Préparons le chemin du Maître

Bonjour, nos chères compagnes de marche!

Ça y est, les enfants sont de nouveaux partis pour une autre année scolaire!

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, j’est toujours un petit “ouf” de soulagement quand mes enfants reprennent l’école.  Ce n’est pas parce que je ne veux pas être avec mes enfants:  au contraire, je préfère les avoir avec moi.  La première semaine d’école veut dire pour moi que tous les préparatifs sont finis, et je n’ai plus besoin de courir au magasin pour les surligneurs, les rapporteurs, et les cahiers de toutes dimensions et de toutes sortes de carreaux.

Pluplan de lecture septembre ppql deuxieme semaines dur encore, c’est la motivation qui manque.  J’ai deux enfants qui aiment bien repartir à l’école après l’été, et qui attaquent leurs cours avec enthousiasme.  Et j’en ai un, qu’il faut pratiquement tirer pour le faire partir le matin.  Une fois arrivé à l’école, ça va, mais pour y arriver, c’est pénible…

Les préparatifs sont finis, et maintenant, l’instruction peut commencer.

Les prochains jours  sont intéressants, du fait que nous passons un cap important dans notre lecture.  Nous finissons  l’Ancien Testament, et nous partons vers le Nouveau.  Entre ces deux lectures, nous avons une journée de pause, pour méditer et digérer tout ce qui vient de se passer avant de tourner la page et entamer le Nouveau Testament.

Je vous encourage, à faire cette pause avec nous, et méditons ensemble  l’oeuvre de Dieu dans l’Ancien Testament.  Préparons nos cœurs pour l’entrée en scène de notre Maître d’école parfait.

La petite révision de la rentrée

Au début de chaque année d’école, les premières semaines sont consacrées à revoir les bases de l’année précédente.  Faisons pareil, pour notre temps de lecture.

  • Dieu a tout créé, l’homme a péché, et les conséquences désastreuses pour le péché sont nombreuses, affectant toute la planète.  Dieu promet de vaincre le péché, un jour, une fois pour toutes.
  • Dieu établit une promesse envers Son peuple, commençant avec Abraham.  Son peuple habitera dans un Pays qui sera le sien, pour toujours.
  • Le peuple de Dieu est libéré de l’ esclavage en Egypte et mis en route vers cette Terre Promise, et Dieu opère des prodiges et des miracles pour les libérer.
  • Dieu instaure les sacrifices pour couvrir pour un temps la punition de leurs péchés.
  • Une fois installé dans le pays, le peuple oublie Dieu, et ses ennemis l’attaquent.  Dieu suscite des libérateurs, et ensuite permet à ce qu’un roi soit établi pour le guider, et un Temple pour L’adorer.
  • Trois rois plus tard, le peuple se divise en deux nations.  Oubliant Dieu, ils suivent  les  dieux des nations païennes qui les entourent.
  • Dieu donne des prophètes  et ensuite livre Son peuple à la captivité pour le châtier, dans le but de ramener les cœurs vers Lui.
  • Le peuple revient de sa captivité, rebâtit Jérusalem, et se réinstalle de nouveau dans le pays.

Pendant tout ce temps, le message de Dieu reste le même:  Moi, Dieu, je suis Saint, et je ne tolère pas le péché.  Si vous voulez me suivre, il faut me suivre en toute sainteté.  Je vous aime, et j’aurai compassion de vous, si vous me cherchez de tout votre cœur.

A la fin de notre lecture, nous voyons la promesse:  le Maître arrive!  Vous le reconnaîtrez, parce que j’enverrai un serviteur qui le précédera.

Voici, j’enverrai mon messager; il préparera le chemin devant moi, et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez; et le messager de l’alliance que vous désirez; voici, il vient, dit l’Éternel des armées… Malachie 3,1

Voici, je vous enverrai Eli, le prophète, avant que le jour de l’Éternel arrive, ce jour grand et redoutable.  Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit.  Malachie 4,5-6  

 

Ensuite, le silence….

On se demande parfois, après un message aussi clair dans la Parole de Dieu, si le peuple Juif n’était pas déjà en train d’anticiper l’arrivée du Messie.  Après tout, Dieu leur a dit de regarder, et d’attendre Son arrivée.  Il suffit pour nous aujourd’hui, de tourner une page dans notre Bible pour voir la suite des événements, et contempler Son arrivée sur terre.

On oublie….le temps qui s’est écroulé quand nous tournons la page…

400 ans…

…de silence.

Dieu ne se révéla plus à eux.

Dieu ne donna aucune autre prophétie.

Dieu ne leur suscita aucun chef miraculeux, aucune délivrance divine de leurs souffrances.

Dieu garda le silence.

De façon générale, on n’aime pas le silence.  Cela nous rend mal à l’aise dans nos conversations, et nous n’aimons pas que cela arrive, que quelqu’un que nous aimons…ne nous parle plus.

Pour mettre cela en perspective, pour nous qui sommes en France, Louis XIII était roi en France, il y a 400 ans.  Les guerres de religion ont eu lieu.  Les gens croyaient que se baigner les rendaient malade, et donc ils ne prenaient pas de bains.  Les femmes étaient mariées souvent avant leur vingtième anniversaire, et cela était grâce à un mariage arrangé par les parents, payé avec une dote.

Voici la carte de la ville de Paris, il y a 400 ans.

map of paris 1600

Pour nos amies au Canada:  Les peuples indigènes (les tribus indienes) étaient les seuls habitants du Canada.  Plus tard, les européens arriveront, et le premier poste de traite de fourrures sera établi dans ce qui sera plus tard Montréal, en 1611.  Voici une carte de la ville de Montréal, de 1690:

Montreal1690

 

Beaucoup peut changer, en 400 ans.

Le fait que Dieu tenait le silence ne veut pas dire qu’Il n’était pas à l’oeuvre dans la vie de Son peuple.  Dieu préparait le chemin pour l’arrivée en scène de Son Fils Jésus.

Que s’est-il passé en Israël, pendant ce temps?

Jérusalem fut de nouveau envahie, d’abord par les Grecs, ensuite par les Égyptiens, et puis les Romains.  Le Temple a subi des outrages par au moins deux chefs des peuples païens.  La langue grecque s’est installée dans la région.  En ce qui concernait l’enseignement de la Parole de Dieu, cela se faisait de plus en plus dans les synagogues dispersées dans le territoire juif.  Les prêtres qui servaient dans le Temple n’étaient plus les descendants d’Aaron, mais ceux qui étaient politiquement nommés.  Les deux groupes, les Pharisiens et les Sadducéens se sont installés avec leurs différends dans la vie politique, religieuse et  sociale.

Le peuple avait besoin d’être instruit…par un Nouveau Maître.

Le moment est venu, et le Maître d’école va arriver…

Il est temps de se ranger, s’installer dans les chaises, etd’apprendre de Lui.

Prenons ce temps, pendant ces prochains jours, pour nous préparer aussi à rentrer en classe avec Jésus.  Imaginons que nous entendons Ses paroles pour la toute première fois.  Imaginons que nous voyons Jésus faire des miracles, enseigner au peuple, donner à manger, et ensuite donner Sa vie, pour nous.  Rentrons dans les détails de Sa vie avec le désir….d’apprendre de Lui.  Cela changerait peut-être notre lecture qui commence dans quelques jours.

Prêtes à partir…pour une nouvelle marche avec Jésus?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s