Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

Chaque parent attend impatiemment le jour où son enfant se met sur ses pieds pour la première fois…

Je me souviens de chaque enfant et le moment où ils voulaient tester leurs jambes.  Ramper, c’est bien, mais le moment vient dans la vie de chaque bébé où ils se préparent à la marche.  Tout ce qui leur arrive avant n’est qu’entrainement à cet étape crucial.  Les bébés font des muscles dans leurs jambes, et ils commencent à se déplacer en rampant à quatre pattes.  Avec les encouragements de leurs parents, les bébés s’accrochent aux doigts de leur maman, et tirés vers le haut, ils commencent à découvrir un tout autre monde.

plan novembre ppql week 4Un jour, l’enfant lâche les doigts de sa maman, et il commence à se tenir tout seul sur ses pieds, et ensuite n’est plus satisfait avec la vie à quatre pattes…

Les hommes ne sont pas faits pour ramper toute une vie, mais pour marcher.

Dans ces prochains jours, nous continuons dans notre marche dans la Parole de Dieu avec l’apôtre Paul.  En ce moment dans sa marche chrétien, il est en train de témoigner devant les hommes les plus hautement placés de son époque.  A chaque occasion que Paul avait pour relater son histoire, il commençait avec le moment où il a rencontré Christ sur le chemin de Damas, et comment il a été littéralement mis à terre par l’apparition de Jésus dans sa vie.

Je répondis, Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes.  Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds; car je te suis apparu pour t’établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t’apparaîtrai.  Actes 26,15-16

Dès ce moment dans sa vie, Paul avait compris qu’il passait toute sa vie en train de se déplacer, inutilement.  Il employait la vie que Dieu lui avait confié dans des poursuites des hommes, et non pour la gloire de Dieu.  Dieu a dû littéralement le mettre à quatre pattes, pour qu’il apprenne à marcher, pour Lui.

Il en est ainsi pour chacun d’entre nous.  Un jour, nous avons rencontré Jésus, et toute notre vie passée n’était que nos efforts inefficaces à naviguer la vie sans Dieu.  Nous ne sommes pas seuls non plus.  Chaque personne sur la terre est un jour confronté avec ses propres limitations et ses questions qui n’ont pas des réponses en dehors de la personne de Dieu.

Il y a des rois Agrippas dans nos vies.  Ce sont les gens qui écoutent le témoignage des hommes et femmes fidèles dans leurs marches.  Ils ont une certaine connaissance de Dieu et Son ouvrage sur la terre, peut-être même des personnes spirituelles ou religieuses.  Mais ils ne font pas le pas de s’humilier devant Dieu pour qu’ils puissent marcher en pas avec Lui.  Agrippa disait même à Paul:

Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien… Actes 26,28

Il y a aussi des marins expérimentés sur notre chemin.  Ce sont des hommes qui se croient puissants dans leurs propres capacités, et qui n’ont “pas besoin de Dieu” dans leurs vies.  De leurs propres raisonnements et de leurs propres yeux, ils se croient, “maîtres de leurs desseins.” (Actes 27,13).  Au lieu de se plier devant Dieu en toute humilité, Dieu doit les humilier devant Lui, pour qu’ils écoutent au moins l’offre gracieuse de salut qu’Il donne librement à chaque personne qui la veut.

Ce n’est pas par hasard que le chemin de Paul croise ces personnes, et ce n’est pas par hasard que Dieu place ces mêmes personnes sur notre route aujourd’hui.  Dieu nous met sur nos pieds pour marcher envers les gens qui sont “presque persuadés” ou qui se croient “maîtres de leur desseins” justement pour qu’on puisse partager ce que Dieu a fait pour nous….

…comment nous étions en train de se déplacer inutilement dans notre vie…

…comment nous étions en train de voir la vie d’une optique “face à terre…”

…jusqu’au moment où nous rencontrions Jésus, et qu’Il nous a mis sur nos pieds, pour marcher pleinement pour Lui.

Tel est le message que Dieu veut qu’on partage avec les autres aujourd’hui.  Ai-je l’amour pour les autres comme avait l’apôtre Paul, lorsqu’il disait au roi Agrippa,

Que ce soit bientôt ou que ce soit tard, plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m’écoutent aujourd’hui, vous deveniez tels que je suis, à l’exception de ces liens… Actes 26,29

Prenons le temps, en toute saison et en toute occasion, de racheter les rencontres que nous avons avec les autres, pour les aider à voir la beauté d’une marche avec le Seigneur.  La vie est beaucoup plus belle, quand nous nous relevons de nos quatre pattes pour marcher pleinement avec Dieu…

L’année touche à sa fin, et notre lecture dans la Parole de Dieu, aussi!  Poursuivons route ensemble, jusqu’à la fin de l’année.  Le plan de lecture pour le mois de décembre, Marchons jusqu’au bout, se trouve à télécharger ici.

plan decembre ppql

A bientôt pour une nouvelle marche avec Dieu en Sa Parole!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s