Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Il y a un dicton très familier qui dit, “les situations désespérées appellent des mesures désespérées.”

Lorsqu’il s’agit de notre marche avec Dieu, on devrait plutôt dire, “les situations désespérées appellent une foi sans mesure.”

Où en sommes-nous cette semaine avec notre marche avec Dieu?  Sommes-nous encouragées, pleines de confiance, marchant de victoire en victoire?  J’espère que oui!  Continuons, marchant davantage plus près de notre Dieu.

plan de lecture septembre ppql quatrieme semaineSommes-nous découragées, désespérées, manquant de confiance et de force pour faire un autre pas avec notre Dieu?  Prenons-courage aujourd’hui.  Nous avons tout ce dont nous avons besoin pour le pas suivant…

…marchant, avec foi.

Il est facile de dire que nous avons foi en Dieu, quand nous sommes bien entourées, quand tout va “bien” dans notre vie, quand nous pouvons imaginer le chemin devant nous, quand notre compte en banque suffit et les petits plaisirs de ce monde sont à notre disposition…

…mais où est notre foi, quand nous nous retrouvons seule, face aux nombreux obstacles dans notre vie, quand chaque jour semble décourageant, quand les maladies chroniques ou des souffrances nous accablent de tous côtés, et nous nous trouvons face aux ennemis?  Peut-on dire, qu’on marche “avec foi?”

Aujourd’hui, nous voyons dans notre lecture plusieurs moments, où Jésus appelle les gens à marcher avec foi, dans la mesure qu’Il leur donne.  Prenons quelques instants pour contempler une marche avec foi, et soyons encouragées.

La foi…pour mes besoins

Dans notre lecture, nous avons les récits de deux individus, avec de grands besoins, pour lesquels ils étaient impuissants à voir le remède.  Si on devait par notre raisonnement dire, “Laquelle de ces deux personnes avait plus besoin de Jésus à ce moment précis?” on ne saurait pas la réponse.  La femme était malade d’une perte de sang depuis douze ans, et elle avait investi toutes ses ressources pour vivre, sans trouver le remède pour autant.  La fille de Jaïrus avait douze ans, et elle était morte.  Il n’y avait aucun espoir de la revoir.

Et si seulement… “Je peux toucher son vêtement…” “Le maître vient chez moi…”

Une marche, avec foi.

Je dis que j’ai la foi, mais est-ce vrai?  Suis-je prête à…

….faire face aux foules, prenant le risque d’être ridiculisé ou même rejetée?

…tendre la main vers Jésus comme mon seul espoir?

…croire l’impossible?

Le contraire de la foi et de l’humilité, sont l’incrédulité et l’orgueil.  Dans nos récits, nous voyons Jésus louer les personnes pour les premiers, et être déçu pour les deuxièmes:

Prends courage, ma fille, ta foi t’a guérie.  Matthieu 9,22

Ne crains pas, crois seulement… Marc 5,36

Et il s’étonnait de leur incrédulité…Marc 6,6

La réponse est évidente:  mon seul espoir dans l’impossible est Jésus.  Quand je fais face aux obstacles insurmontables dans ma vie, la seule solution, c’est croire en la personne de Jésus, me mettre à Ses pieds pour la réponse, et voir en Lui les promesses accomplies.  Quand il s’agit de mes besoins les plus personnels, le seul recours, c’est Jésus.

La foi…pour mon service

Jusqu’ici dans leur marche avec Jésus, les disciples n’ont pas été séparés physiquement de Sa présence.  Tous les jours, ils voyaient Jésus faire des miracles, enseigner les foules, être rejeté des chef religieux, et susciter la question, “Qui est cet homme?” Quand ils étaient près de Lui, ils n’avaient pas besoin d’une grande foi, parce qu’ils comptaient sur Lui pour s’occuper d’eux.

Maintenant, Jésus les envoie, pour marcher avec foi.

Il les envoya prêcher le royaume de Dieu, et guérir les malades.  Luc 9,2

On peut presque lire dans leurs pensées:  Jésus nous confie une mission pour Lui–prêcher et faire des miracles!  Nous allons faire des exploits!

Ne prenez rien pour le voyage, leur dit-il, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, et n’ayez pas deux tuniques. Luc 9,3

Mais, dans leur service pour Lui, il fallait marcher totalement par la foi.  On peut presque entendre de nouveau dans leurs esprits:  “Ne rien prendre?  Pas d’argent?  Pas de pain?  Rien pour rendre la vie plus facile, plus commode?”

Ils ont vu, en marchant avec foi, que la Parole de Jésus leur suffisait.  Ils avaient tout ce dont ils avaient besoin pour faire ce qu’Il demandait d’eux.

N’est-ce pas la même chose, dans ma vie?  Si Jésus me demande de marcher pour Lui, de Le servir et de faire l’oeuvre de Dieu, ne prendra-t-Il pas soin de moi?  Où est ma foi?  Si Jésus pourvoit tout cela aux disciples dans Sa présence, ne ferait-Il pas ainsi, quand ils partent en Son nom?  Ne ferait-Il pas de même pour moi?

Jésus s’occupera de moi, si je marche avec Lui, avec la foi.  Croirais-je à Sa Parole?

La foi…pour mieux vivre

Il est si facile de croire aux mensonges de diable:  “Personne ne peut vraiment vivre comme cela!  Ne crois-tu pas, que si tu places ta confiance en Jésus, il supprimera tous les plaisirs de cette vie?  Marcher avec Jésus veut dire que tu ne peux plus faire ce que tu veux, et cela n’est pas bien!  Tu vas manquer de tout!  Tu ne trouveras pas le bonheur!  Il te demande de faire l’impossible, et cela n’est pas raisonnable!”

Au lieu de voir la foi comme positive, pour mon bien, je vois cela comme un fardeau à porter:  “Je dois vivre par la foi.”

Remarquons ensemble ce que Jésus a dit à la femme qu’Il a guéri de sa maladie:

Ma fille, ta foi t’a sauvée; va en paix.  Luc 8,48

Avec la foi, vient les réponses de cette vie.  Ma foi me sauve la vie, et me donne l’espérance pour la prochaine.  J’ai la paix dans tous les soucis, mes fardeaux, mes problèmes de ma vie .  Je peux aller dans une entière paix,  en Sa présence, par la foi qui me donne une nouvelle vie. Marcher avec foi est le seul moyen d’avoir la paix véritable dans ma vie.

Dans ce monde instable et incertain, nous n’avons pas d’appuis fermes.  Tout ce qui nous entoure un jour nous décevra, nous fera tomber, et nous laissera sans assurance.  Seul Jésus peut être Celui qui ne me faillira jamais, et la foi que je place en Lui sera ma seule consolation.  Comment pourrais-je imaginer prendre un seul pas dans ma marche sur terre, sans la confiance qui vient de la foi?

Marchons avec foi aujourd’hui, en laissant Jésus nous guider sur le chemin.

A bientôt pour une nouvelle marche avec Jésus, avec la foi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s