Votre famille dispose-t-elle d’un énoncé de mission?

Dans le monde professionnel, les entreprises passent beaucoup de temps et dépensent beaucoup d’argent dans le but de créer un énoncé de mission.  Qu’est-ce que c’est?  L’employeur et les employés vont se mettre ensemble pour discuter la raison d’être de leur compagnie.  Ensuite, ils fixent des buts, précisent leurs objectifs, et ensuite développent des stratégies pour accomplir leur mission.  Une compagnie qui sait où elle veut aller, et qui met en place un plan d’action, est souvent une compagnie qui réussit sa mission professionnelle.

En tant que femme travaillant à côté de votre mari, dans le but de construire une maison qui plaît à Dieu, avez-vous pris le temps de parler d’une direction pour votre famille?  Marchez-vous d’un même pas pour réaliser le plan de Dieu pour votre vie familiale, ou faut-il une réunion d’équipe?

Peaufiner nos Priorités:  tel est notre désir en tant que femmes.  Les priorités mentionnées ici viennent du livre  Choices: For Women Who Long to Discover Life’s Best, par Mary Farrar, disponible sur Amazon.fr.  Nous avons déjà regardé les trois premières–notre Maturité spirituelle, notre Mariage, et notre Maternité.  Aujourd’hui nous examinerons ensemble le fruit de ces trois priorités manifestées dans notre milieu intime.  Il s’agit de notre Maison.

Revenons à notre passage de base en Tite 2:

Dis que les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées aux excès du vin; qu’elles doivent donner de bonnes instructions, dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leur mari et leurs enfants, à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leur mari, afin que la parole de Dieu ne soit pas calomniée… Tite 2,1-5

Avant de me lancer des objets à la tête, regardons un peu plus en détail  cette expression, “occupées aux soins domestiques.”

joshueCela ne parle pas uniquement des tâches ménagères. Certes, une maison a besoin de soins, sans doute.   Nous savons toutes que le corbeille de linge ne se videra pas toute seule, les repas ne se feront pas sans direction, sans parler des chambres de nos enfants.  Dans le contexte historique de ce passage, c’était le rôle de la femme, avec les aides à sa disposition, de s’occuper des besoins physiques de sa maison.  Mais nous savons toutes, qu’il y a beaucoup plus qui va dans l’entretien d’une maison, que son état physique.

Les mots dans le langage original de ce verset parlent de nous les femmes comme les gardiennes de notre maison.

Si vous avez visité des musées, vous les avez vu, ou peut-être pas.  Les gardiens de musée ne se laissent voir facilement.  Ils sont souvent assez discrets lorsqu’ils remplissent leur mission.  Quel est leur rôle? Préserver l’intégrité des objets de valeur qui leur sont confiés.  Ils veillent sans cesse sur les personnes qui rentrent et qui sortent du musée.  Ils s’assurent que les règles du musée sont respectées pour le bien de tous.  Si quelque chose ne va pas dans l’une des exhibitions, ils s’assurent que le nécessaire soit fait pour la remettre en état.  Quand les gardiens remplissent bien leur mission, le musée est une joie à visiter.  Lorsque les gardiens ne sont pas assez vigilants, le désordre règne, et les résultats sont visibles aux yeux de tout.

Mesdames, nous sommes les gardiennes de notre maison.

Dieu nous a confié la tâche de veiller sur notre maison, et sur tout ce qui y rentre .  Cela comprend plusieurs aspects d’intendance.

Son état physique.  Qu’on le veuille ou non, la première chose que les gens voient en rentrant dans notre maison n’est pas sa décoration, ni si tous les meubles sont tendance ou si toutes les chaises autour du table sont les mêmes.  La première chose qui se remarque est l’ambiance générale.  En rentrant dans la maison, les gens ont-ils l’impression que la maison a de l’importance aux yeux des habitants, ou est-ce juste un endroit à squatter entre des engagements plus passionnants?  Notre maison ressemble-t-elle à un lieu de repos paisible et accueillant, ou à un champs de bataille?

On n’a pas besoin d’être maniaque pour s’assurer que la maison soit accueillante.  Il ne faut pas dépenser des tonnes d’argent, et il n’y a pas besoin d’ être une esclave des tâches ménagères, non plus.  (Nous sommes les gardiennes, et pas juste les femmes de ménage.  Il y a beaucoup de tâches qui peuvent être reparties entre les différents membres de la famille, surtout aux enfants.)   Nous les femmes avons le privilège de veiller sur l’état de notre maison, afin que, comme nous l’avons vu dans les autres domaines, “…la parole de Dieu ne soit pas calomniée…” L’état physique de notre maison témoigne aux gens de l’extérieur de nos priorités en tant que femmes.  Veillons à ce qu’on laisse toujours un bon témoignage pour le Seigneur.

Son état émotionnel.  Chez nous, notre famille vit par le dicton, “Si Maman n’est pas contente, personne ne l’est.”  Combien en tant que femmes notre humeur dresse le ton pour la maison!  Si Maman est bien, la maison va bien.  Quand Maman est en paix, la maison l’est, aussi.  Quand Maman est joyeuse, contente de sa situation, calme, paisible, détendue…vous voyez l’idée.  En tant que femmes, l’une de nos plus grandes responsabilités est de veiller sur l’état émotionnel de la maison, et cela se fait le plus souvent par notre propre attitude.

Mesdames, il faut faire l’inventaire de notre état émotionnel.  Si nous sommes toujours en train de vivre sous le poids d’un stress démesuré, il est fort possible que nous transmettions cette attitude à l’ambiance de notre maison aussi. Si nous sommes anxieuse ou déprimée ou insatisfaite dans notre propre vie, cela va se voir dans notre attitude à la maison.

Sommes-nous en train de rechercher et de vivre en accord avec le fruit de l’Esprit mentionné en Galates 5,22?  Quel changement cela ferait dans l’ambiance de la maison, et dans mon rôle en tant que gardienne…

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi… Galates 5,22

Son état spirituel.  En tant que gardienne de la maison, nous devons en vérifier le thermostat spirituel, tous les jours. Cela commence comme nous avons déjà vu avec notre propre Maturité en Christ:  prenons-nous le temps tous les jours avec Dieu en Sa Parole, et en priant pour Son aide?  Confessons-nous nos péchés régulièrement, et veillons-nous sur notre propre marche avec Dieu?

En même temps, il faut veiller sur l’état de notre maison.  Est-ce que les valeurs de Dieu pour une vie saine sont-elles représentées dans les choix que nous faisons dans notre maison?  Cela comprend le choix des passes-temps et loisirs, de la musique, des programmes de télévision, de l’hospitalité envers les chrétiens et les autres…toutes les activités qui se passent à l’intérieur de notre maison doivent être passées en revue.   Parfois il y a des mauvaises choses qui ont besoin d’être remplacées par des activités saines.  D’autres “bonnes choses” peuvent être peaufinées pour devenir meilleures.

Je sais bien que cela prend du temps et de l’énergie de notre part, comme toute bonne pratique dans notre vie spirituelle.  Comme nous ne cessons de le répéter, nous ne disposons que de 24 heures dans une journée, et chaque activité est une investissement.  Choisissons de nous investir pour l’éternité.

Les maisons physiques en elles-mêmes ne sont pas notre “raison d’être.” Certes, nous devons passer du temps à en prendre soin, mais cela n’est que le début de notre tâche.  Notre priorité principale est de veiller comme de bonnes gardiennes à l’état de ses occupants .  Prenons cette responsabilité au sérieux , travaillant de mieux en mieux pour en faire des maisons bien solides pour Dieu.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s