Tout cela arriva, afin que s’accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un Fils, et on Lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.  Matthieu 1, 22-23

“Je ne suis qu’une seule personne…”

“Je ne fais pas une grande différence dans mon entourage.”

“Il y a des personnes plus talentueuses, plus qualifiées, plus expérimentées que moi…”

“Je n’y arriverai jamais…”

Combien de fois est-ce que j’ai prononcé ces mots, pour ne pas suivre le plan de Dieu dans ma vie?  Combien de fois ai-je raté la bénédiction d’être l’instrument entre les mains de Dieu, simplement parce que je n’ai pas répondu à l’appel de Dieu dans ma vie?  Au lieu de Lui dire, “Me voici…,” j’ai pointé le doigt vers quelqu’un d’autre, et ai dit, “La voilà!”?

Aujourd’hui, nous commençons notre étude Voici l’homme, un regard nouveau sur la vie de Jésus, pour bien préparer nos cœurs pour la Pâques.  Nous vous offrons gratuitement un guide d’étude très simple à télécharger ici.  Notre étude se focalisera autour du mot, “Voici…” Dieu emploie ce mot pour nous inviter à contempler, à méditer, à nous émerveiller de nouveau sur tout ce qui vient après le “voici.”  Tous les “voicis” que nous allons voir pendant notre étude nous enseigneront à propos de la vie, les Paroles, et les actes de Jésus, surtout pendant Ses derniers jours sur la terre.

Avant d’ avancer dans l’histoire, commençons ensemble, comme une lectrice devant un bon bouquin, tout au début…

Une promesse inattendue

Nous connaissons si bien cette histoire, que nous prenons la naissance de Jésus presque comme un événement banal dans le récit biblique, alors que rien n’est plus loin de la vérité.  Il n’y a rien d’habituel dans la naissance de Jésus. Ce n’était pas juste un bébé né comme tous les autres bébés à travers l’histoire.  Sa naissance commença avec une promesse inattendue pour toute l’humanité.

Nous citons souvent au moment de Noël le passage en Esaïe 7,14, d’où vient notre “voici” d’aujourd’hui.  Que connaissons-nous à propos de cette promesse?

Il faut revenir à 2 Rois 16 pour connaitre le moment de l’histoire où cette promesse a été faite.  Le peuple de Dieu, à cause de leur désobéissance envers les commandements de Dieu, est menacé par les Syriens, qui voulaient anéantir la nation d’Israël.  Au lieu de rechercher le secours de Dieu, le roi Achaz se lie aux autres rois autour de lui.  Le prophète Esaïe vient avec un message pour le roi: “Demande en ta faveur un signe à l’Éternel, ton Dieu; demande-le, soit dans les lieux bas, soit dans les lieux élevés.” (Esaïe 7,11) Achaz refusa le secours de Dieu, et donc Dieu lui transmet Son message pour ensuite l’annoncer à toute la nation:

Ecoutez donc, maison de David. Est-ce trop peu pour vous de lasser la patience des hommes, que vous lassiez encore celle de mon Dieu? C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe; Voici, la vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d’Emmanuel. (Esaïe 7,13-14)

La promesse de secours pour la nation d’Israël n’est pas un secours physique de son peuple.  Dieu préserve Son peuple pendant toute l’histoire, pour accomplir cette promesse:  Un jour, Dieu Lui-même viendrait habiter avec Son peuple, et Il va acheter leur liberté, au prix de la mort de Son Propre Fils.

Je suis sûre qu’Achaz et toute la nation a dû se gratter la tête un peu en entendant ce message.  Qu’est-ce que cela voulait dire?  Il fallait que le peuple soit patient, très patient, avant de voir l’accomplissement de cette promesse.

Une personne inattendue

De toutes les femmes de la nation d’Israël, à travers toutes les époques, de toutes les familles et de toutes les maisons en Israël, Dieu a choisi Marie pour accomplir Sa promesse envers Israël.

Quand l’ange est venu vers Marie, je suis sûre qu’elle avait bien des questions auxquelles elle aurait aimé avoir des réponses:

Pourquoi de cette manière?

Pourquoi à ce moment-même?

Pourquoi moi?

D’après la Parole de Dieu, la seule question qu’elle a posé est, “Comment cela se fera-t-il…?” (Luc 1,34)

On aimerait bien que Dieu nous dévoile Son plan pour nous, de A à Z, avant qu’on décide de le suivre, n’est-ce pas? Peut-être Dieu agit comme cela dans vos vies, mais Il ne le fait pas pour moi.  (Et je doute très fort qu’Il agisse comme cela envers vous.)  Dieu recherche notre soumission à Sa volonté, Il veut qu’on Lui dise, “Oui, me voici…” sans avoir tous les détails.

Marie fit preuve d’une telle soumission envers le plan de Dieu pour sa vie:  “Je suis la servante du Seigneur…qu’il me soit fait selon ta parole.” (Luc 1,38).

En voyant le cœur soumis de Marie, quelques pensées me sont venues à l’esprit:

Dieu a un plan plus grand que mes circonstances actuelles.  Marie avait tout un autre plan en tête pour sa vie, qui n’avait rien à voir avec la naissance de Jésus.  Elle n’avait pas les bonnes “circonstances” dans sa vie pour être la maman de Jésus:  elle n’était même pas mariée, et elle n’avait pas connu un homme pour concevoir un fils!  Le plan de Dieu semblait illogique, face aux circonstances actuelles de sa vie.

Dieu n’est pas limité par mes capacités, mes faiblesses, mon état d’esprit, mes sentiments ou mes désirs.  Comment l’ange a-t-il rassuré Marie, à propos de la volonté de Dieu pour sa vie?

“Car rien n’est impossible à Dieu.” (Luc 1,37)

Dieu est le Dieu de l’impossible!  Il agit souvent en dehors de mon raisonnement, dépassant mes limites physiques, ne se limitant pas aux lois naturelles.  Dieu est tellement plus grand, plus puissant que tout ce que je peux imaginer dans ma vie.

“Je ne suis pas…” n’est pas une excuse valable pour ne pas permettre au plan de Dieu de s’exécuter dans ma vie.  Tout ce que Dieu me demande de faire aujourd’hui, Il me rendra capable de le faire.

A cause de Sa soumission, Marie est devenue la première “Porte-Parole” du message de la grâce de Dieu envers les hommes.  Dieu l’a parfaitement équipée pour remplir la tâche qu’Il lui avait confié, et Il en fera de même pour moi, pour tout ce qu’Il me demande de faire aujourd’hui.

La question que je devrais me poser est…Serais-je obéissante à ce qu’Il me demande de faire aujourd’hui?  Il ne va pas me confier la même mission que Marie (bien sûr) mais Il a un plan pour moi en ce jour, quelque partie de Son plan qu’Il me réserve à faire avec la force qu’Il me donne…  Serais-je prête à dire, “Me voici?”

“Voici, la vierge sera….”

Et nous…?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s