “seules,” sans avoir à répondre aux attentes de leurs enfants.  Un moment “toute seule” dans la journée nous donne le temps de lire un livre, jouer ou écouter de la musique, prendre une douche, sans se soucier des contraintes du temps et des enfants.

Pour d’autres encore, le mot “solitaire” évoque des pensées tristesses, voire de dépression.  Une maman se retrouve “toute seule” après que tous ses enfants soient partis de la maison.  Une veuve ou une maman célibataire doit faire face aux difficultés de la vie…toute seule.  Une jeune femme reste seule, en attendant le moment où elle se sentira aimée par quelqu’un d’autre…

On doit dire que dans notre société de façon générale, on n’aime pas être toute seule.  Les gens cherchent à rester connectés en tout temps et par tout moyen possible. Ils suivent la foule, pour ne pas se sentir  responsables de leurs actes individuels.  Si “tout le monde le fait,” cela veut dire que c’est permis, et donc acceptable.  Je ne me responsabilise pas, et je ne suis pas coupable.

Au moins, pas dans l’immédiat.

Dans notre lecture pour les prochains jours, nous avons un rappel sobre de la part de Dieu:  Dieu regarde chacune de nos vies individuellement.  Chaque personne sur terre fait une marche solitaire:  nous sommes responsables pour le chemin que nous suivons, la direction de nos pas, et les choix que nous faisons tous les jours.  Il est bon pour nous de garder cela en tête:  un jour, chacun d’entre nous rendra compte de notre marche pour Lui.  Que va-t-Il rechercher, à ce moment là, et quelles sont les excuses qui ne tiendront pas devant Lui?

 

Une marche solitaire…dans la fidélité

La fidélité a toujours eu une grande importance aux yeux de Dieu.  En Ézéchiel 23, Dieu donne une image frappante de deux sœurs infidèles envers leur maris:  Ohola, qui représente le pays d’Israël, et Oholiba, qui représente le pays de Juda.  Dans les deux cas, ces sœurs n’avaient aucun égard pour leur mari (les deux pays envers leur Dieu.) Malgré le fait que Dieu ait pourvu à tous leurs besoins et les ait richement bénies, ces deux nations sont parties loin de Lui, et se sont rendues esclaves des autres pays.

Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Voici, je te livre entre les mains de ceux que tu hais, entre les mains de ceux dont ton cœur s’est détaché.  Ils te traiteront avec haine; ils enlèveront toutes tes richesses, et te laisseront nue, entièrement nue; la honte de tes débauches sera découverte, de tes crimes et de tes prostitutions.  Ézéchiel 23,28-29

Ne sommes-nous pas souvent comme ces deux “sœurs” infidèles?  Nos cœurs ne restent pas attachés à Lui.  Au lieu de rechercher en Dieu notre paix, notre joie, notre force, notre plaisir, on s’attache à tout ce qui éloigne notre cœur de Lui?  Au lieu d’une marche constante avec notre Dieu, nos pieds suivent les penchants de notre cœur rebelle!  Si seulement je pouvais comprendre que ma vie serait tellement plus belle et plus désirable, si je suivais pleinement Dieu et cherchait à Lui plaire en toute chose!

Une marche solitaire…dans la pureté

En Ezéchiel 22, Dieu nous donne l’image du métal en train de passer par la purification!  Combien Dieu désire nous voir sans la moindre trace de péché dans notre vie!  A cause du péché de Son peuple, Dieu doit envoyer le châtiment qui fondra le peuple comme le métal.  Quand ils seront passés par le feu, le feu révélera ce qu’ils avaient dans le cœur, et Dieu les jugera.  Et tout comme le métal fondu ne restera pas intact devant le feu du creuset, nul péché ne restera pas intacte face au jugement de Dieu.

Qu’est-ce que Dieu attend de nous, sur cette terre?  Une marche dans la pureté.  Il veut que les femmes se séparent du péché qui les entoure, et qu’elles s’établissent du côté de Dieu et de Sa perfection.

Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas; mais j’en trouve point. Ézéchiel 22,30

Que cela ne puisse jamais être dit de nous!  Quand Dieu cherche sur la terre des femmes qui gardent leurs vies intactes sans le péché, et celles qui prient pour les autres, qu’Il nous voit, et nous trouve prêtes à Son service.

Une marche solitaire…sans excuse

Quand nous nous tenons devant Dieu au ciel, nous passerons devant Lui…une à la fois, pour parler de NOTRE marche sur terre.  Toutes nos excuses tomberont à l’eau en ce jour.

En Ézéchiel 18, Dieu nous parle de notre responsabilité personnelle pour NOS péchés:

Voici, toutes les âmes sont à moi; l’âme du fils comme l’âme du père, l’une et l’autre sont à moi; l’âme qui pèche, c’est celle qui mourra.  Ézéchiel 18,4

Dieu précise qu’un homme (ou une femme) juste  laisse voir sa justice par sa conduite personnelle:

L’homme qui est juste…qui suit mes lois et observe mes ordonnances en agissant avec fidélité,–celui là est juste, il vivra, dit le Seigneur, l’Éternel.  Ézéchiel 18,5-9

Dieu désire que chaque personne fasse le choix de Le suivre fidèlement.  Il ne veut condamner personne

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s