Bonjour, nos chères lectrices fidèles!

L’automne est bel et bien arrivé, et je dois avouer que j’aime bien la saison, même si cela annonce que l’hiver approche, qu’il y a de plus en plus de pluie, et que nous entrons dans la fin de l’année.  Les changements du temps ne me dérangent pas trop.  Dieu nous laisse beaucoup de beauté à admirer, même dans ces changements.

(En fait, le titre que nous avons donné pour le plan pour le mois d’octobre, Marcher dans les changements du temps, fait allusion à tout cela.  Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.)

plan de lecture septembre ppql quatrieme semaineMais, je dois avouer qu’il y a une chose que je n’apprécie pas pendant l’automne:  l’absence de la lumière du jour. Combien cela me manque!  Je préfère toujours me lever avec la lumière, et me coucher toujours dans la lumière.

Dans notre lecture pour cette semaine, nous avons la belle affirmation de Jésus:

Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.  Jean 8,12

Mon attention a été tout de suite attirée par ces mots.  Après tout, qui préfèrerait marcher dans les ténèbres, alors qu’ils auraient accès à la lumière? Seuls ceux qui cherchent à se cacher, à voler, à faire ce qui est malhonnête ou déshonorable.  Ou bien, ceux qui ne savent pas qu’il y a une lumière, et qui marchent dans les ténèbres à la recherche d’ une source de lumière.

Une chose est “claire” pour moi:  dès qu’on trouve une lumière, il serait un peu bête de ne pas vouloir y rester et marcher dans cette lumière.

Si Jésus est cette lumière, et si je veux Le suivre, Il me dit tout simplement de ne pas marcher dans les ténèbres, mais de marcher dans la lumière.  En relisant les passages dans les Évangiles, je vois de nombreuses caractéristiques de cette lumière qui est Jésus.  Si je veux marcher en imitant Sa lumière, quelles sont les marques de Sa lumière dans ma vie?  Quelles sont les ténèbres à éviter?

Laissons les œuvres de Jésus nous éclairer aujourd’hui…

Marchons…dans la lumière de la compassion

C’est le premier trait de caractère qui m’est venu à l’esprit en relisant ces passages.  Partout où Jésus allait, Il avait compassion des gens dans leur misère.  Ses guérisons étaient motivées par la compassion.  Le fait qu’il ait nourri des foules était motivé par la compassion.  Chaque interaction personnelle avec un individu avait la compassion comme base. Quand Il donna Ses instructions sur les relations normales entre les hommes (et les femmes), Il emploie la parabole du bon Samaritain pour illustrer ce point.

Cela devrait être “normal” pour ceux qui disent aimer Dieu de montrer de la compassion pour les autres, n’est-ce pas?  Pas forcement.  Les disciples en voyant celui qui était né aveugle voulaient en profiter pour en faire un débat théologique.  Les pharisiens voulaient passer jugement sur les œuvres de Dieu parce que cela ne correspondait pas à leur interprétation de la loi.  Et ainsi de suite.

Chaque fois que je démontre une véritable compassion pour les autres, je marche dans la lumière de Christ.  Quand j’endurcis mon cœur devant les besoins et les souffrances des autres, c’est à ce moment que je cesse de Le suivre.  Choisissons aujourd’hui plutôt de marcher dans la lumière, en voyant et en cherchant à combler les besoins des autres.

Marchons…dans la lumière de la soumission et de l’humilité

Le passage de  Jean 7 m’a intrigué ce matin pendant ma lecture. La famille de Jésus (qui à ce moment-là ne croyait pas en Lui) encourageait Jésus à aller à Jérusalem.  Voici leur raisonnement humain:

Pars d’ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les œuvres que tu fais. Personne n’agit en secret, lorsqu’il désire paraître; si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde.  Jean 7,3-4

Leur idée était simple:  attire du monde vers toi, si tu es réellement qui tu dis être, et ensuite, les gens viendront en masse vers toi, et tu auras la renommée et les accolades, etc.  Jésus leur répond simplement:

Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt.  Jean 7,6

Ceci est mentionné plusieurs fois dans ces récits:  Jésus leur rappelle que son temps n’est pas encore arrivé.  Lui qui peut tout faire par la puissance de Dieu, se soumet à la volonté de Son Père.  Il ne cherche pas à attirer la gloire vers Lui, mais vers Son Père.

Voici ce qui doit être l’attitude de chaque personne qui désire marcher dans la lumière de Jésus:  faire la volonté de Dieu, en suivant l’exemple de Jésus.  Que je puisse m’éclipser, pour que Jésus grandisse dans ma vie!

Marchons…dans la lumière de l’amour et du pardon

En Matthieu 18, Jésus donne plusieurs enseignements aux disciples, pour démontrer comment un enfant de lumière doit marcher.  Il met en place les caractéristiques des chrétiens dans l’église:  la foi (plus tôt en Matthieu 16,18), l’amour (Matthieu 18,11), et le pardon (Matthieu 18,11-12).  La parabole du méchant serviteur démontre clairement combien le pardon est essentiel.  Sans le pardon, nous ne pouvons pas espérer vivre en paix avec nos frères et sœurs en Christ, et Dieu nous traitera de la même manière que nous traitons les autres (Matthieu 18,35).

Bien sûr, nous savons que tout cela est impossible sans Dieu, parce que Dieu nous donne la possibilité de marcher dans Son amour et Son pardon.  Je trouve intéressant que Jésus dit en Jean 9,5,

Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.  Jean 9,5

Il vient pour éclairer les hommes et les femmes sur ce qui doit caractériser notre marche avec Lui.  Mais Jésus nous dit aussi,

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.  Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.  Matthieu 5,14-16

Pendant que Jésus est sur la terre, Il est notre lumière, et nous marchons dans Sa lumière. Lorsqu’Il retourne au ciel, Il nous appelle à marcher dans la lumière, être des lumières, pour que le monde puisse reconnaître que nous sommes en Lui et de Lui.

Marchons loin des ténèbres aujourd’hui, en imitant la marche de notre Seigneur Jésus Christ.  Il éclaire notre chemin, pour qu’on puisse Le suivre fidèlement pas à pas.
A bientôt pour une nouvelle balade avec Jésus en Sa Parole!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s