Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Il y a quelques mois, j’ai vu une vidéo sur Facebook qui m’a beaucoup interpellée.

La scène se trouvait dans la campagne, où un groupe de jeunes se tenait près d’un pâturage où paissaient des moutons.  Les jeunes avaient comme défi d’appeler des moutons.  Avec chaque tentative, les moutons continuaient à brouter l’herbe, et les cris des “bergers en herbe” passaient inaperçus.

Jusqu’au moment où entra le véritable berger sur la scène.  Il avait à peine commencé à parler doucement sans crier aux moutons, et on pouvait voir les têtes des moutons se lever.  Avec quelques faibles cris, le berger appela ses moutons, et de tout le pâturage, les moutons coururent pour être auprès du berger.

plan de lecture aout ppql troisieme semaineJ’ai toujours des larmes aux yeux, en pensant à cette vidéo.

Nous avons l’image bien en tête de Jésus qui se dit être le Bon Berger en Jean 10, qui s’occupe si bien de Ses brebis, qui sacrifie même Sa vie pour les sauver, mais c’est une image qu’on emploie si souvent qu’on peut vite oublier ce que cela implique vraiment. Dans notre monde actuel, les gens suivent bêtement les nouvelles idéologies, les tendances, les mouvements, surtout spirituels, sans trop se soucier de faire des recherches sur ce que leurs leaders les encouragent de faire.  Si cela tape à l’œil, sonne bien à l’oreille, avec des promesses de richesse, de bien-être, de succès matériel, ou une paix intérieure, les gens se ruent vers leurs enseignements et leurs centres spirituels.

Dans votre entourage, peut-être vous avez des amis ou des membres de famille qui vous parlent d’un certain prédicateur ou d’un mouvement qui ne vous est pas familier, ou qui vous semble un peu suspect.  Comment peut-on discerner si cela vient de Dieu, ou non?

Dans notre lecture pour les prochains jours, nous voyons le renouvellement de cette image magnifique, avec le contraste des bergers infidèles qui ne se souciaient pas des pauvres brebis d’ Israël.  Tout comme la sentinelle que nous avons vu cette semaine, Dieu place des bergers à notre tête aujourd’hui, et nous sommes appelés à les suivre fidèlement.  Quels sont les bonnes caractéristiques d’un berger?  Et qui est le meilleur berger que Dieu nous donne?

Ouvrons nos Bibles, et nos cœurs, vers Dieu pour découvrir la marche d’un berger fidèle.

La marche d’un berger infidèle

Les bergers infidèles dans le passage en Ézéchiel 34 sont les leaders spirituels qui devaient avoir à cœur la bonne intendance du peuple d’Israël.  Au lieu d’agir de manière responsable envers le ministère que Dieu leur avait confié, ils échouaient lamentablement à leur travail.

Voici les crimes que Dieu leur attribua:

  • Ils se sont enrichis avec les biens du peuple: “Malheur aux bergers d’Israël, qui se paissaient eux-mêmes!  Les bergers ne devaient-ils pas paître le troupeau? Vous avez mangé la graisse, vous vous êtes vêtus avec la laine, vous avez tué ce qui était gras, vous n’avez point fait paître les brebis.” (Ézéchiel 34,2-3)
  • Ils avaient négligé de prendre soin des besoins spirituels du peuple:  “Vous n’avez pas fortifié celle qui était faible, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée; vous n’avez pas ramené celle qui s’égarait, cherché celle qui était perdue; mais vous les avez dominées avec violence et avec dureté.” (Ézéchiel 34,4)
  • Ils avaient égarés ceux qui voulaient être fidèles à Dieu:  “Elles se sont dispersées, parce qu’elles n’avaient point de berger; elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, elles se sont dispersées. Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays; nul n’en prend souci, nul ne le cherche.” (Ézéchiel 34,5-6)

Si un leader spirituel suit l’un de ces mauvais chemins, il faut être sur ses gardes.  Si vous avez des proches qui sont concernés par un ministère qui s’occupe plus de son propre avancement que des besoins de ses fidèles, ne les abandonnez pas à leur sort, ils pourraient devenir la proie facile d’un tel berger.  Tout comme la sentinelle du dernier passage que nous avons vu, nous avons la responsabilité de les avertir du danger de tels enseignements.

La marche d’un berger fidèle

On peut constater, que le moyen sûr de trouver un bon berger–un leader spirituel qui nourrira correctement par la Parole de Dieu–il suffit de regarder à Dieu, lui qui prend toujours soin de Ses brebis.

  • Il a compassion des Siens.  “Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade.” (Ézéchiel 34,16)
  • Il les nourrit de la bonne nourriture spirituelle, pour leur bien.  “…je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays.  Je leur ferai paître dans un bon pâturage, et leur demeure sera sur les montagnes élevées d’Israël; là elles reposeront dans un agréable asile, et elles auront de gras pâturages sur les montagnes d’Israël.  C’est moi qui ferai paître mes brebis, c’est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l’Éternel.” (Ézéchiel 34, 14-15)
  • Il ramènera même ceux qui se sont égarés loin de Lui.  “Voici, j’aurai soin moi-même de mes brebis, et j’en ferai la revue.  Comme un berger inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l’obscurité…” (Ézéchiel 34,11)

LE Bon Berger Fidèle

Tout comme Il l’ avait promis, Dieu enverra aussi LE bon berger, celui qui donnera Sa vie pour Ses brebis, le Seigneur Jésus.

J’établirai sur elles un seul berger, qui les fera paître, mon serviteur David; il les fera paître, il sera leur berger.  Moi, l’Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d’elles.  Moi, l’Éternel, j’ai parlé. Ézéchiel 34,23-24

Pour savoir si notre berger, notre leader fait correctement son travail, il suffit de comparer sa vie avec celle de Christ.  Notre berger cherche-t-il à œuvrer pour Dieu, à Lui plaire en toute chose?  Si oui, notre responsabilité est de le suivre.

Prenons-nous le temps de remercier Dieu pour nos chefs spirituels?  Prions-nous pour nos pasteurs, nos diacres, les femmes de pasteur, et ceux qui nous nourrissent dans la foi?  Si nous avons un berger fidèle, mettons tous nos efforts pour être des brebis qui se laisseront guider.

A bientôt pour une nouvelle marche avec Dieu en Sa Parole!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s