C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.  Marc 11,24

…Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre.  Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur: c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.  Jacques 1,6-8


Quelle dimension a ma foi en Dieu?

Si quelqu’un me posait cette question, j’aimerais répondre, “J’ai une grande foi en Dieu.” Après tout, je suis chrétienne, donc j’ai déjà fait preuve de ma foi, lorsque j’ai demandé à Dieu de me sauver.  J’ai placé ma foi en Lui pour me pardonner de mes péchés, et pour m’emmener au ciel, le jour de ma mort.  Déjà, c’est une grande foi, n’est-ce pas?

Ensuite, je me suis engagée à vivre pour Lui, sans reculer.  J’ai fait le pas du baptême, et ensuite j’ai consacré ma vie a lui être obéissante.

enseignenousaprier-week-threeTout cela fait déjà preuve d’une certaine foi en Dieu.  Cependant, je pense que souvent dans ma vie quotidienne, je fais preuve d’une “petite foi” en Dieu.

Je ne crois pas vraiment qu’Il répondra à TOUTES mes prières.

Je ne crois pas vraiment qu’Il pourvoira à TOUS mes besoins.

Je ne crois pas vraiment que Sa grâce, Son amour, Son pardon, Sa puissance soient assez grands pour cette journée.

Cela ne devrait pas être étonnant , de voir que mes prières soient souvent sans réponse de la part de Dieu.

Combien j’ai besoin de grandir dans la foi que je place en Dieu, et en Ses promesses, lorsque je prie.

Il y a des passages de la Bible que souvent en tant que chrétienne, je néglige à mettre en pratique.  Pourquoi? Simplement parce que ces versets m’obligent à faire preuve d’une foi…extraordinaire.  Cela demande de l’effort de ma part, pour rester près du Seigneur, mettant de côté mes préférences et mes préjugés, pour suivre pleinement la voie de Dieu.

Autrement dit, cela me demande…de la foi.  Une grande foi.  Et souvent, je suis loin de vouloir m’investir dans ma vie spirituelle, pour mettre en pratique ces instructions de Jésus.

Regardons ensemble ce passage important en Marc 11, où Jésus parle de la clef de la réussite de nos prières:  une foi sincère en Dieu, en Ses promesses, et l’importance de notre obéissance à Sa Parole.

L’étendue de nos prières

“…tout ce que vous demanderez en priant…” Pour moi, la difficulté que me pose la pratique de ce verset vient du premier mot que Jésus donne:  tout.  Je crois qu’on est hésitant à mettre en pratique ce verset, parce que la foi manque.  Est-ce que je pense que Dieu veut me donner tout ce dont j’ai besoin pour cette journée?  Est-ce que je crois sincèrement que Dieu peut me donner tout ce dont j’ai besoin aujourd’hui?

C’est une promesse tellement vaste, inimaginable, qu’on n’ose même pas prendre cette promesse pour nous, et vivre cela tous les jours.

Quand nous regardons le contexte de ce verset, Jésus est en train de parler à ses disciples, lorsqu’ils sont en chemin pour aller à Jérusalem.  Jésus avait parlé au figuier le jour avant, et le lendemain, l’arbre était sec, sans fruit.  “Que jamais personne ne mange de ton fruit! Et ses disciples l’entendirent.” (Marc 11,14) Les étudiants de la Bible donnent une explication de ces paroles:  les chefs religieux de l’époque de Jésus plaçaient leur confiance en leurs croyances externes, sans exercer une foi intérieure en Dieu.  Ils avaient un bonne apparence, mais il leur manquait l’essentiel: la foi en Dieu qui produit le fruit.

Je pense qu’il en est souvent de même chose avec nous et notre relation avec Dieu.  Nous mettons l’accent sur notre apparence extérieure devant Dieu.  Par exemple, nous prions pour les besoins, mais nous ne croyons pas vraiment dans nos cœurs que Dieu accomplira ce que nous Lui demandons.  Dans ma vie, je suis certaine que je manque de foi pour dire, “Tout ce que je demande à Dieu il l’accomplira.”  Je place ma confiance dans le rite de prier, plus que dans la Personne qui me donne la promesse.  Ce qui me fait penser à la suite  du verset 24:

La personne envers qui on prie

“…tout ce que vous demanderez en priant…  Il faut aller à la source de Celui qui donne.  Ce ne sont pas des espérances vaines, ni des vœux confessés aux génies des contes de fées.  C’est envers le Dieu Tout Puissant, Lui qui a créé les cieux et la terre et qui maintient tout en place, qui S’intéresse pleinement à nos vies et qui s’est tellement investi dans nos vies pour offrir Son Fils afin de mourir à notre place que nous prions.  C’est envers un Tel Dieu qui aime donner à Ses enfants, que nous venons adresser nos requêtes.  Rien ne Lui est impossible.

Est-ce que je crois vraiment cela?  Si mon Dieu est sans limites, et je sais qu’Il a envie de me donner tout ce dont j’ai besoin pour vivre pleinement pour Lui, pourquoi est-ce que je ne place pas entièrement ma confiance en Lui et en Sa Parole?  Pourquoi hésiterais-je à venir devant Lui avec mes requêtes (grandes ou petites) et laisser Dieu agir dans ma vie?

Est-ce possible…que je doute de QUI Dieu est réellement?

Fait accompli

“…croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir…”  Trop souvent, les gens veulent prendre cette promesse pour lui faire dire des choses que Dieu n’a jamais voulu dire.  Dieu n’est pas un génie dans une bouteille, et nous n’obtiendrons pas nos moindres désirs farfelus juste parce que nous croyons.  Cela n’existe que dans les contes de fées.  Mais quand je place ma foi en Dieu, en Ses promesses, et lorsque je prie pour que Dieu intervienne dans ma vie de tous les jours, oui, cela est possible.

Après tout, Dieu m’a déjà donné tout ce dont j’ai besoin pour vivre pour Lui sur cette terre, et cela au moment de mon salut.  Je suis devenue son enfant, et co-héritière avec Jésus.  J’ai l’accès auprès de Dieu pour venir en Son nom afin de lui parler de mes besoins.  Tout ce que j’ai vient déjà de Lui, parce que c’est Lui qui me donne…tout.  Et il continuera de me donner tout ce dont j’ai besoin pour accomplir le travail qu’Il m’a donné a faire sur la terre.

Dieu me donnera de Son amour, de Son pardon, de Sa grâce, de Sa miséricorde, de Sa provision, de Son aide, de Sa puissance, pour faire Sa volonté dans ma vie.

La question est: placerais-je ma foi en Lui, pour voir l’accomplissement de Sa volonté dans ma vie…

….ou mettrais-je ma confiance dans mes propres capacités, mon propre raisonnement, ma propre sagesse, pour faire ensuite ma volonté?

…Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre.  Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur: c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.  Jacques 1,6-8

Si je veux vraiment avoir cette communion intime avec Dieu, si je veux vraiment suivre Ses voies, et si je veux vraiment avoir des réponses à mes prières, je dois placer ma confiance en Dieu, et prier avec foi.

Seigneur, enseigne-moi à prier…avec foi…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s