Bonjour, nos chères lectrices fidèles!

Cet été, pendant les Jeux Olympiques, il circulait une photo sur le web, d’un maître-nageur qui visiblement s’ennuyait, se tenant au bord de la piscine olympique, avec les champions de natation dans la piscine devant lui.  Sur la photo était écrit, “Le travail le plus inutile du monde.”

plan novembre ppql week 3Parfois on se sent un peu comme ce maître-nageur.  En parlant avec les personnes autour de nous de leur état spirituel, ils ont tous l’air en forme, sans soucis, et quand on les interroge sur leur vie spirituelle, ils se sentent sans danger.  Peut-être  sont-ils eux-mêmes des “champions” dans leurs domaines:  des chefs d’entreprise, des mamans avec des enfants exceptionnels, des employés productifs et heureux dans leur vie professionnelle, des étudiants hors-pairs.

Ils ne réalisent pas, comme les nageurs olympiques, que leurs vies ne sont pas sans danger, et que le moindre “mauvais geste ” de leur part puisse les noyer, pour l’éternité.  Quand on leur parle de leur besoin, ils sont vexés, et peut-être même hostiles à la notion qu’une “bonne personne comme moi” ait besoin d’être sauvé.

Ils ignorent ce fait:  même les champions ont besoin d’un Maître-Sauveur.

Pendant notre lecture pour ces prochains jours, nous lisons un passage souvent cité pour aider les gens à comprendre leur besoin du salut.  Mon désir pour nous aujourd’hui est de revoir ces vérités clés, dans le but de nous aider à parler des autres au sujet de Christ.  Si vous n’avez jamais eu l’occasion de parler à quelqu’un de leurs besoins spirituels, j’espère que ces vérités vous encourageront dans votre témoignage personnel.

Notre histoire compte

Commençons par nous-mêmes.  A un moment précis dans notre vie, il y avait la notion que quelque chose n’allait pas bien en nous.  C’était l’idée que malgré mes meilleurs efforts, malgré mes bonnes œuvres, malgré la volonté de faire le bien, je n’y arrivais pas.  En fait, je pouvais faire ce que je pensais être des bonnes choses, mais le mal était toujours présent en moi.  Mais d’où venait cette idée du bien et du mal?

Mais je n’ai pas connu le péché que par la loi.  Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’avait dit: Tu ne convoiteras point.  Romains 7,7

Pourquoi je n’arrivais pas à faire que le bien?

Paul nous donne la réponse dans l’épître aux Romains.  Dieu nous a donné Ses lois, pour nous montrer clairement ce qui est bien (suivre Ses lois) et ce qui n’est pas bien (désobéir à Ses lois.)  Quand nous choisissons d’obéir à Ses lois, on faisait le bien, mais quand on désobéissait aux lois, on faisait le mal.  Le problème était ceci:  on n’arrivait jamais à toujours obéir aux lois de Dieu.

Nous savons en effet que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché.  Romains 7,14

(D’ailleurs, c’est cette même lutte contre le péché qui nous empêche de vivre convenablement pour le Seigneur, une fois convertis.  Jusqu’à notre mort, nous allons toujours lutter contre notre ancienne nature de péché, comme il est écrit en Romains 7,15-25.)

Alors, si je n’arrive pas à suivre parfaitement la loi, comment pourrais-je être agréable à un Dieu parfait?  Je ne le pourrais pas, mais Christ l’a fait pour moi.  Dieu Lui-même est descendu sur la terre, pour vivre une vie parfaite, et ensuite Il a pris mes péchés sur Lui, et Il est mort sur la croix pour payer pour mes péchés.  Tout ce que j’ai à faire est de croire en ce qu’Il a fait pour moi, en demandant pardon pour mes péchés, et en mettant ma confiance dans le travail que Jésus a accompli sur la croix.

Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.  Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Ecriture…Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.  Romains 10,9-13

C’est de cette manière que je suis venue à Christ–en croyant en Son sacrifice pour le péché, et en l’appliquant à ma vie personnelle–que j’ai pu avoir mes péchés pardonnés.  Il en est de même pour chaque personne autour de nous.

Nous ne pouvons pas convaincre les autres!

Retournons à notre maître-nageur du début.  Imaginons qu’un des champions olympiques ait glissé sur son plongeoir et se soit cogné la tête contre le bord de la piscine.  Il ne peut plus nager, mais quand le maître-nageur vient pour le sauver, il dit, “Non, j’arriverais  à sortir de la piscine par moi-même  Je n’ai pas besoin de vous.  Je suis un champion en natation, après tout.”  Cela serait triste de le voir en train de se noyer, juste parce qu’il refusait de se laisser sauver.

Il est important de nous rappeler, que malgré nos bonnes intentions envers les autres, malgré les offres de la grâce et du pardon que Dieu offre gratuitement à tous ceux qui le veulent, on ne peut qu’offrir le salut.  Nous ne pouvons pas ,par nous-mêmes, convaincre les autres.  Paul nous dit en Romains 8,

Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu…L’Esprit lui-même rend témoignage que nous sommes enfants de Dieu.  Romains 8,14-16  

Le chapitre huit contient de merveilleuses promesses pour les enfants de Dieu, qui résultent de l’action du Saint-Esprit qui vit en eux.  Cependant, c’est le Saint Esprit qui rend cette nouvelle vie possible, et non pas nous.  Tout ce que nous pouvons faire est de présenter Dieu.  Ensuite, on doit laisser le Saint-Esprit faire Son travail dans les cœurs des autres.

Allons à tous moments, propices ou non

Quel est notre part de responsabilité en tout cela?  Notre oeuvre consiste à aller annoncer la bonne nouvelle aux autres.

Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru?  Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment entendront-ils parler s’il n’y a personne qui prêche?  Romains 10,14-15

Parlons aux gens autour de nous de cette magnifique grâce que Dieu nous offre.  Il y en aura certains qui croiront à la Parole de Dieu, et d’autres non, mais notre tâche reste la même.  Il faut partager avec tout le monde cette bonne nouvelle que Jésus sauve tous ceux qui l’invoquent et croient en Lui.

J’espère que Dieu me donnera en ce jour des gens qui sont lassés de leur péché, et qu’Il me donnera des occasions de parler pour Lui.  Soyons toujours prêtes à parler et à partager avec les autres.

A bientôt pour une nouvelle marche avec Dieu en Sa Parole!

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s