Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

A quoi ressemble la foi?

Si vous deviez dessiner la foi, à quoi ressemblerait-elle?

plan de lecture octobre ppql week3Pendant notre colonie de jeunes cet été, nous avons étudié le livre de Jacques.  Après chaque leçon, les enfants ajoutaient un dessin qui avait un rapport avec l’aspect de la foi que nous avions vu.  Les jeunes trouvaient cet exercice très difficile, parce que la notion abstraite de la foi est difficile à représenter par des images.

Et pourtant, c’est exactement cela que nous voyons dans le livre de Jacques.

Cette épître, la plus ancienne de toutes des lettres préservées dans le Nouveau Testament, essaie de dessiner un portrait pour les jeunes chrétiens de l’église naissante, pour leur apprendre à mettre leur foi en évidence pour ceux qui les entouraient.  Ces jeunes chrétiens cherchaient à savoir comment vivre leur foi au quotidien, dans leurs actions et interactions avec les autres.   Jacques nous donne une suite de petites esquisses qui servent à illustrer les pas de la foi pour chaque jour.

Comment nos “pas de la foi” sont-ils illustrés dans le livre de Jacques?

Dans les épreuves:  “…sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience.” (Jacques 1,3) Ma foi est mise à l’épreuve à travers les difficultés, et renforcée lors que je continue et persévère.  La patience est la force que Dieu me donne quand je continue à manifester ma foi dans les promesses de Dieu, à chaque foi que je suis mise à l’épreuve.

Dans les tentations:  “C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout débordement de méchanceté, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes.” (Jacques 1,21) Pendant les moments de tentation, ma foi est renforcée par la méditation de la Parole de Dieu.  C’est seulement en lisant et en méditant la Parole que je vais avoir la foi en Dieu pour résister aux tentations, parce que je ne voudrais jamais lui faire honte en Lui désobéissant.

Dans l’amour:  “Mes frères, que votre foi en notre glorieux Seigneur Jésus-Christ soit exempte de tout favoritisme.” (Jacques 2,1)  Quand j’aime les autres avec le même amour que Christ m’a démontré au début, il n’y a aucune place pour le traitement préférentiel.  La preuve de ma foi est d’aimer tout le monde sans exception de la même manière que Christ m’a aimé.

Dans les œuvres:  “Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile?” (Jacques 2,20) Ma foi se manifeste en traitant les autres par les œuvres dignes de cet amour que j’ai reçu de Dieu.  Si ma foi est le cœur de mon être spirituel, mes œuvres en sont les pieds.

Dans la maîtrise de ma langue: “De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction.  Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi.” (Jacques 3,10) Si je m’appelle chrétienne, ma langue doit faire preuve de cela dans ma conversation quotidienne.  Je dois parler pour manifester la foi que j’ai en Jésus:  en préférant un langage qui parle principalement de Lui, et de Ses bienfaits.

Dans mon regard vers le monde: “Celui qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.” (Jacques 4,4) Ma foi en Dieu fait  que mon attachement pour ce monde est encore plus faible, parce que je recherche Dieu et son approbation plus que l’approbation du monde.  Les “choses” de ce monde auront moins d’importance à la vue de l’éternité.

Dans mon regard vers moi-même: “Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.” (Jacques 4,10).  Si je me mets toujours à la première place dans ma vie, ma foi est vaine. Je dois m’humilier, pour que Jésus devienne le plus important dans ma vie, et que cela soit évident pour les autres aussi.

Dans mes prières: “…la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné.” (Jacques 5,15).  Mes prières font preuve de la foi que je place en Dieu, et elles sont une grande aide pour les personnes autour de moi qui souffrent.

Chaque partie de ma vie, et chaque aspect de ma vie spirituelle, parle de la foi que j’ai placé en Jésus.  Si j’ai une marche fidèle dans la foi, cela se verra des gens qui m’entourent, et cela pourra affecter aussi la marche des autres vers la foi ou dans leur foi personnelle.  Que les pas que je laisse aujourd’hui soient des pas qui amènent, et non repoussent, les gens vers Jésus.

A bientôt pour une nouvelle marche avec Dieu en Sa Parole!

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s