En apprenant à jouer du piano, j’ai dû faire face à l’ennemi redoutable de chaque élève de musique.  Cet engin de torture était sans mercie.  Il ne se souciait pas de si j’étais fatiguée, si j’avais du mal à jouer une partie de la partition, si je voulais ralentir ou accélérer à ma guise.  Non, cet instrument ne se souciait pas de moi de tout.  Il continuait, malgré moi, et si je ne faisais pas attention, très vite je ne me trouvais plus en phase avec lui.

Quel est cet horrible machine si utile, mais sans pitié?  Il s’agit…d’un métronome.

Pour être honnête, je n’ai jamais progressé en musique pour arriver au point où je pouvais suivre fidèlement le métronome en jouant du piano.  Je faisais trop de fautes.  J’ hésitais à jouer les bonnes notes, ou quand mes doigts me  lâchaient au mauvais moment, je  ratais le bon rythme.  Trop tard.  Trop à l’avance.  Je ne pouvais pas retourner en arrière pour corriger une faute, mais je devais continuer à jouer, en espérant que je ne raterais pas la prochaine fois.

Cela me fait penser un peu à ma vie chaotique.  La vie continue, avec ou sans moi, son rythme ne ralentit pas.  Il y aura toujours, toujours des choses à faire, des personnes avec lesquelles je vais interagir, et des pressions qui continueront, jusqu’à la fin de mes jours.  Souvent, le poids de cette pression, et le désir de faire une pause, pèse tellement lourd, que j’ai envie de tout lâcher, de sortir du claquement du métronome, pour reprendre mon souffle, et je me pose la question de nouveau…Dieu désire-t-Il que ma vie soit ainsi?

Je le doute fermement.  Donc, comment puis-je trouver le “bon rythme” pour ma vie quotidienne?

Nous sommes en train de poursuivre nos méditations sur Vivre en Harmonie, un regard musical sur la paix que Dieu veut voir régner dans nos vies.  Nous avons déjà vu comment nous remettre en harmonie avec Dieu, et avec les autres, et maintenant nous allons attaquer notre vie quotidienne.  Pour faire cela, bien évidemment, nous allons plonger notre regard dans la Parole de Dieu, et les instructions de Jésus.  En pensant à mon train-train quotidien qui veut m’écraser sous le poids des responsabilités, je reviens souvent au passage en Matthieu 11,27-30.

Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connait le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.  Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.  Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez le repos pour vos âmes.  Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.  Matthieu 11,27-30

La paix que Dieu veut me donner dans mes activités d’aujourd’hui, commence avec la connaissance de Dieu, révélée par Jésus-Christ.

Le peuple juif en connaissait à propos de Dieu.  Le peuple avait témoigné de Ses œuvres merveilleuses dans le passé.  Dieu Lui-même et les prophètes ont laissé les récits de Ses exploits, enregistrés pour l’éternité dans Sa Parole.  Les Juifs étaient sans excuse.  Ils connaissaient Dieu,  Son caractère,  Ses œuvres.  Mais ils ne Le connaissaient pas.  Ils avaient une certaine connaissance de Lui, sans Le connaitre pour autant.

Le peuple qui suivait Jésus cherchait à tirer quelque chose de Lui.  Pour certains, c’était une échappatoire à leurs vies quotidiennes, un spectacle à regarder.  Pour d’autres, Il était le moyen d’alléger leurs souffrances personnelles.  Les gens cherchaient de l’espoir, des réponses à leurs questions, de la paix pour leurs âmes.  Jésus leur disait clairement que les réponses qu’ils recherchaient, viendraient avec une connaissance de Dieu, et de la Personne de Jésus-Christ.

Cela commence dans nos vies avec le désir de Le connaitre.  Non seulement faut-il connaitre les faits sur Lui, mais Le connaitre intimement.  Il faut examiner Sa vie dans le but de vouloir reproduire Son caractère en nous-mêmes.  Jésus nous invite à Le connaitre, et par la suite, connaitre le Père qui L’a envoyé sur la terre.

Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connait le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.  Venez à moi…

La paix que je recherche dans ma vie ne vient pas des activités que j’accomplis dans cette journée.  Il y aura toujours des nouvelles tâches qui m’attendront demain matin.  Ma paix quotidienne ne dépendra pas non plus de ma gestion des relations avec les gens autour de moi.  Il y aura toujours des personnes qui vont solliciter mon aide, qui auront des besoins à combler, et il y aura toujours des gens qui demanderont toujours plus de moi.  Ce n’est pas en m’écartant de ces responsabilités ni de ces personnes que je retrouverais la paix dans ma vie.  Le seul moyen sûr est de connaitre Jésus, et de modeler ma vie sur la Sienne.

Et Il m’invite à Le faire.

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.  Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez le repos pour vos âmes.

Venez…et je vous donnerai.  Prenez et recevez de moi, de mes instructions…et vous trouverez la paix que vous recherchez.

Je ne connais pas les circonstances dans lesquelles vous vous trouvez aujourd’hui, mais je sais en Qui vous pouvez aller chercher la paix dans votre quotidien.  Ce n’est pas en poursuivant un planning, ou en recherchant un allègement de nos responsabilités quotidiennes (quoiqu’on peut toujours analyser nos priorités pour voir s’il y a des changements à faire dans nos vies.)  Mais la paix véritable dans nos vies vient quand on connait Jésus, quand on vient à Lui, quand on reçoit Ses instructions, et quand on les met en pratique dans nos vies.

La promesse est là–et vous trouverez le repos pour vos âmes–si nous le cherchons au bon endroit:  dans la connaissance de Jésus et de Sa personne.

Il y aura toujours des contraintes dans nos vies.  Le métronome ne s’arrêtera jamais dans son rythme, et nos vies non plus.  Jésus veut nous aider à trouver le bon rythme–Le Sien, plein de paix pour chaque jour, si nous apprenons à Le connaitre plus personnellement.  Ne vaudrait-il pas le coup, pour que nos vies suivent Son rythme, et pas le nôtre?

Faisons des réglages dans nos vies, pour Le connaitre plus personnellement à travers Sa Parole.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s