Bonjour, nos chères lectrices fidèles,

C’est un scène qui nous est très familier, à nous qui avons des enfants.

On envoie les enfants ranger la chambre, ou faire une autre corvée ensemble.  Les enfants ne sont pas contents de le faire.  Ils montent pour faire le travail demandé, et peu de temps après, les disputes commencent.  On leur dit d’arrêter, de se calmer, et de retourner travailler.  Cela ne se calme pas.  On soupire un peu, et ensuite on monte les escaliers pour voir ce qui se passe.

Quand nous arrivons là-haut, les disputes s’arrêtent nets.  Les enfants me regardent comme si j’ai l’air bête.  Je leur demande ce qui se passe, et de toute évidence, il n’y a plus de problème.  Quand je redescends les escaliers, les disputes recommencent de nouveau.

plan-decembre-ppql-semaine-4Qu’est-ce qui a changé entre-temps?  Rien chez mes enfants.  La clé de cette calme miraculeuse?  Ma présence.  Pendant que je les surveillais, les enfants ne se disputaient plus, parce qu’ils ne voulaient pas subir des conséquences de leurs mauvais choix.  Dès que je quittais la pièce, les enfants, pensant qu’ils ont échappé aux conséquences, continuent dans leur mauvaise conduite.

Je me demande souvent:  Nous ne faisons-nous pas la même chose avec Dieu?

Aujourd’hui dans notre lecture, nous arrivons à la fin du récit de la Bible, et nous nous approchons aux derniers moments de l’humanité sur la terre.  On ne réalise pas l’étendu de la grâce et de la miséricorde que Dieu démontre envers nous les pécheurs tous les jours.

Mais un jour, cela finira.  Le jugement contre le péché, contre les crimes de l’humanité, contre la corruption de ce monde aura lieu.  Quel moment terrible pour toute la création, mais surtout envers les hommes rebelles contre Dieu et Ses voies.

Nous voyons dans ces premiers chapitres la marche d’un Dieu trois fois saint, envers Sa création rebelle.  Pendant cette marche, nous voyons Son immense compassion et miséricorde envers Ses saints, et le juste jugement qui arrive contre tous ceux qui continuent dans leurs mauvaises voies.

C’est le moment le plus incroyable et le plus terrible de toute l’histoire humaine, et cela se déroule devant nos yeux dans les chapitres d’Apocalypse.

Prenons quelques moments ensemble pour contempler la gloire et la terreur d’un Dieu saint qui marche avec et contre Sa création…

Dieu qui marche avec Ses saints

Les premiers chapitres d’Apocalypse sont des encouragements finaux pour les saints dans des différentes églises de l’époque.  Quand nous lisons les exhortations finales de Dieu envers Son peuple, on ne peut être qu’encouragé mais aussi humilié devant la sainteté de Dieu.

Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or:  Je connais tes œuvres, ton travail et ta persévérance… Apocalypse 2,1-2

Les “sept étoiles” et les “sept chandeliers d’or” parlent des différentes églises envers qui Dieu envoie Ses dernières instructions.  (Les étudiants de la Bible pensent aussi que cela fait référence aux différentes étapes de l’église à travers l’histoire humaine, mais on n’a pas la place pour rentrer dans cette discussion aujourd’hui.) Ce que je trouve intéressant dans ce verset est:

  1.  Le Dieu très saint marche au milieu de Son peuple.
  2. Le Dieu très saint connait les œuvres de Son peuple.

Revenons à notre scène des enfants au début de ce blog.  Mes enfants savent que les disputes sont mauvaises, mais tant que je ne trouve pas physiquement dans la pièce avec eux, ils s’en fichent de leur conduite mauvaise.  C’est seulement au moment où je monte les escaliers et leur confronte avec leur mauvais comportement, qu’ils arrêtent leurs chamailles.  C’est ma présence physique et la présence de mon autorité qui fait en sorte à ce qu’ils arrêtent de pécher.

Si seulement je pouvais me rappeler de ce même fait dans ma vie quotidienne.  Je suis toujours dans la présence d’un Dieu saint.  Je ne peux pas échapper pour un seul moment de Sa présence.  Quel réconfort, mais aussi quelle pensée sobre pour moi.  Combien j’ai besoin de garder en tête la présence de Dieu dans mes activités de tous les jours.  Combien je devrais me tenir éloignée du péché, pour rester à l’écart de toute mauvaise oeuvre dans ma vie.  Dieu voit, et Il connait.

Il récompense, aussi.  A plusieurs reprises dans Ses instructions à tous les saints, Dieu leur rappelle de Sa promesse de nous récompenser pour notre fidélité envers Lui:

…je te donnerai la couronne de la vie… Apocalypse 2,10

…je lui donnerai un cailloux blanc, et sur ce cailloux est écrit un nom nouveau… Apocalypse 2,17

…je donnerai l’autorité sur les nations.  Apocalypse 2,26

…celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône…Apocalypse 3,21

Dieu qui marche contre les méchants

J’ai toujours eu des sentiments partagés, lorsque je lis les récits de jugement sur le péché que Dieu opère.  Je sais que Dieu est juste et tous Ses jugements sont justes, mais quand je vois la dévastation de ces derniers jours de l’humanité, je me demande si cela n’est pas un peu excessive.

Cela démontre, que je n’ai pas du tout le même optique sur le péché que Dieu.

Le péché est tellement horrible, tellement un crime contre la personne de Dieu, que le monde devrait être complètement anéantis pour avoir supporter sa présence pendant si longtemps.  Le fait que Dieu ne détruit pas complètement la terre quand Il verse Son jugement démontre combien Dieu est gracieux et miséricordieux envers Sa création.  Il donne encore des occasions pour l’homme d’échapper au jugement.  Même pendant tous les fléaux et les jugements terribles sur la terre, il existe des gens qui rejette toujours Son offre tellement précieuse du salut par la foi en Lui.

Les autres hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, ils ne cessèrent pas d’adorer les démons, et les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher; et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur débauche, ni de leurs vols. Apocalypse 9,20-21

Face à un jugement tel que le monde n’a jamais vu auparavant, les gens résistent toujours à la grâce manifestée par Dieu.  Quelle triste nouvelle, et quelle honte pour ces hommes qui méritent le jugement que Dieu verse sur eux.

Que ce jugement futur m’encourage aujourd’hui, à témoigner et appeler les gens qui m’entourent à se repentir et à fuir la colère d’un Dieu saint.  Quand Dieu enverra Son dernier jugement sur la terre, quel chagrin pour les gens qui ne s’échapperont pas.

Dieu, je te remercie de me manifester ta grâce si abondante sur moi un pécheur.  Que tu puisses m’aider aujourd’hui à répandre la bonne nouvelle de Ta grâce aux gens qui m’entourent, avant qu’il ne soit pas trop tard.

A bientôt pour une nouvelle marche avec Dieu en Sa Parole!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s